Lyon : une manifestation pour conserver les pistes cyclables sur le Cours Vitton

Lyon : une manifestation pour conserver les pistes cyclables sur le Cours Vitton
Photo d'illustration - LyonMag

Alors qu’une réunion publique se tient ce jeudi soir à 19h pour discuter des nouveaux aménagements prévus sur le Cours Vitton, l’association lyonnaise La ville à vélo a décidé d’organiser ce qu’elle a intitulé "la manif’ à vélo".

L’opération vise à protester contre la possible suppression des pistes cyclables dans ce cours au cœur du 6ème arrondissement de Lyon. En effet, la sécurisation de la chaussée implique l’élargissement des trottoirs et, par conséquent, la suppression d’une voie de circulation.

Les cyclistes partiront ce jeudi à 8h30 de la place Charles Hernu pour prendre la direction du Boulevard Franklin Roosevelt.

Lors de la réunion publique qui aura lieu à la Salle municipale Victor Hugo, les différents élus présents seront probablement amenés à aborder la thématique des voies vélos pour répondre aux riverains mécontents.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Marine le 02/03/2018 à 09:31
bon sens a écrit le 01/03/2018 à 11h24

il n y a pas que le cours vitton qui traverse le 6eme dans ce sens
vous admettrez que ce cours est très fréquenté... et peut être qu avec un peu de jugeote, il serait bon, en tant que cycliste, de ne pas affronter les "fous du volants", mais en prenant les petites rues parallèles... ce serait faire prévue de bon sens, non?

on note une certaine forme de dictature sur ce sujet, et je trouve ça vraiment dommage! ces pseudos alter-attac-sportifs nuisent a la cohabitation et renforcent le sentiment de haine entre les different groupes d usagers
nous avons tous les mêmes droits et devoirs sur la route et les trottoirs, et bizarrement, il semble que les cycliste n ai jamais de devoir a respecter

Je pense qu'en politisant l'usage du vélo vous faites erreur... En tant qu'usager vélo je n'ai pas d'autre objectif, trivial, que de circuler sans avoir peur d'être renversée à chaque coin de rue par une voiture. Et ce que je demande ou exige est d'une banalité sans mesure... Selon vous exiger de pouvoir circuler sur un axe en toute sécurité c'est une dictature? Vous parlez pourtant d'équité de droits des usagers. Il me semble alors que vous vous contredisez. Car force est de constater que sans aménagement cyclable et avec 3 voies de circulation occupées exclusivement par des voitures, en terme d'équité nous n'y sommes pas je crois. Qu'en pensez-vous ? En tant que piétonne par ailleurs, exiger une diminution de la circulation automobile en ville, pour préserver ma santé et celle de mon bébé, ne me semble encore une fois pas aberrant ou même d'un quelconque bord politique. Vous ne croyez pas? Belle journée

Signaler Répondre

avatar
Raymond Caillou le 01/03/2018 à 16:14

Réaménager le cours Vitton s'impose pour protéger les piétons et les cyclistes d'une part, apaiser la circulation automobile d'autre part. La Loi Laure dat du gouvernement Juppé (de mémoire), peu connu pour son addiction au vélo. A moins qu'il l'ait fait voter à l'insu de son plein gré...

Signaler Répondre

avatar
Poliphyte le 01/03/2018 à 12:26

La loi impose que cet axe majeur soit sécurisé pour TOUS les usages : piétons ET cyclistes. S'il n'y a pas d'aménagement cyclable sur Vitton, on verra quand même les cyclistes l'emprunter car c'est l'itinéraire le plus évident, et un jour il y aura un accident...

Signaler Répondre

avatar
Alban Vistel 2 le 01/03/2018 à 11:36

Plutôt qu'une piste cyclable sur le Cours Vitton lui-même, qui est déjà surchargé, pourquoi ne pas aménager des VRAIES pistes cyclables sur les rues parallèles ?

Prenons l'exemple de la rue de la Part-Dieu, qui n'est pas un axe majeur, mais qui possède une piste cyclable très fréquentée (75% de la circulation est cycliste dans cette rue).

Signaler Répondre

avatar
bon sens le 01/03/2018 à 11:24

il n y a pas que le cours vitton qui traverse le 6eme dans ce sens
vous admettrez que ce cours est très fréquenté... et peut être qu avec un peu de jugeote, il serait bon, en tant que cycliste, de ne pas affronter les "fous du volants", mais en prenant les petites rues parallèles... ce serait faire prévue de bon sens, non?

on note une certaine forme de dictature sur ce sujet, et je trouve ça vraiment dommage! ces pseudos alter-attac-sportifs nuisent a la cohabitation et renforcent le sentiment de haine entre les different groupes d usagers
nous avons tous les mêmes droits et devoirs sur la route et les trottoirs, et bizarrement, il semble que les cycliste n ai jamais de devoir a respecter

Signaler Répondre

avatar
La loi, un point c'est tout le 01/03/2018 à 11:15
Fcl1 a écrit le 01/03/2018 à 10h22

L'article L228-2 du Code de l'Environnement (appelé par le passé loi LAURE) *oblige* les municipalités à réaliser un aménagement cyclable pour tout type de réaménagement de voie urbaine. Nul doute que la mairie de Lyon appliquera la Loi de la République!

De toute façon, si la métropole n'applique pas la loi, le tribunal administratif la condamnera à le faire.

La jurisprudence est assez claire sur ce point.

Signaler Répondre

avatar
Mammuth le 01/03/2018 à 11:13

Il y à 3 possibilité sur la route, l'absence d'aménagement qui oblige les cyclistes à circuler au milieu des voitures, la bande cyclable, et enfin la piste cyclable, qui implique une démarcation physique avec les voitures, la plus sécurisante des solution! Nous sommes en 2018 et malheureusement les voitures en ville ne semblent toujours pas céder beaucoup de terrain aux modes doux! Révélo-ution!

Signaler Répondre

avatar
Fcl1 le 01/03/2018 à 10:22

L'article L228-2 du Code de l'Environnement (appelé par le passé loi LAURE) *oblige* les municipalités à réaliser un aménagement cyclable pour tout type de réaménagement de voie urbaine. Nul doute que la mairie de Lyon appliquera la Loi de la République!

Signaler Répondre

avatar
alf le 01/03/2018 à 10:11

Il ne s'agit pas de "protester contre la possible suppression de la piste cyclable" puisqu'il n'y en a pas entre Charpennes et les quais. Il s'agit de rappeler à la mairie du 6ème, qui prévoit un réaménagement de cet axe, que conformément à la loi LAURE, une piste cyclable DOIT être prévue (ce qui ne semble pas être le cas).

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.