Santé : l'Institut des épilepsies dans l'impasse

Il manque 7 millions d'euros à l'Institut des épilepsies qui devait ouvrir à Bron en 2009. Depuis février, le gouvernement qui avait pourtant fait de ce projet une priorité, n'a plus donné aucune précision. Alors qu'un des plus grands spécialistes français, Alexis Arzimanoglou, a été recruté pour travailler dans cet institut. Mais le déficit des HCL qui s'élève à 112 millions d'euros bloque cet investissement. Une situation "absurde" selon Arzimanoglou car ces 7 millions permettraient ensuite d'économiser 60 millions d'euros par an ! En effet, un enfant épileptique coûte 400 000 euros en traitements sur l'ensemble de sa vie. Or cet institut pourrait en opérer 150 par an. Résultat, depuis le lancement de ce projet en 2004, l'Etat aurait déjà perdu 240 millions !

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.