Nom écorché, lettre destinée à son prédécesseur : les mésaventures du président du Rhône

Nom écorché, lettre destinée à son prédécesseur : les mésaventures du président du Rhône
Christophe Guilloteau - LyonMag

À la lecture du courrier que lui a adressé Paul Vidal au titre de conseiller régional délégué au transport scolaire, le président du Conseil départemental est resté quelque peu interloqué.

La lettre signée de la main de Paul Vidal était adressée à "Monsieur Christophe Guillauteau, président du département du Rhône". Inquiet, Christophe Guilloteau, avec un "o" », a cru que Paul Vidal avait perdu la mémoire et ne se souvenait plus de l’orthographe de son nom. Heureusement, le même jour, il a reçu deux autres courriers signés Paul Vidal et comportant la mention "mon cher Christophe". L’un émanait de Paul Vidal, président du Syder, l’autre de Vidal président de la Communauté de communes de l’Est lyonnais.

Voilà qui semble montrer que l’élu ne relit pas avec assez d’attention les courriers qu’il envoie du Conseil régional.

Si certains ont des problèmes d’orthographe avec le président du Rhône, d’autres ont manqué quelques épisodes. C’est le cas visiblement de la Prévention routière ; elle vient d’adresser une lettre à "Michel Mercier, président du Conseil général".

Oubliant visiblement que deux élus (Danielle Chuzeville et Christophe Guilloteau) ont occupé le siège présidentiel depuis le départ de Michel Mercier, et que la collectivité s’appelle désormais "conseil départemental", la lettre insiste sur les dangers qui menacent les piétons en agglomération avant d’écrire : "Oui, un don de votre part à titre personnel nous est indispensable aujourd’hui pour intensifier nos actions dans votre département du Rhône comme dans le reste de la France".

À la place de la Prévention routière, et connaissant le caractère de Christophe Guilloteau, on ne se ferait pas trop d’illusions.

X

Tags :

guilloteau

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
prou le 03/04/2018 à 18:12

Qu'est ce que l'on s'en fout !!!!

Signaler Répondre

avatar
Une source interne ? le 03/04/2018 à 14:14

Et du coup, qui a balancé les courriers à la presse ?

Signaler Répondre

avatar
boubouphile le 02/04/2018 à 22:20

Vos propos sont d’un grande méchanceté, voir une aigreur certaine. Le poste de Président du Conseil Général, devenu Conseil Départemental, a été occupé très longtemps par le même élu, pas une réussite totale... Le changement de Président est plutôt une bonne solution pour assainir les finances et le contexte. Bon courage à Monsieur Guilloteau

Signaler Répondre

avatar
Cimetière des éléphants le 02/04/2018 à 19:04

Guille au tau ?

Signaler Répondre

avatar
Spécialiste le 02/04/2018 à 18:02

Quand on a très longtemps été sur le banc des remplaçants, ce qui est le cas de Guilloto , c est difficile de se faire admettre comme titulaire ...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.