Lyon : le procès Barbarin renvoyé en janvier 2019 !

Lyon : le procès Barbarin renvoyé en janvier 2019 !
Le cardinal Barbarin - LyonMag

Ce mercredi matin, seuls les avocats du procès Barbarin étaient présents au tribunal correctionnel de Lyon.

Me Luciani et Me Soulier, les avocats de Mgr Barbarin - LyonMag
Me Luciani et Me Soulier, les avocats de Mgr Barbarin - LyonMag
Car comme prévu, il a été reporté à cause d’un couac administratif, un défaut de traduction en italien et espagnol pour la citation de Luis Francisco Ladaria Ferrer, membre du Vatican. 

Mais contrairement à ce qui était attendu, le procès du cardinal Philippe Barbarin et de six autres prévenus n’a pas été repoussé au mois d’octobre, mais au 7 janvier 2019, sur trois jours ! Le tribunal a proposé cette date, étant peu confiant dans l’avancée des démarches et craignant un énième report.

La défense, via Me Jean-Félix Luciani, a indiqué préférer une date fin octobre, par respect pour les prévenus qui auront attendu ce procès plus d’un an.

"Ce qui devait être fait n’a pas été fait. Ça se transforme en feuilleton, en roman. Ça suffit pour nous nous ! Quand on veut faire citer un cardinal espagnol du Vatican, on se met en état", a vociféré Me Eymeric Molin, l’avocat du père Xavier Grillon, très remonté contre ses confrères des parties civiles.

"L'important, c'est que le débat puisse avoir lieu, a réagi après coup François Devaux, le président de l'association de victimes La Parole Libérée. (...) C'est un travail de fond. L'objectif, c'est qu'il ne puisse plus avoir lieu demain une réitération de ces faits-là. Qu'on puisse protéger des gens qui sont en proie à des dérives effroyables et qui créent des traumatismes dans des proportions gigantesques.Si ça prend trois ans, on prendra le temps".

Pour rappel, l'archevêque de Lyon est poursuivi par des victimes présumées du père Preynat pour non-dénonciation d'atteintes sexuelles. Six autres personnes comparaîtront avec lui, dont son ancien directeur de cabinet Pierre Durieux ou encore l'évêque de Nevers Thierry Brac de la Perrière.

François Devaux et l'avocate Me Emmanuelle Haziza - LyonMag
François Devaux et l'avocate Me Emmanuelle Haziza - LyonMag

21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
C'est ça? le 05/04/2018 à 11:17
Laîcite complice. a écrit le 05/04/2018 à 10h13

30 radiations? Une gouttes d’eau ,c’est la petite partie visible de l’iceberg . Très peu se font attraper dans l’éducation nationale car comme le clergé, la hiérarchie n’aimes pas la médiatisation qui ternit leur image ,et pourtant. Ces prédateurs choisissent tous des métiers qui leur font approcher les enfants. Attention donc, à l’éducation nationale qui en est un vivier aussi .

C'est pourtant bien les scandales catholiques qui ressurgissent sans cesse et aux quatre coins du monde.

Il y doit y avoir un complot des victimes, des parents, de la hiérarchie, des collègues, des journalistes dans l'Education Nationale pour maintenir le silence.

Signaler Répondre

avatar
Laîcite complice. le 05/04/2018 à 10:13
Perdu a écrit le 05/04/2018 à 09h17

Donc pour vous l'ensemble des enseignants sont des " pervers divers et de pedophiles notoires"

30 radiations en 2017 pour près de 900 000 contrôles ça fait un ratio de 0.003% mais ça vous suffit pour en faire une généralité.

D'autant qu'en agitant le spectre des pédophiles de l'EN vous espérez juste qu'on oublie ceux de votre Eglise et de leurs cardinaux complices.

30 radiations? Une gouttes d’eau ,c’est la petite partie visible de l’iceberg . Très peu se font attraper dans l’éducation nationale car comme le clergé, la hiérarchie n’aimes pas la médiatisation qui ternit leur image ,et pourtant. Ces prédateurs choisissent tous des métiers qui leur font approcher les enfants. Attention donc, à l’éducation nationale qui en est un vivier aussi .

Signaler Répondre

avatar
Perdu le 05/04/2018 à 09:17
Mariah a écrit le 05/04/2018 à 08h05

Personne ne vous oblige à mettre vos enfants dans une eglise ,pour qu’il se fasse abuser . Mais nous sommes obligés pour l’ecole de remettre nos enfants entre les mains de pervers divers et de pedophiles notoires,ça c’est grave.

Donc pour vous l'ensemble des enseignants sont des " pervers divers et de pedophiles notoires"

30 radiations en 2017 pour près de 900 000 contrôles ça fait un ratio de 0.003% mais ça vous suffit pour en faire une généralité.

D'autant qu'en agitant le spectre des pédophiles de l'EN vous espérez juste qu'on oublie ceux de votre Eglise et de leurs cardinaux complices.

Signaler Répondre

avatar
Mariah le 05/04/2018 à 08:05
Bebert a écrit le 04/04/2018 à 21h37

On se demande bien pourquoi la fachosphère catholique ne communique pas la dessus si, comme vous le prétendez, il y a tant de grain à moudre.

Personne ne vous oblige à mettre vos enfants dans une eglise ,pour qu’il se fasse abuser . Mais nous sommes obligés pour l’ecole de remettre nos enfants entre les mains de pervers divers et de pedophiles notoires,ça c’est grave.

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 04/04/2018 à 23:59
La Kali a écrit le 04/04/2018 à 13h49

La pédophilie relève du satanisme et ceux qui la couvrent ou s'en lavent les mains sont complices du Malin, quelles que soient leurs justifications, lesquelles ne peuvent tromper que ceux qui se laissent berner par le Maitre des viols, de l’indignité et du crime.

Les perversions de certains n'ont strictement rien à voir avec "le Malin," sinon il faudrait admettre que ce sont des épreuves dues à "Dieu"

Signaler Répondre

avatar
Bebert le 04/04/2018 à 21:37
Un constat alarmant aussi. a écrit le 04/04/2018 à 17h33

Et dans l’enseignement c’est pire,alors. Il faudrait aussi des enquêtes sur les mœurs Des instituteurs.

On se demande bien pourquoi la fachosphère catholique ne communique pas la dessus si, comme vous le prétendez, il y a tant de grain à moudre.

Signaler Répondre

avatar
Réponse le 04/04/2018 à 21:27
Question? a écrit le 04/04/2018 à 18h44

Et d'une c'est moins pire dans l’Éducation Nationale, le nombre de cas en prorata du nombre d’enseignants étant très largement inférieur au ratio du clergé.(pour votre info plus de 900 000 personnels ont étés contrôlé suite à l'affaire de Villefontaine pendant que le diocèse Lyonnais embauchait un "cabinet de gestion de crise"

D'autre part les enquêtes et leurs sanctions sont appliquées (26 radiations en 2017) contrairement à l’Église qui protège sans cesse ses pédophiles.

Maintenant même si c'était pire en quoi cela dédouanerait la hiérarchie catholique de ses obligations?

Les victimes des cathos sont essentiellement des cathos.
Si vous n'êtes pas croyant, vos enfants ne courent de risque que vis à vis de l'éducation nationale.

Signaler Répondre

avatar
Question? le 04/04/2018 à 18:44
Un constat alarmant aussi. a écrit le 04/04/2018 à 17h33

Et dans l’enseignement c’est pire,alors. Il faudrait aussi des enquêtes sur les mœurs Des instituteurs.

Et d'une c'est moins pire dans l’Éducation Nationale, le nombre de cas en prorata du nombre d’enseignants étant très largement inférieur au ratio du clergé.(pour votre info plus de 900 000 personnels ont étés contrôlé suite à l'affaire de Villefontaine pendant que le diocèse Lyonnais embauchait un "cabinet de gestion de crise"

D'autre part les enquêtes et leurs sanctions sont appliquées (26 radiations en 2017) contrairement à l’Église qui protège sans cesse ses pédophiles.

Maintenant même si c'était pire en quoi cela dédouanerait la hiérarchie catholique de ses obligations?

Signaler Répondre

avatar
La caste le 04/04/2018 à 18:23

La non traduction de ce document entraînant un renvoi à neuf mois est, bien entendu, un fait exprès montrant clairement la collusion des puissants.

Signaler Répondre

avatar
Un constat alarmant aussi. le 04/04/2018 à 17:33
Silence on viole a écrit le 04/04/2018 à 13h45

Si seulement il n'y avait qu'UN seul os à ronger vous pourriez effectivement parader:

https://www.lelanceur.fr/en-matiere-de-pedophilie-le-silence-demeure-la-regle-dans-leglise-catholique-francaise/

Et dans l’enseignement c’est pire,alors. Il faudrait aussi des enquêtes sur les mœurs Des instituteurs.

Signaler Répondre

avatar
FdP le 04/04/2018 à 16:04

"Ce qui devait être fait n’a pas été fait. Ça se transforme en feuilleton, en roman. Ça suffit pour nous ! Quand on veut faire citer un cardinal espagnol du Vatican, on se met en état"

Si tes clients avait fait leur DEVOIR d'être humain et protégé les enfants on n'en serait pas là !!!!

Signaler Répondre

avatar
Spammb le 04/04/2018 à 14:58

Et rappellons nous que COLLOMB, alors en charge de la protection de l'enfance en qualité de President du Conseil departemental, avait donné son absolution à son pote BARBARIN ! :-(

Signaler Répondre

avatar
La Kali le 04/04/2018 à 13:49

La pédophilie relève du satanisme et ceux qui la couvrent ou s'en lavent les mains sont complices du Malin, quelles que soient leurs justifications, lesquelles ne peuvent tromper que ceux qui se laissent berner par le Maitre des viols, de l’indignité et du crime.

Signaler Répondre

avatar
Silence on viole le 04/04/2018 à 13:45
et non.. a écrit le 04/04/2018 à 12h41

L’extrême gauche anti-cléricale a un os à ronger....
Ça ne compensera pas ses ratages...

Si seulement il n'y avait qu'UN seul os à ronger vous pourriez effectivement parader:

https://www.lelanceur.fr/en-matiere-de-pedophilie-le-silence-demeure-la-regle-dans-leglise-catholique-francaise/

Signaler Répondre

avatar
Alfred le 04/04/2018 à 13:40
Le Christ est ressuscité! Alléluia! a écrit le 04/04/2018 à 12h32

Un procès pour rien, dont on connait l'issue... les plaignants et les medais veulent salir Mgr Barbarin et l'Eglise Catholique... tant pis pour eux.

Je suis dans la Joie de Pâques et ce ne sont pas ces manoeuvres qui pourront me l'enlever.

Encore merci à Eric ZEMMOUR, l'honneur de sa profession, pour avoir été un des seuls à dire son fait au gouvernement aux medias et aux laïcards tout contents de bouffer du curé!

Affaire Barbarin : "Chacun jette son fagot dans le bûcher médiatique", constate Éric Zemmour
il y a 2 ans
http://www.dailymotion.com/video/x3ycd9q

C'est bien beau d'être dans la joie de pâques, mais moi je suis en peine pour ces dizaines d'enfants victimes de ces pédophiles.

Signaler Répondre

avatar
Le Nico le 04/04/2018 à 13:37

On parle politique, religion ou pedophilie ? Evitez les amalgames ! ca vous rendra plus grand.

Signaler Répondre

avatar
lol le 04/04/2018 à 13:22

Et si le cardinal avouait ses peches sans prescription. Ça servirait pour que toute cette suspicion cesse.... et la religion en sortirait grandie... et lui aussi! Y n’en a bien qui donnent leur vie pour d’autres

Signaler Répondre

avatar
Marie Christine le 04/04/2018 à 13:05
Le Christ est ressuscité! Alléluia! a écrit le 04/04/2018 à 12h32

Un procès pour rien, dont on connait l'issue... les plaignants et les medais veulent salir Mgr Barbarin et l'Eglise Catholique... tant pis pour eux.

Je suis dans la Joie de Pâques et ce ne sont pas ces manoeuvres qui pourront me l'enlever.

Encore merci à Eric ZEMMOUR, l'honneur de sa profession, pour avoir été un des seuls à dire son fait au gouvernement aux medias et aux laïcards tout contents de bouffer du curé!

Affaire Barbarin : "Chacun jette son fagot dans le bûcher médiatique", constate Éric Zemmour
il y a 2 ans
http://www.dailymotion.com/video/x3ycd9q

C'est étonnant que vous soyez plus offusqué par ceux qui bouffe des curés plutôt que par les curés qui se font bouffer par des enfants.

Signaler Répondre

avatar
Golias le 04/04/2018 à 13:00
Le Christ est ressuscité! Alléluia! a écrit le 04/04/2018 à 12h32

Un procès pour rien, dont on connait l'issue... les plaignants et les medais veulent salir Mgr Barbarin et l'Eglise Catholique... tant pis pour eux.

Je suis dans la Joie de Pâques et ce ne sont pas ces manoeuvres qui pourront me l'enlever.

Encore merci à Eric ZEMMOUR, l'honneur de sa profession, pour avoir été un des seuls à dire son fait au gouvernement aux medias et aux laïcards tout contents de bouffer du curé!

Affaire Barbarin : "Chacun jette son fagot dans le bûcher médiatique", constate Éric Zemmour
il y a 2 ans
http://www.dailymotion.com/video/x3ycd9q

Tiens revoilà le catholiban en service commandé.
Petit rappel des faits:
Votre église en générale et barbare 1 en particulier n'ont besoin de personne pour se salit eux mêmes.

Signaler Répondre

avatar
et non.. le 04/04/2018 à 12:41

L’extrême gauche anti-cléricale a un os à ronger....
Ça ne compensera pas ses ratages...

Signaler Répondre

avatar
Le Christ est ressuscité! Alléluia! le 04/04/2018 à 12:32

Un procès pour rien, dont on connait l'issue... les plaignants et les medais veulent salir Mgr Barbarin et l'Eglise Catholique... tant pis pour eux.

Je suis dans la Joie de Pâques et ce ne sont pas ces manoeuvres qui pourront me l'enlever.

Encore merci à Eric ZEMMOUR, l'honneur de sa profession, pour avoir été un des seuls à dire son fait au gouvernement aux medias et aux laïcards tout contents de bouffer du curé!

Affaire Barbarin : "Chacun jette son fagot dans le bûcher médiatique", constate Éric Zemmour
il y a 2 ans

http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,0,0" width="480" height="320" align="middle"> http://www.dailymotion.com/swf/x3ycd9q?autoPlay=0" /> http://www.dailymotion.com/swf/x3ycd9q?autoPlay=0" quality="high" bgcolor="#ffffff" width="480" height="320" align="middle" allowScriptAccess="sameDomain" allowFullScreen="false" type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" />

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.