Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L'Hôtel-Dieu avait été tagué lors de la manifestation - LyonMag

Incidents en marge du 1er mai à Lyon : deux condamnations avec sursis

L'Hôtel-Dieu avait été tagué lors de la manifestation - LyonMag

Deux jeunes étaient jugés ce jeudi en comparution immédiate.

Ils avaient été interpellés lundi après-midi dans le 1er arrondissement de Lyon. Les deux ont écopé de peine de prison avec sursis.

 

Le premier, un ressortissant espagnol de 19 ans, a été condamné à trois mois d’emprisonnement avec sursis pour des dégradations, malgré une relaxe pour des dégradations de biens d’utilité publique. Le second jeune homme, également âgé de 19 ans, a écopé de la même peine concernant aussi des dégradations. Il était également poursuivi pour des jets de projectiles sur des policiers mais il a été relaxé par le tribunal pour ces faits.



Tags : 1er mai | tribunal | condamnation |

Commentaires 1

Déposé le 04/05/2018 à 11h44  
Par La déontologie particuliere de la police Citer

9 fois sur 10, les policiers choppent des gens un peu au hasard, puis leurs collent apres coup des faits sur le dos pour gonfler les chiffres d´affaires résolues..
Et si un policier s´est retourné un ongle en giflant un manifestant, on peut etre certain qu´il va gagner des jours d´ITT voire demander des dommages et interets a sa victime..
Voila la déontologe policiere, et 90% du temps ceux qui se font attrapper et juger en manifestation, sont ceux qui ont couru le moins vite, ou ceux qu avaient la naiveté de ne pas courir car ils n´avaient rien fait. .

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.