Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Siège de Boehringer avenue Tony Garnier à Lyon 7e arrondissement - Google Maps

Boehringer Ingelheim investit 200 millions d’euros à Jonage

Siège de Boehringer avenue Tony Garnier à Lyon 7e arrondissement - Google Maps

La compagnie pharmaceutique allemande entend bien faire de Lyon un pôle européen de la santé animale en construisant dans la région, un nouveau site de production de vaccins qui verra le jour à l'horizon 2021.

Alors que Boehringer Ingelheim inaugurait il y a un an son nouveau siège dédié à la santé animale au sein du Biodistrict Lyon-Gerland, la division Santé Animale du groupe souhaite renforcer sa présence dans la région lyonnaise avec ce nouveau projet. "Berceau de la santé publique vétérinaire, Lyon fait plus que jamais figure de choix stratégique", a déclaré Erick Lelouche, président de la branche française de la division Santé Animale. La capitale des Gaules est par ailleurs surnommée la "vaccine valley européenne" par le groupe allemand.

 

Un compliment qui ne manque pas de flatter les politiques lyonnais comme David Kimelfeld qui a déclaré dans un communiqué : " [se réjouir] de voir Boehringer Ingelheim réaliser cet investissement majeur sur la métropole. Grâce à ce futur site de production, Lyon devient un grand centre de référence de la Santé Vétérinaire dans le monde […] avec une présence renforcée des grands leaders internationaux".

 

De part cet investissement de 200 millions d'euros à Jonage, Boehringer Ingelheim entend répondre à la demande mondiale en matière de lutte contre la fièvre aphteuse et la fièvre catarrhale. La fièvre aphteuse persiste dans la majeure partie Moyen-Orient et de l'Afrique et dans certaines parties de l'Asie. Particulièrement contagieuse chez le bétail, elle a tendance à créer d'importantes pertes économiques pour les éleveurs de ces régions. La fièvre catarrhale touche quant à elle les moutons et provoque d'important retards de croissance chez ces animaux.

 

Ce nouveau bâtiment haute technologie, implanté sur la ZAC des Gaulnes à Jonage, devrait créer une centaine d'emplois qualifiés dans la région. La pose de la première pierre devrait avoir lieu à l'automne 2018, pour une livraison fin 2021.

 



Tags : boehringer ingelheim | jonage | division Santé animale | metropole | région lyonnaise |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.