Qui va perdre ses indemnités d'adjoint à cause du retour du maire Collomb ?

Qui va perdre ses indemnités d'adjoint à cause du retour du maire Collomb ?
Gérard Collomb lors de son élection en 2014 au conseil municipal - LyonMag

En juin 2019, Gérard Collomb récupèrera peut-être son fauteuil de maire de Lyon. C'est Georges Képénékian lui-même qui l'a indiqué après que le ministre de l'Intérieur ait annoncé son retour entre Rhône et Saône après les européennes.

En réorganisant une élection au conseil municipal (la troisième du mandat !), Gérard Collomb devra, lorsqu'il redeviendra maire, proposer une nouvelle liste d'adjoints.

A Lyon, il a le droit de s'entourer de 21 élus, pas un de plus puisque le seuil légal est fixé à 30% du nombre de conseillers municipaux. C'est d'ailleurs le nombre d'adjoints dont dispose actuellement Georges Képénékian.

Sauf qu'avec un jeu de chaises musicales prévu en juin prochain, l'un des adjoints risque fort de perdre son siège. Et ses indemnités mensuelles de 3468,49 euros bruts.

En cédant sa place de premier magistrat de Lyon, Georges Képénékian redeviendra forcément adjoint. A moins que Gérard Collomb ne lui négocie un poste ailleurs, rien n'est impossible.
S'il restait au conseil municipal, Képé retrouverait-il son écharpe de 1er adjoint, aujourd'hui portée par Richard Brumm. Et surtout, souhaiterait-il récupérer sa délégation à la Culture ?
Auquel cas, c'est bien le malheureux Loïc Graber qui serait obligé de s'effacer au profit du maire sortant.

Mais ce type d'élection fait tout à fait office de remaniement. Comme avec des ministres, le chef a l'occasion d'écarter sans se justifier celui ou celle qui ne travaille pas suffisamment bien. Ou bien celui qui n'est pas assez fidèle. "Bien sûr qu'on en a parlé avec d'autres adjoints. Il y a ceux qui ne craignent absolument rien. Et plus on descend dans l'ordre des élus, plus on trouve de potentiels fusibles", relève un adjoint qui préfère rester anonyme.

Loïc Graber n'est donc pas le seul à devoir attendre l'été prochain pour être fixé sur son sort pour la fin du mandat. D'autres, à l'utilité moindre pour Gérard Collomb en vue de 2020, ne sont pas à l'abri d'un coup de balai pour permettre de contenter les plus puissants ou influents d'entre eux.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pouff le 25/09/2018 à 22:00
oauh a écrit le 23/09/2018 à 12h06

Même moi j’arrive a gagné plus que 3500 euros brut ! Ça fait pas rêver finalement ! Faut mieux être cadre ds une boîte ... ça paye mieux !

Reste à savoir combien de temps tu vas rester dans ta boite !

Signaler Répondre

avatar
pognon le 25/09/2018 à 21:58

3468,49 euros bruts pour un adjoints au maire !
Bravo c'est plus de 2 fois le smig brut: 1.498,47€. J'en veux de la soupe !

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 23/09/2018 à 17:03

Pas de souci...on lui dégotera bien une petite sinécure pour arrondir ses fins de mois...
Président du "comité consultatif d'études pour l'implantation de garages à trottinettes dans la Métropole "...par exemple !

Signaler Répondre

avatar
oauh le 23/09/2018 à 12:06

Même moi j’arrive a gagné plus que 3500 euros brut ! Ça fait pas rêver finalement ! Faut mieux être cadre ds une boîte ... ça paye mieux !

Signaler Répondre

avatar
Molière le 22/09/2018 à 16:11

Ma cassette !!!!!!

Signaler Répondre

avatar
bibiloulou le 22/09/2018 à 10:18

apres on critique les dictateurs africains comme certain la france les a mis au pouvoir chercher l'erreur

Signaler Répondre

avatar
Vive la démocratie le 22/09/2018 à 07:32
HERVE DAVAL a écrit le 21/09/2018 à 15h11

Quelle horreur poutinnienne ce grand démocrate qui se sert avant d'envisager de servir ...

J'espère que les lyonnais vont faire ce qu'il faut pour ENFIN REVOIR une démocratie moins crasse

N'est-ce pas ?

Quel bel exemple du respect de la démocratie et des électeurs !

Allez Gégé, du balais.

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 21/09/2018 à 20:36

Pas mal ça équivaut a 3 SMIC et des brouettes je comprends mieux pourquoi il se battent entre eux et après ça vient ns faire la morale

Signaler Répondre

avatar
papa29 le 21/09/2018 à 19:27

Ouf graber un incapable et un planqué notoire

Signaler Répondre

avatar
simplification le 21/09/2018 à 15:18

le retour de Collomb va compliquer beaucoup de chose.

Dans un soucis de simplification et de transparence a la mode discours LREM, M. Collomb devrait quitter son emploi de ministre si il le souhaite, pour préparer sa campagne. Et dans la continuité de la doctrine de simplification, M. Collomb devrait se concentrer chez lui, sans reprendre les fonctions qu il a quitté (lâchement et égoïstement)... et donc laisser l 'équipe en place jusqu'a la fin du mandat

mais pour cela, il faut de l honneteté

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 21/09/2018 à 15:12

Collomb, lui il touchera encore plus puisqu'il cumulera la pension de ministre et celle de maire..... si jamais il est élu, mais se n'est pas sur! À son âge c'est l'heure de la retraite.
Mais il ferait mieux de rester à Paris.

Signaler Répondre

avatar
HERVE DAVAL le 21/09/2018 à 15:11

Quelle horreur poutinnienne ce grand démocrate qui se sert avant d'envisager de servir ...

J'espère que les lyonnais vont faire ce qu'il faut pour ENFIN REVOIR une démocratie moins crasse

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.