Etudiantes tuées lors de l'attentat de Marseille : les familles attaquent l'Etat

Etudiantes tuées lors de l'attentat de Marseille : les familles attaquent l'Etat
Laura avait perdu la vie lors de l'attentat de Marseille en octobre 2017 - Lyonmag.com

Alors qu'un hommage a été rendu lundi aux deux étudiantes tuées à Marseille lors de l'attentat de la gare St Charles, on apprend ce jeudi que les familles des deux victimes attaquent l'Etat en justice.

Les parents des deux cousines, dont l'une était originaire de Rillieux-la-Pape, ont saisi le tribunal administratif de Lyon afin de faire reconnaitre la responsabilité de l'Etat dans l'attaque au couteau.

Pour rappel, l'assaillant avait été interpellé deux jours avant les faits dans le centre commercial de la Part-Dieu. Il avait ensuite été relâché à cause d'un couac administratif, alors qu'il faisait l'objet d'une procédure d'expulsion. Cette dernière n'avait pas abouti car le centre de rétention administrative de Lyon était surchargé et que la personne de permanence à la Préfecture du Rhône pour signer l'OQTF et placer l'individu en rétention était absente.

Un rapport, qui avait été demandé à l’Inspection Générale de l'Administration quelques jours après l'attentat, avait pointé du doigt "un ensemble de dysfonctionnement". Le préfet du Rhône de l'époque, Henri-Michel Comet, avait alors été remercié.

Si la justice donne raison aux familles des victimes, elles pourraient obtenir une indemnisation de l'Etat.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Anita le 05/10/2018 à 18:45
Beurk a écrit le 05/10/2018 à 05h46

Continuez à baisser la tête en bon moutons de panurge et à attendre votre tour. Notre république bananière française a bien vendu le pays et toutes ses valeurs qui le faisait briller. Aujourd’hui,il n’en reste que le nom ,La France c’est tout.

On a eu un bel exemple récemment avec mR Macron aux Antilles. Le selfie où il pose entre deux racailles antillaises dont un ,fait un doigt d’honneur à la France et ses valeurs,LGBT,mdrrrr. De Gaulle et tous ceux qui sont morts pour la France doivent se retourner dans leur tombes. Les loobies gays de la grande finance,ont bien travaillé pour nous mettre en place leur poulain de directeurs de multinationales dans une Europe décadente et sur la fin. Je comprends mieux pourquoi beaucoup de nos jeunes et moins jeunes ,ont honte d’etre Français . Depuis Hollande ,tous’le Monde à pu constater que même ma grand mère pourrait gouverner ce pays qui est la France.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 05/10/2018 à 11:02
Exocet a écrit le 05/10/2018 à 10h51

Les parents ont raison d’attaquer l’état qui part en vrille de partout et ce ne sont pas des magouilleurs comme nous avons qui peuvent redresser cela

Heureusement, vous, vous allez faire mieux avec les mêmes problèmes d'impôts, de dette, de violence, de mauvaise éducation, etc

:D

Signaler Répondre

avatar
Exocet le 05/10/2018 à 10:51

Les parents ont raison d’attaquer l’état qui part en vrille de partout et ce ne sont pas des magouilleurs comme nous avons qui peuvent redresser cela

Signaler Répondre

avatar
Beurk le 05/10/2018 à 05:46

Continuez à baisser la tête en bon moutons de panurge et à attendre votre tour. Notre république bananière française a bien vendu le pays et toutes ses valeurs qui le faisait briller. Aujourd’hui,il n’en reste que le nom ,La France c’est tout.

Signaler Répondre

avatar
VIIITE le 04/10/2018 à 23:28

Et oui , et il va falloir se defendre à armes égales

Signaler Répondre

avatar
ma pauvre ... le 04/10/2018 à 22:30
Sakura a écrit le 04/10/2018 à 15h16

Suis toujours choquée de voir des familles porter plainte,non pas pour connaitre la vérité mais pour obtenir du fric. Maintenant à chacun ses valeurs.

Moi je suis choqué par votre bêtise ! Ne parlez pas de valeurs svp ...

Signaler Répondre

avatar
Sakurha le 04/10/2018 à 19:01
rhooo! a écrit le 04/10/2018 à 18h55

Parce qu'elles devraient faire quoi ? Se convertir à l'Islam ?

Pourquoi pas ,après tout.

Signaler Répondre

avatar
Etham le 04/10/2018 à 18:59
L’impuissance de la raie publique. a écrit le 04/10/2018 à 18h45

L’etat Est bien responsable du laxisme et de leur bienveillance pour la délinquance et le terrorisme qu’il ont encouragé. En laissant s’installer une idéologie satanique qui ressemble d’ailleurs à la leur ,celle du nouvel ordre mondial.

Vraie. Même mR Colomb à dit que la république a démissionné dans les 1700 quartiers et territoires perdus du pays. La délinquance y prospère encouragée par le laisser aller de 40ans de laxisme social démocrate de nos narco politiciens véreux..

Signaler Répondre

avatar
rhooo! le 04/10/2018 à 18:55
Sakura a écrit le 04/10/2018 à 15h16

Suis toujours choquée de voir des familles porter plainte,non pas pour connaitre la vérité mais pour obtenir du fric. Maintenant à chacun ses valeurs.

Parce qu'elles devraient faire quoi ? Se convertir à l'Islam ?

Signaler Répondre

avatar
L’impuissance de la raie publique. le 04/10/2018 à 18:45

L’etat Est bien responsable du laxisme et de leur bienveillance pour la délinquance et le terrorisme qu’il ont encouragé. En laissant s’installer une idéologie satanique qui ressemble d’ailleurs à la leur ,celle du nouvel ordre mondial.

Signaler Répondre

avatar
dégoûté le 04/10/2018 à 18:29
Sakura a écrit le 04/10/2018 à 15h16

Suis toujours choquée de voir des familles porter plainte,non pas pour connaitre la vérité mais pour obtenir du fric. Maintenant à chacun ses valeurs.

La décence et la justice ne font pas partie de votre ADN, c'est sûr. Pour vous, les familles ont accumulé du bon karma à travers leurs souffrances, c'est tout.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 04/10/2018 à 15:16

Suis toujours choquée de voir des familles porter plainte,non pas pour connaitre la vérité mais pour obtenir du fric. Maintenant à chacun ses valeurs.

Signaler Répondre

avatar
SAKRY le 04/10/2018 à 13:17

Il y a de quoi:

Le 29 septembre 2017, il est interpellé pour le vol d'un blouson à 39 €. En tant que ressortissant tunisien en situation irrégulière, une procédure de reconduite à la frontière est lancée mais échoue. En effet, il n'a pas pu être placé en centre de rétention car la préfecture des Bouches-du-Rhône n'a pas donné son accord du fait de l'absence d'une personne ayant autorité pour signer la procédure d’expulsion et de placement en détention. Il est donc libéré le samedi 30 septembre de sa garde à vue, un jour avant l'attaque

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.