Début du G6 à Lyon : des perturbations de circulation ce lundi

Début du G6 à Lyon : des perturbations de circulation ce lundi
La préfecture du Rhône - LyonMag

Les ministres de l’Intérieur des six plus grands pays de l’Union Européenne se retrouvent au sein de la capitale des Gaules.

Le sommet se déroulera ce lundi et ce mardi avec au programme des discussions les questions liées à l’immigration, à la sécurité et à la lutte contre le terrorisme.

Suite à la démission de Gérard Collomb du poste de ministre de l’Intérieur, les ministres ne seront pas reçus ce lundi soir à l’Hôtel de Ville de Lyon mais à la préfecture du Rhône. Le quartier fera par conséquent l’objet d’un périmètre de sécurité à partir de 15h ce lundi après-midi. Plusieurs axes seront fermés à la circulation et interdits de stationnement, notamment la rue de Bonnel, la rue Servient, le cours de la Liberté, la rue Molière ou encore la rue Corneille.

A noter que la ligne T1 sera également touchée par les perturbations de ce sommet européen ; les arrêts Guillotière/Gabriel Péri et Palais de Justice/Mairie du 3e ne seront pas desservis.

Le G6 se poursuivra ce mardi au Groupama Stadium de Décines avec à la clé beaucoup moins de difficultés pour les automobilistes.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Gégé a fait son boulot le 08/10/2018 à 15:57
tout a un prix a écrit le 08/10/2018 à 15h18

En attendant avec des personnes avec votre sérieux, la sécurité de cette rue très passante et très commerçante n'est pas assurée

En attendant, sors ton chèque ou fais cracher les commerçants

Signaler Répondre

avatar
tout a un prix le 08/10/2018 à 15:18
Gégé a fait son boulot a écrit le 08/10/2018 à 15h10

sort ton carnet de chèque ou tais toi

En attendant avec des personnes avec votre sérieux, la sécurité de cette rue très passante et très commerçante n'est pas assurée

Signaler Répondre

avatar
Gégé a fait son boulot le 08/10/2018 à 15:10
tout a un prix a écrit le 08/10/2018 à 14h48

La sécurité a un prix,
l'insouciance en a autre, qui ne se chiffre pas.

sort ton carnet de chèque ou tais toi

Signaler Répondre

avatar
tout a un prix le 08/10/2018 à 14:48
Gégé a fait son boulot a écrit le 08/10/2018 à 14h35

et qui paye le facture de ces allés et retour de blocs ? Les commerçants ? les contribuables ? Les terroristes ?

La sécurité a un prix,
l'insouciance en a autre, qui ne se chiffre pas.

Signaler Répondre

avatar
Gégé a fait son boulot le 08/10/2018 à 14:35
Sécurité a écrit le 08/10/2018 à 13h22

Je souhaite de tout coeur que vous ayez raison et que ces plots sont totalement inutiles, et qu'il n'y a pas d'autres moyens pour ravitailler ces magasins d'utiliser des très gros camions ?
Mais après les livraisons du matin ne peut-on pas remettre en place ces sécurités ?

et qui paye le facture de ces allés et retour de blocs ? Les commerçants ? les contribuables ? Les terroristes ?

Signaler Répondre

avatar
Sécurité le 08/10/2018 à 13:22
Gégé a fait son boulot a écrit le 08/10/2018 à 12h57

pas d'accord, il privilégie le commerce et les camions pour remplir les magasins

Je souhaite de tout coeur que vous ayez raison et que ces plots sont totalement inutiles, et qu'il n'y a pas d'autres moyens pour ravitailler ces magasins d'utiliser des très gros camions ?
Mais après les livraisons du matin ne peut-on pas remettre en place ces sécurités ?

Signaler Répondre

avatar
Gégé a fait son boulot le 08/10/2018 à 12:57
Gégé n'a pas fait son boulot a écrit le 08/10/2018 à 12h41

Les ministres de l’Intérieur des six plus grands pays de l’Union Européenne se retrouvent au sein de la capitale des Gaules.
Question sécurité :
Lyon est exemplaire .Les plots anti-attentat type Nice - Berlin etc avec un camion fou, ils pourraient aller vérifier comment la Ville de Lyon gère ce problème rue Victor Hugo en plein centre ville,
Cela fait plusieurs semaines que les plots censés protégés les passants d'un véhicule terroriste ont été mis sur les cotés de la rue, laissant le passage entièrement libre aux camions
Qu'attends t-on pour remédier à ce sujet de sécurité publique connu de tous

pas d'accord, il privilégie le commerce et les camions pour remplir les magasins

Signaler Répondre

avatar
Gégé n'a pas fait son boulot le 08/10/2018 à 12:41

Les ministres de l’Intérieur des six plus grands pays de l’Union Européenne se retrouvent au sein de la capitale des Gaules.
Question sécurité :
Lyon est exemplaire .Les plots anti-attentat type Nice - Berlin etc avec un camion fou, ils pourraient aller vérifier comment la Ville de Lyon gère ce problème rue Victor Hugo en plein centre ville,
Cela fait plusieurs semaines que les plots censés protégés les passants d'un véhicule terroriste ont été mis sur les cotés de la rue, laissant le passage entièrement libre aux camions
Qu'attends t-on pour remédier à ce sujet de sécurité publique connu de tous

Signaler Répondre

avatar
Le grand bond en avant le 08/10/2018 à 12:27

Tram T1 perturbé à cause d'un sommet qui ne sert à rien et ne débouche sur rien. Les TCL prétendent que c'est un incident technique, pour ne pas alerter les opposants. sans doute.

A chaque fois c'est pareil, des sommets avec à la clef une déclaration commune générique et bidon pour emberlificoter les masses.

De 1 choses l'une soit ce sommet est un prétexte pour voyager, soit il s'y passe des choses secrètes et inavouables (ou il s'y prend des décisions secrètes et inavouables)

Signaler Répondre

avatar
julie69 le 08/10/2018 à 11:44
curieux contexte a écrit le 08/10/2018 à 08h29

Ce sommet se déroule quand même dans un "drôle" de contexte...
1 - Le pays hôte n'a même plus de ministre de l'intérieur.
2 - Il se déroule dans la ville même du ministre français démissionnaire.
3 - Dans la ville où siège Interpol dont le président a disparu dans l'indifférence la plus totale.

Curieux contexte tout de même !....

Pas faux Erick

Signaler Répondre

avatar
Garet11 le 08/10/2018 à 09:10

Est-ce que l'on sait qui remplacera Collomb lors de ce "G6" ?

Signaler Répondre

avatar
curieux contexte le 08/10/2018 à 08:29

Ce sommet se déroule quand même dans un "drôle" de contexte...
1 - Le pays hôte n'a même plus de ministre de l'intérieur.
2 - Il se déroule dans la ville même du ministre français démissionnaire.
3 - Dans la ville où siège Interpol dont le président a disparu dans l'indifférence la plus totale.

Curieux contexte tout de même !....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.