Le coup de gueule des pompiers de la caserne Lyon-Rochat

Le coup de gueule des pompiers de la caserne Lyon-Rochat
Les pompiers de la caserne Lyon-Rochat ont débrayé ce jeudi matin - LyonMag

Ils étaient une cinquantaine à manifester ce jeudi matin rue de la Madeleine dans le 7e arrondissement.

Mise à jour à 11h : Les pompiers de la caserne Lyon-Rochat ont rencontré le colonel Serge Delaigue, directeur départemental et métropolitain des services d'incendie et de secours (Sdmis). Ce dernier leur a promis des renforts supplémentaires.

Article initial : Les pompiers de la caserne Lyon-Rochat ont débrayé et sont montés sur le toit du bâtiment pour protester contre le manque d’effectif (-20%) face à l’augmentation du nombre d’interventions (+15% selon eux en 2018). Dans des conditions de plus en plus difficiles, notamment dans les quartiers en périphérie de Lyon.

Cette action symbolique avait comme objectif d’alerter la population et les élus. Les soldats du feu de Lyon-Rochat n’entendent pas s’arrêter là ; ils se disent prêt à vendre leur caserne sur le site Le Bon Coin.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
VNL le 12/10/2018 à 12:58

Sinon une solution : N'intervenez plus en cité !

Signaler Répondre

avatar
ar15 le 12/10/2018 à 08:46

Sergio oublie pas les heures sup des ex logés !

Signaler Répondre

avatar
69008 le 11/10/2018 à 17:55

Solidaire avec les pompiers!

Signaler Répondre

avatar
bonberos69 le 11/10/2018 à 14:32

De tout cœur avec vous les potos !.. il faut solliciter les élus de la métropole! Ils touchent des rémunérations importantes pour vous aider dans les moments difficiles !

Signaler Répondre

avatar
ued le 11/10/2018 à 13:46
sgen69 a écrit le 11/10/2018 à 11h34

La direction gere les pompiers comme une entreprise ! L economie,management ,pression...

Hélas ! comme de partout , vive la mondialisation...

Signaler Répondre

avatar
sgen69 le 11/10/2018 à 11:34

La direction gere les pompiers comme une entreprise ! L economie,management ,pression...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.