Belleville : condamnée pour avoir traité un agent ASVP de clochard

Belleville : condamnée pour avoir traité un agent ASVP de clochard
Photo d'illustration - LyonMag.com

Jugée ce vendredi au tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône, la femme a écopé d'une amende de 500 euros, dont 400 avec sursis. Elle doit également verser un euro symbolique en guise de préjudice moral à la partie civile ainsi que 1 000 euros de frais d'avocats.

 

Tout est parti d'un téléphone au volant. Le 4 juin dernier, un agent de sécurité de la voie publique (ASVP), situé près d'une école, interpelle la femme conduisant avec son téléphone à la main. Alors qu'il est en train de relever la plaque d'immatriculation pour l'envoyer aux gendarmes afin de la verbaliser (un agent de sécurité de la voie publique n'ayant pas le droit de verbaliser ces infractions), l'automobiliste commence à l'insulter de clochard et lui dire qu'il n'est là que pour ramasser de l'argent. Le problème, c'est que ce n'est pas la première fois que l'agent à affaire à ces propos dénigrants provenant de la femme de 29 ans.

Présentée devant la justice, elle a nié les faits d'outrages, estimant que le terme clochard n'est pas une insulte. Elle explique également qu'elle ne savait pas qu'avoir simplement le téléphone à la main est une infraction.

L'avocat de l'agent a, de son côté, présenté son client comme exerçant son métier avec calme et recul, avant d'ajouter que des termes comme "voleur", "emmerdeur" ou encore "ramasseur d'argent", c'est outrageant. 

Alors que ces derniers réclamaient 600 euros de préjudice plus les frais d'avocats de 1 000, le président du tribunal a finalement sanctionné la femme d'une amende de 500 euros, dont 400 avec sursis, plus un préjudice d'un euro et le paiement des frais d'avocats envers la partie civile.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Pelo du secteur le 15/10/2018 à 16:03
CQFD. a écrit le 15/10/2018 à 08h36

En même temps à bac -12 tu n'as que deux solutions pour
gagner ta vie sur le trottoir, et certain ne sont pas assez potable......

Avec deux fautes d'orthographe dans la même phrase, on reconnaît ceux qui ont fait des études ;)

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 15/10/2018 à 08:36

En même temps à bac -12 tu n'as que deux solutions pour
gagner ta vie sur le trottoir, et certain ne sont pas assez potable......

Signaler Répondre

avatar
La fessee le 15/10/2018 à 07:04

Il est certain que le comportement de cette femme edt inadmissible et doit etre sanctionné
Mais, il faut rappeler que l automobiliste a le sentiment d etre constamment harcelé, consideré comme une vache a lait... Il n y a qu a regarder la carte des zones accidentogenes et celles des nouveaux radars....
Ce genre de comportement passera a un cran superieur avec l arrivée des votures radars....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.