Lyon : des policiers frappés par l’homme qu’ils prenaient en filature

Lyon : des policiers frappés par l’homme qu’ils prenaient en filature
Illustration - LyonMag

Les faits se sont produits dans le métro lyonnais dans la nuit du 30 au 31 octobre dernier.

Minuit passé, un équipage de policiers en civil avait pris en filature un groupe d’individus soupçonné d’une tentative de vol quelques instants plus tôt au niveau de la station de Perrache, dans le 2e arrondissement de Lyon.

Mais un des agents a été démasqué par un des membres de la bande filée. L’individu s’est alors mis à insulter copieusement les forces de l’ordre et leur aurait même craché dessus plusieurs fois.

Au moment de son interpellation, l’homme violent aurait résisté en portant notamment un coup de pied à l’un des policiers. Les fonctionnaires ont dû faire usager de leur taser pour le maitriser et l’embarquer.

Le suspect a été présenté au tribunal le 3 novembre dernier. Selon Le Progrès, il se serait déclaré mineur mais ce fait a été démenti par la justice qui, grâce à d’anciennes procédures, l’a déclaré âgé de 20 ans.

A la barre, le prévenu a dit qu’il était sous l’emprise d’alcool et de médicaments au moment des faits. Il a aussi dénoncé des faits de violence physique et verbale de la part des policiers en reconnaissant l’outrage à agent dont il était accusé.

Déjà placé en détention provisoire, l'individu a été condamné à 9 mois de prison ferme. Il devra par ailleurs versé 1400 euros aux policiers victimes.

X
16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
//+++ FORZA EELV +++// le 15/11/2021 à 08:29

Ce jeune mineur surdiplômé honore la juste récompense reçue récemment par les transports en commun Lyonnais.

Signaler Répondre

avatar
"Pleure, ô pays bien-aimé!" le 14/11/2021 à 07:30

Et toujours ces mêmes arguments stupides pour leur défense, à ses minables racailles:
1- Je suis mineur isolé
2- Je suis sous l'emprise d'alcool, de drogues ou de médicaments
3- Je dénonce la violence policière
4- Si je reconnais une infraction, je la minimise tout de suite. En l'espèce, cette racaille reconnait un "outrage à agent", alors qu'il lui a porté un coup de pied.
Et qui conseille ces gens-là d'après vous? Eh bien tout simplement, ces associations "droits de- l'hommiste", largement subventionnées par l'État, c'est-à-dire par nous, les contribuables!!! Et ces voyous de bas étage auront droit, bien sûr, à des avocats commis d'office ou payés par lesdites associations!

Signaler Répondre

avatar
eternels mineurs le 13/11/2021 à 20:28

Ces "mineurs" vont bientôt réclamer leurs droits à la retraite...

Signaler Répondre

avatar
Salut l’es poto le 13/11/2021 à 16:32

Juste des potes qui se fendent la guelle , comme le dirait Coluche, mdr.

Signaler Répondre

avatar
Deo le 13/11/2021 à 15:37

Vous y étiez ?

Personnes normales ? Où ça ?

Signaler Répondre

avatar
bibour le 13/11/2021 à 14:00

c'est inamissible tant de violence policière!! mais que font les daltons pour tous nous sauver?!!!

Signaler Répondre

avatar
ouf! le 13/11/2021 à 13:58

après un tel dechainement de violence, la justice laisse ce criminel au milieu des personnes normales. mmmmmhhhh.

Signaler Répondre

avatar
Objectif Lune le 13/11/2021 à 13:09

Rien d'exceptionnel, des événements courants.

Signaler Répondre

avatar
Si si... le 13/11/2021 à 12:47
Attention … a écrit le 13/11/2021 à 11h16

On avait dit, pas les prénoms …

9 mois "fermes" (donc bracelet...)

Signaler Répondre

avatar
shit !! le 13/11/2021 à 11:54
NONNON a écrit le 13/11/2021 à 09h46

Sans commentaire. Encore un individu à mettre dans les containers à compost .

Plutôt le "barbecue" !

Signaler Répondre

avatar
nakba69002 le 13/11/2021 à 11:52
Attention … a écrit le 13/11/2021 à 11h16

On avait dit, pas les prénoms …

Un mineur anonyme donc !

Signaler Répondre

avatar
Attention … le 13/11/2021 à 11:16

On avait dit, pas les prénoms …

Signaler Répondre

avatar
la place des terreaux le 13/11/2021 à 10:54

bonjour messieurs dames le quotidien des policiers

Signaler Répondre

avatar
Veilleur de vie le 13/11/2021 à 10:18

Monsieur le juge le prévenu à glisser sous la tram

Signaler Répondre

avatar
Bfibri le 13/11/2021 à 09:50

Les 1400 euros il ne les a pas donc il ne payera rien...du vent comme d'habitude

Signaler Répondre

avatar
NONNON le 13/11/2021 à 09:46

Sans commentaire. Encore un individu à mettre dans les containers à compost .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.