Il escroque l'assurance en percevant les indemnités de son père décédé

Il escroque l'assurance en percevant les indemnités de son père décédé
Photo d'illustration - LyonMag.com

Le préjudice s'élève à 55 000 euros.

Il assure n'avoir dépensé l'argent que pour le loyer ou l'alimentaire. Ce mardi, un homme de 33 ans était jugé au tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône après avoir profité, pendant quatre ans, des indemnités destinées à son père alors que celui-ci est décédé depuis 2013.

Ces indemnités provenaient d'un accident de la route, survenu en 2003, où le fils et son père étaient présents. Si le premier n'en a pas gardé de séquelles majeures, ce n'est pas le cas du second qui est alors indemnisé, à vie, pas son assurance.

L'état de santé du père se détériore au fil du temps, à tel point que le fils en devient son auxiliaire de vie. L'homme décède finalement en novembre 2013. Le fils, de son côté, décide de renouveler la demande d'indemnisation. Durant quatre ans, il percevra sur son compte la rente de son père avant que l'escroquerie éclate aux yeux de l'assurance. En quatre ans, l'homme aurait reçu 55 000 euros.

Une mention déjà présente au casier

Au tribunal ce mardi, l'homme, qui n'a jamais travaillé, est décrit par son avocat comme étant déconnecté de la réalité, passant sa jeunesse aux côtés de son père à le soigner. Déjà connu des services de police pour escroquerie, le trentenaire réside actuellement à Vénissieux où il perçoit le RSA et les aides au logement. 

L'homme affirme n'avoir dépensé l'argent que pour subvenir aux besoins primaires. Malgré cela, le tribunal a décidé de le condamner, au-delà des réquisitoires, à huit mois de prison avec sursis, une mise à l'épreuve pendant trois ans avec obligation de soins et de travail. Il devra également rembourser les 55 000 euros perçus.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
sakura le 03/02/2019 à 17:00
DTC a écrit le 03/02/2019 à 10h37

Profil facile à identifier .Venissieux , rsa , aides diverses , escroqueries ....certainement marqué au front et avec des pantalons trop courts , le povre . Trop fortes nos fameuses chances.....

faut arrêter avec vos raccourcis, pour info, il n'y a pas qu'a Vénissieux ou les gens vivent du rsa. A Lyon et ce même dans vos beaux arrondissements chics de Lyon, de tels profils existent, Bon nombre de salariés de Lyon vivent dans ces villes car leur salaire ne leur permet pas de louer un appart près de leur lieu de travail..

Ceci vaut pour vaulx en velin et Villeurbanne....

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 03/02/2019 à 12:56

Certe ce n est pas a approuvé et donc je suis hors de le soutenir mais cependant en ce qui concerne les assurances et bien eux aussi sont des voleurs car pour les remboursements ça laisse a désirer en conséquence il ne vole que des voleurs mais malgré tout je répète je ne le soutien pas c est un peu l arroseur. Arrosé
Cordialement

Signaler Répondre

avatar
ehui le 03/02/2019 à 11:18
DTC a écrit le 03/02/2019 à 10h37

Profil facile à identifier .Venissieux , rsa , aides diverses , escroqueries ....certainement marqué au front et avec des pantalons trop courts , le povre . Trop fortes nos fameuses chances.....

bizarre vous ne faites pas les memes commentaires sur les affaires d'escroquerie a plusieurs centaines de milliers d'euros impliquant des infirmieres et autres

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 03/02/2019 à 10:47

Mouais j'ai une idée du profil et en ce sens je rejoins DTC..Pour ces individus, la France n'est qu'un paillasson, un coffre qu'il faut vider jour après jour sans jamais dépensé 12 centime....Dans le grand débat ce genre de remarque devra apparaitre au grand jour....
Sinon la peine du tribunal me semble assez juste, pas excessive du tout...Maintenant, à toi de rembourser petit joueur....

Signaler Répondre

avatar
DTC le 03/02/2019 à 10:37

Profil facile à identifier .Venissieux , rsa , aides diverses , escroqueries ....certainement marqué au front et avec des pantalons trop courts , le povre . Trop fortes nos fameuses chances.....

Signaler Répondre

avatar
coulisse le 03/02/2019 à 10:36

"Bénéfice", "escroquerie", tout dépend de quel coté on est.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.