Nouvelle mobilisation des pompiers du Rhône ce vendredi

Nouvelle mobilisation des pompiers du Rhône ce vendredi
Le rassemblement devant la caserne de Saint-Priest - LyonMag

Ils sont plus de 170 soldats du feu réunis depuis ce vendredi matin 8h devant la caserne de Saint-Priest.

Les pompiers protestent une nouvelle fois contre le manque d’effectif. Ils doivent rencontrer dans la matinée le directeur départemental du SDMIS, Serge Delaigue.

Une opération coup de poing similaire, sans l’intervention des syndicats, avait eu lieu jeudi dernier devant la caserne Lyon-Rochat dans le 7e arrondissement pour demander également des effectifs supplémentaires.

X
1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Merci à vous. le 20/10/2018 à 02:24

Je suis triste pour vous les gars.

La grande majorité de la population vous soutien en parole quand elle a besoin de vous, puis vous tourne le dos.

Vos autorités de tutelle, je n'en parle même pas...
Elles vous prennent pour des robots qui doivent obéir et surtout la fermer.

Votre cri d'alarme, n'est entendu, compris et soutenu que par peu de personnes.
De mémoire, ça doit faire au moins 10 ans que vous tirez la sonnette d'alarme.

A une certaine époque, lors d'une manifestation vous avez été gazé par des effectifs de police !!

Par ce commentaire je veut vous manifester mon soutien et vous recommander une chose.

Vous dénoncez vos mauvaises conditions de travail, qui impactent sur votre sécurité et santé.
Ces conditions ont un impact certain et, le risque pour la population est présent.

Organisez vous !
Collectez des preuves matérielles.
Constituez des dossiers.

Regroupez-vous et allez consulter un ou des avocats, pour assigner la collectivité et l'état en justice.

Les patrons que ce soit l'état ou du cac 40, n'aiment jamais les procédures pénales, surtout quand il s'agit de manquements en matière de sécurité et que les faits reposent sur des dossiers solide !!

En conclusion.

Vous êtes des gars courageux. Des gars bien.

Merci pour tout ce que vous faites pour nous.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.