Collomb toujours persuadé que Wauquiez sera candidat à la présidence de la Métropole de Lyon

Collomb toujours persuadé que Wauquiez sera candidat à la présidence de la Métropole de Lyon
Laurent Wauquiez - LyonMag

Gérard Collomb en est intimement persuadé.

Pour lui, la candidature d’Étienne Blanc à Lyon en 2020 n’est qu’un leurre. On a beau dire, on ne lui retirera pas de l’idée que son véritable adversaire sera Laurent Wauquiez. Il verrait bien l’actuel président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes tenter de faire main basse sur la Métropole de Lyon.

Il se retrouverait donc directement face à un Gérard Collomb dont on sait qu’il ne vise pas un quatrième mandat à la Mairie mais veut être le premier président de la Métropole qui, en 2020, sera élu au suffrage universel. Sa conviction repose sur le fait que pour préparer sa candidature à la présidentielle de 2022, Laurent Wauquiez aurait effectivement intérêt à avoir été le tombeur de l’ex-numéro 2 du gouvernement Gérard Collomb ; le vainqueur de celui qui a été le premier soutien d’Emmanuel Macron.

Pas sûr toutefois que ce scénario remplisse de joie Alexandre Vincendet. Le maire de Rillieux et nouveau patron de la fédération LR ne serait probablement pas opposé à mener lui-même ce combat. Il a beau s’en défendre, il est des signes et des lapsus qui ne trompent pas. "Je suis maire de Rillieux et président de la Métropole", a-t-il lâché lundi dernier avant de se reprendre.

Quand une question porte sur la Métropole, Alexandre Vincendet met sa main sur le bras de Stéphane Guilland, patron des Républicains à Lyon, et s’empresse de répondre lui-même. Il ne laisse à personne le soin de tacler Gérard Collomb qui a dû renoncer à récupérer son poste de président de la Métropole et qui "n’est même plus capable de remettre de l’ordre chez lui".

Sur le fond, Alexandre Vincendet reproche à Collomb sa conception d’une Métropole qui impose ses vues aux communes et "tire en définitive tout le monde vers le bas". Il plaide au contraire "pour une ville centre qui soit tirée vers le haut par sa périphérie". Reste toutefois "un détail" : permettre à son camp de gagner.

D’où ce rappel : "si nous ne progressons pas à Lyon, nous ne gagnerons pas la Métropole".

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
DRAGIBUS le 31/10/2018 à 07:54

wauquiez, l'homme qui caresse le plouc dans le sens du poil (vas prend t'as GS diesel pour aller au pain, vas à la chasse avec tes potes alcool; roule à 110 sur les routes de campagne, et surtout regarde bien le foot sur canal star). Après le PS et les sans dents, voici la droite sans cerveau

Signaler Répondre

avatar
ouste le 30/10/2018 à 09:49
Yvone des Bains a écrit le 29/10/2018 à 21h49

S'il voulait réellement la métro, Wauquiez n'aurait jamais laissé Blanc annoncé être candidat à Lyon car pour avoir la métro, il faut gagner lyon.

c'est exactement la stratégie adoptée par W. qui envoie le trouffion Blanc tirer les marrons du feu pour pouvoir ensuite prendre lui-même à la métropole. Et si c'est une déculottée, ce sera le petit père Blanc qui portera le chapeau...machiavélique le Huron.
Seulement leur positionnement très à droite qui flirte avec l'extréme droite a peu de chance de convaincre les lyonnais...et c'est comme cela qu'on risque de s'infliger House of cards. Avec Madame aux commandes quand elle aura poussé vers la sortie pépère.
Quel cauchemar en perspective.

Signaler Répondre

avatar
Yvone des Bains le 29/10/2018 à 21:49

S'il voulait réellement la métro, Wauquiez n'aurait jamais laissé Blanc annoncé être candidat à Lyon car pour avoir la métro, il faut gagner lyon.

Signaler Répondre

avatar
DE-HORS les eaux usées le 29/10/2018 à 19:32

avatar
DE-HORS les eaux usées le 29/10/2018 à 19:31

Le colon, pour les prochaines municipales, usera des mêmes stratagèmes que son dauphin pour casser l'adversaire
comme il l'a toujours fait à LYON, avec vote à main levée (comme du termps de la Gestapo) afin de mieux repérer puis cibler ceux qui pourraient penser autrement, en les bâillonnant ensuite et tout ceci, démocratiquement comme il le prétend !

Signaler Répondre

avatar
@LaRem le 29/10/2018 à 15:47
Non à LaRem a écrit le 29/10/2018 à 12h45

Monsieur Blanc sera élu à la métropole comme le souhaite monsieur Wauquier. Monsieur Collomb se fait son cinéma.
Monsieur Wauquiez a été élu malheureusement à la région grace à la famille Collomb.
Les tergiversations de madame Collomb a fait lourdement chuter la liste de gauche dans la métropole et le Rhône.

C'est faux. Même si le PS avait fait 100% à Lyon, Wauquiez aurait encore eu assez de siège pour s'assurer une majorité.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Élections_régionales_de_2015_en_Auvergne-Rhône-Alpes#Résultats

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 29/10/2018 à 13:24

Lyon ou Le Puy...le huron ne sait plus où il crèche ...?

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 29/10/2018 à 12:53

Vivent lrem et la gauche et collomb et a bas wauquiez et ses sbires de droite et d,extrême droite...t
Rappelez vous le règne de Sarko..

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 29/10/2018 à 12:45

Monsieur Blanc sera élu à la métropole comme le souhaite monsieur Wauquier. Monsieur Collomb se fait son cinéma.
Monsieur Wauquiez a été élu malheureusement à la région grace à la famille Collomb.
Les tergiversations de madame Collomb a fait lourdement chuter la liste de gauche dans la métropole et le Rhône.

Signaler Répondre

avatar
glissade le 29/10/2018 à 10:10

Que Blanc se présente ou se retire... ça semble être pareil! le mal est fait!
les républicains de Wauquiez sont définitivement sur la touche!... peut être que c est voulu pour rester dans l opposition, ne pas prendre de décisions....

en tout cas, le comportement des LR est un boulevard pour Collomb!

Signaler Répondre

avatar
Bien informé le 29/10/2018 à 09:56

La candidature de Blanc est un leurre. C'est une manœuvre des républicains modérés pour évincer les proches de Wauquiez de la métropole.

Dès que les premiers sondages sortiront, Blanc sera décrédibilisé, et Blache sera alors le mieux placé pour reprendre le flambeau.

Quand à Wauquiez, il espère sans trop y croire que la campagne de son protégé Blanc prenne, pour se substituer à lui dans la dernière ligne droite.

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 29/10/2018 à 09:21

Il vaut mieux Wauquiez que Collomb… qu'il prenne sa retraite, car il ne sait pas ou il est bien.

Signaler Répondre

avatar
ouste le 29/10/2018 à 09:19
le gaulois est de retour a écrit le 29/10/2018 à 09h02

Wauquiez vincendet guillant blache broliquier et POURQUOI pas FRAYSSE

Vincendet est juste une énième caricature du politicien ringard de droite...et l'âge ne fait rien à l'affaire comme le disait Brassens

Signaler Répondre

avatar
le gaulois est de retour le 29/10/2018 à 09:02

Wauquiez vincendet guillant blache broliquier et POURQUOI pas FRAYSSE

Signaler Répondre

avatar
w. le 29/10/2018 à 09:00

Marre de la gauche!!!!!
Vive Wauquiez !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.