Nikolaj Szeps-Znaider, un jeune Danois à la tête de l'Orchestre national de Lyon

Nikolaj Szeps-Znaider, un jeune Danois à la tête de l'Orchestre national de Lyon
Nikolaj Szeps-Znaider - DR Uwe Arens

Qui allait succéder au monument Leonard Slatkin ?

La réponse a été donnée ce lundi après-midi à l'occasion d'une conférence de presse. C'est au jeune musicien danois Nikolaj Szeps-Znaider qu'il revient de diriger musicalement l'Orchestre national de Lyon. Car 83% des musiciens de l'ONL ont voté pour lui.

Le violoniste et chef d'orchestre de 43 ans dirigeait régulièrement les musiciens du London Symphony Orchestra, du Cleveland Orchestra ou encore du New York Philarmonic.


Lyon avait déjà eu à deux reprises la chance de l'accueillir depuis décembre 2017. "Lors de ces venues, s’est opérée une alchimie quasi immédiate entre les musiciens, le chef et le public. Il a confirmé ses facultés exceptionnelles à diriger un vaste répertoire et sa volonté de réaliser un travail approfondi et très constructif avec les musiciens, tant sur le plan musical qu’humain", note l'ONL dans un communiqué.

"Je ne pouvais pas imaginer de meilleures conditions pour ouvrir ce nouveau chapitre de ma vie musicale. L’Orchestre national de Lyon est installé dans une ville dynamique, qui offre un soutien plein et entier à ses institutions culturelles – au sein desquelles l’ONL est un joyau particulièrement précieux. C’est d’ores et déjà une formation magni que, dotée d’une sonorité qui n’appartient qu’à elle, et les musiciens montrent une saine erté de leur histoire tout en ayant soif de s’élever et d’atteindre de nouveaux sommets. C’est un honneur, un privilège et par-dessus tout un immense plaisir que de rejoindre l’orchestre dans cette quête", a réagi Nikolaj Szeps-Znaider.


"J’ai hâte de travailler avec Nikolaj pendant cette période de transition ainsi que dans les années qui viennent", a également commenté Leonard Slatkin, encore directeur musical honoraire de l'Orchestre national de Lyon.

Aucune information n'a été donnée sur le salaire que touchera le Danois. Son prédecesseur américain touchait une rémunération de footballeur, soit 40 000 euros la semaine selon Médiacités.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.