Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Miro Bilan, encore auteur d'un gros match (32 pts, 13 rbds, 32mn de jeu) - LyonMag.com

L’ASVEL bousculée mais toujours invaincue à domicile en championnat (91-84)

Miro Bilan, encore auteur d'un gros match (32 pts, 13 rbds, 32mn de jeu) - LyonMag.com

Face à une équipe de Chalons-Reims qui a fait jeu égal avec son adversaire du soir, les Villeurbannais ont eu besoin des prolongations pour sortir vainqueurs de la rencontre.

 

La rencontre semblait plutôt déséquilibrée sur le papier, elle l'était beaucoup moins sur le parquet. Ce samedi, à l'occasion de la 13e journée de Jeep Elite, LDLC ASVEL s'est imposé, à domicile, contre une vaillante équipe de Chalons-Reims (91-84). Deux hommes ont animé la soirée. D'un côté, Devin Ebanks, de l'autre, Miro Bilan. Leur point en commun ? Ils ont tous deux inscrit 32 points ce samedi soir.

 

Une histoire de séries

 

Après un premier quart-temps serré, Devin Ebanks a démontré une première fois sa faculté de shooter au buzzer. D'un tir derrière le cercle, l'ailier fort américain permet aux siens de passer devant après 10 minutes de jeu (18-21). Néanmoins, les hommes de Zvezdan Mitrović ne font pas de détails dans le deuxième acte. Ils infligent un 11-0 aux visiteurs en l'espace de trois minutes. À la mi-temps, l'écart en leur faveur est de 10 points (47-37).

 

Au retour des vestiaires, c'est au tour de Chalons-Reims de faire le jeu. Un 6-0 infligé d'entrée leur permet de revenir dans la partie (47-43, 21'45). Les visiteurs vont même, l'espace d'une possession, passer devant (48-49, 24'15). C'est toutefois l'ASVEL qui garde la tête à la fin du troisième quart-temps.

 

LDLC ASVEL entame bien son quatrième, et présumé, dernier acte. Un 7-0 d'emblée leur permet d'avoir 9 points d'avance. Mais l'équipe de Villeurbanne se fait progressivement rejoindre. 77-77 à 1'43, 79-79 à 1'02, et finalement 81-81 à la fin du 4e quart-temps après l'ultime panier inscrit par Devin Ebanks.

 

Le début de prolongation est propice aux défenses... et aux fautes. LDLC ASVEL va profiter de ces dernières pour aller sur la ligne des lancers francs et reprendre les commandes de la partie. Chalons-Reims abdique et laisse la victoire aux Villeurbannais, après avoir cependant chèrement vendu sa peau (91-84).

 

Ce succès, le onzième de la saison en Jeep Elite, permet aux Villeurbannais d'être confortablement assis sur le fauteuil de leader. Le dauphin est à deux succès d'écart et le peloton à trois. LDLC ASVEL doit désormais se concentrer sur l'Eurocup, avec un déplacement périlleux en Russie, pour affronter le Zenith Saint Pétersburg. Ils retrouveront le championnat samedi prochain avec une nouvelle réception, celle du voisin, Bourg-en-Bresse.



Tags : ASVEL | Jeep Elite | Châlons-Reims | victoire | prolongations |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.