Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - DR

Nuits Sonores : une pluie de stars pour le festival électro cette année

Photo d'illustration - DR

C’est la 20e année que l’association Arty Farty fait taper du pied les Lyonnais fans de musique électronique.

Pour cette 17e édition du festival, des milliers de fêtards sont attendus du 28 mai au 2 juin pour "la version la plus tardive du festival " selon son directeur Vincent Carry. Pour lui, cette édition devrait "explorer le territoire de Lyon, ce terrain de jeu. L’idée est de réinvestir la rue, comme nous le faisions autrefois avec les apéros sonores". Ainsi, de nombreux événements au cœur de la ville, appelés "Extras" et "A street with", devraient être annoncés ces prochains jours par Arty Farty.

 

Mais avant, ce mercredi, la programmation des Nuits et des Days a été dévoilée au grand public. Les nuits se dérouleront une nouvelle fois dans les anciennes usines Fagor-Brandt, dans le 7e arrondissement de Lyon.

 

Pour la Nuit 1, le mercredi 29 mai donc, James Blake est annoncé en tête d’affiche. Un grand nom de la scène électronique qui contraste avec les autres artistes prévus la même nuit comme J-Zbel ou I Hate Model.

Les places pour la Nuit 3 devraient vite partir puisqu’une nouvelle fois, c’est le tonton de l’électro français qui se produira notamment : Laurent Garnier. Il partagera la nuit avec le cultisme Richie Hawtin et une fanfare berlinoise nommée MEUTE. Dans une autre salle, Marcel Dettmann et sa techno mixée avec des sons des années 80 va venir régaler les Gones.
 

Enfin lors de la Nuit 4, le samedi 1er juin donc, les Nuits Sonores ont fait le pari de convier Charlotte Gainsbourg pour un moment un peu plus pop. Elle partagera l’affiche avec l’une des références du milieu : The Black Madonna. Enfin, cette soirée sera également l’occasion d’apprécier un mix entre jazz et techno, avec Tony Allen et Jeff Mils pour un live qui s’annonce transcendant.

 

Pour les Day, durant les après-midis du festival à la Sucrière, la programmation est tout aussi complète que celle des Nuits. Pour le Bonobo sera maitre de cérémonie dans le bâtiment de la Confluence. Le lendemain, c’est Peggy Gou qui sera aux platines notamment, alors que pour le Day 3 Maceo Plex viendra lancer des sonorités "schizophrènes" selon les programmateurs d’Arty Farty. Ça promet.

 

A noter que pour cette édition 2019 des Nuits Sonores, les organisateurs ont souhaité l’ouverture d’un nouveau lieu, dans la future Halle Girard qui abritera le H7. Quelques jours après le résultat des élections européenne, l’idée est de permettre aux festivaliers de venir débatte entre deux mix, de parler politique une bière à la main.


Dans les prochaines semaines, le Circuit électronique du jeudi soir, la Closing Day ou encore les Extras seront annoncés.



Tags : nuits sonores | usines | nuits | Days | NS19 |

Commentaires 1

Déposé le 07/02/2019 à 11h03  
Par pourquoi pas Citer

la programmation est vraiment cool!!!

Mais....

Est ce que le directeur nous fera un petit discours politique a propos de son nouvel engagement (après avoir lâché Collomb a qui il doit un peu tout) auprès de M. Gluksman???

le patron doit savoir... soit il fait de la politique, soit il fait de la culture... le mélange des genres commence déjà a apporter son lot de suspicion!

surtout quand on sait qu'une grande partie des soirées des débuts d'ArtyFarty et consort étaient sur la fumeuse péniche Plateforme....

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.