A Boulazac, l’ASVEL réagit mais n’est pas guérie (73-78)

A Boulazac, l’ASVEL réagit mais n’est pas guérie (73-78)
AJ Slaughter - LyonMag

Le mal qui ronge l’ASVEL depuis le début de l’année n’est pas encore guéri.

Ce vendredi soir, le club villeurbannais comptait se relancer en Jeep Elite après une curieuse défaite en Eurocoupe à Ulm. Mais le déplacement à Boulazac n’était pas, sur le papier, le meilleur moyen d’y arriver. Car l’adversaire réalise une belle saison surprise. Et Villeurbanne comptait plusieurs blessés dans ses rangs (Maledon, Kaba, Galliou et Nelson).

Malgré une avance constante, l’ASVEL est toujours restée à la merci d’un retour de Boulazac. Et ce n’est qu’en toute fin de match que la victoire a été acquise (73-78). A.J. Slaughter a terminé meilleur marqueur villeurbannais avec 15 points.

A une semaine de la Leaders Cup, LDLC ASVEL connaît un regain de confiance bienvenu. Les hommes de Zvezdan Mitrovic doivent avant cela disputer lundi les 8e de finale de la Coupe de France à Strasbourg.

Tags :

ASVEL

LDLC ASVEL

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.