Aux Emirats Arabes Unis, Collomb prêt à vendre encore plus de Lyon à ADIA

Aux Emirats Arabes Unis, Collomb prêt à vendre encore plus de Lyon à ADIA
Gérard Collomb à son retour des Emirats Arabes Unis

De lundi à mercredi, Gérard Collomb était aux Emirats Arabes Unis pour renforcer sa coopération avec Dubaï et Abou Dabi.

Le voyage était programmé depuis un certain temps, et la date dictée par le World Government Summit. Selon Gérard Collomb, le "programme était assez dense, mais très intéressant". Sur place, le maire de Lyon a pu évoquer beaucoup de sujets avec ses collaborateurs.

Il a notamment pu aller rencontrer les grands fonds "qui peuvent investir dans notre agglomération", comme Mubadala, qui investit "aujourd'hui dans les technologies nouvelles pour préparer l'après pétrole" ou encore Abu Dhabi Investment Authority (ADIA), qui a déjà "beaucoup investi à Lyon […] mais qui est prêt encore à investir davantage." Pour rappel, ADIA détient déjà la moitié de la rue de la République et la quasi intégralité de la rue Grolée.

Le maire a également échangé avec les dirigeants d'Emirates. Ils ont pu discuter de l'aéroport, "hub exceptionnel", qui permet aux hommes d'affaires lyonnais d'aller jusqu'en Asie ou en Afrique, ou de faire venir (depuis peu) des touristes australiens jusqu'à Lyon. Gérard Collomb précise qu'il y a aussi un grand transport de marchandises : "30 Tonnes expédiés depuis Lyon transitent [dans l'aéroport]".

Durant les trois jours, Gérard Collomb et ses accompagnateurs ont également pu aller voir le Louvre d'Abou Dabi, avec lequel un partenariat avec le musée des Beaux-Arts sera très certainement mis ne place. L'opéra de Dubaï, quant à lui, intéresse particulièrement l'orchestre national de Lyon. Cela a été discuté pendant le voyage, mais il est fort probable que dans les prochains mois l'orchestre lyonnais s'y déplace pour donner un concert.

Pour finir, ces trois jours ont été l'occasion parfaite pour évoquer l'exposition universelle de Dubaï 2020, qui représentera une "superficie de 617 terrains de football, et les 2/3 de l'humanité". Le fil rouge de l'exposition étant la lumière, "l'expérience lyonnaise les intéresse tout particulièrement", explique Gérard Collomb.

A voir dans les prochains mois ce que cette visite aux Emirats Arabes Unis changera pour la ville de Lyon.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
tibulys le 16/02/2019 à 22:08
egalité a écrit le 14/02/2019 à 15h35

ce serait formidable qu ils investissent en France... mais il faut au moins qu ils payent les mêmes taxes que nous! ca n est pas le cas aujourd'hui...

si c'est faux, ils commencent à payer 5% de taxes ce qui n'était jamais arrivé.

Tous ceux qui ont acheté sur la palmeraie pleurent les impôts.
Ce pays va disparaitre dans les années à venir car les indiens, bangladais, ...exploités et escroqués vont se relever et tout renverser et se révolter. je meiserais pas un kopek sur dubai

Signaler Répondre

avatar
Bob le 15/02/2019 à 09:20

Faudrait désaturer lyon qui deviens de plus en plus penible que ce soit en transport en commun ou voiture. Avant que ca devienne invivable
A pardon, il faut tjs plus mais pas mieux

Signaler Répondre

avatar
Citoyendu69 le 15/02/2019 à 09:19

Et création d'un 2e aéroport (hub exceptionnel) pour les hommes d'affaires.
On continue dans le n'importe quoi !!!

Signaler Répondre

avatar
Bachich et pots de vins à la clé. le 15/02/2019 à 08:53

Il ne reste plus grand chose à vendre ,dans ce pays de collaboss. Qui c’est qui a pas eu droit à sa commisssio,à la vente?

Signaler Répondre

avatar
Carolina le 15/02/2019 à 07:51
Zig- a écrit le 14/02/2019 à 20h45

Quand ils loueront très cher, les commerces et habitants iront s'installer ailleurs ce n'est pas plus compliqué.

Tout à fait !!

Signaler Répondre

avatar
croqueurs le 14/02/2019 à 21:04

Finalement il semble que tout le monde en croque dans ces affaires la !! Il faut que l'état controle tout ça !!

Signaler Répondre

avatar
Zig- le 14/02/2019 à 20:45
ville à vendre a écrit le 14/02/2019 à 15h35

Quand Lyon sera entièrement vendue aux Arabes on sera piégé !! Facile avec l argent du pétrole ... dans quelques années il n’y aura plus de pétrole mais ils nous louerons notre immobilier très cher et on sera sous leur coupe !!!! Vivement que ce maire dégage

Quand ils loueront très cher, les commerces et habitants iront s'installer ailleurs ce n'est pas plus compliqué.

Signaler Répondre

avatar
Il ne laissera pas une trace indélébile ça c'est sûr ! le 14/02/2019 à 17:42

https://acteursdeleconomie.latribune.fr/territoire/politique/2019-02-14/gerard-collomb-le-combat-de-trop-807113.html
Fini le temps où il courait tous les plateaux TV

Son retour à Lyon après sa spectaculaire démission du ministère de l’Intérieur, et son vœu de conquérir un quatrième mandat de maire ou, pour la première fois au suffrage universel, la présidence de la Métropole face à son ex-dauphin David Kimelfeld, soulèvent une levée de boucliers au sein du cénacle décisionnel. Patrons, dirigeants, élus, universitaires, institutionnels, confient un Gérard Collomb usé, un crédit lézardé et une ambition périmée. “Il s’abîme, abîme la fonction, et commence d’abîmer la ville”, synthétise l’un d’eux. Inquiets des répercussions déjà palpables et à venir, ils redoutent pour lui-même et l’avenir de l’agglomération le “combat de trop”, et exhortent le septuagénaire de se retirer d’une scène qu’en seize années il a métamorphosée “avec talent et bonheur”. Doit-il, veut-il et peut-il l’entendre ? Enquête.

Signaler Répondre

avatar
on commence à ouvrir les yeux ? il était temps le 14/02/2019 à 17:37
professionnel a écrit le 14/02/2019 à 16h28

Mr Collomb aurait pu faire l'économie de ce voyage car etant moi même un professionnel de l'immobilier le contact étroit avec le fonds souverain d'Abu Dhabi ADIA est établi depuis des années puisqu'on leur a déjà vendu 32 immeubles rue de la république et 1seul au Qatar ! Quoi qu'il en soit tout passe par Londres !! Le dialogue avec les spécialistes est donc indispensable , Merci .

Avec Collomb, c'est toujours des alibis - Il y a des professionnels de son cabinet de développement et plutôt celui de la Métropole aujourd'hui tel que lui même l'a voulu, sans aucune concertation avec les élus locaux -

Il nous prend pour des idiots, mais fait tout pour laisser l'illusion que la ville lui appartient pour le présent, le passé et le futur

C'est dur de retourner à la niche où il aurait toujours dû rester ... puisque LYON, à part les articles qu'il commandite sur les média à sa botte (pour l'instant encore, mais ça ne va plus durer !) s'est fait dépasser par toutes les principales villes françaises, telles BORDEAUX, MARSEILLE et même TOULOUSE

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 14/02/2019 à 17:19

Comment un homme seul peut-il décider de vendre le patrimoine d'une ville ?
Car c'est bien de ça qu'il s'agit, ça n'a rien à voir avec l'investissement !
Il n'y a pas d'organismes de contrôle ?

Signaler Répondre

avatar
caracalla le 14/02/2019 à 17:09

Dans près d’un an, Ni Collomb, ni son sbire Kimelfeld (un peu Brutus) ne seront plus aux affaires. Il faudra mettre un terme à ces extravagances coupables

Signaler Répondre

avatar
Spolié le 14/02/2019 à 16:55

Avant d'aller faire des affaires aux Emirats que Monsieur s'occupe convenablement de la Part dieu car c'est facile de exproprier les Lyonnais, faut-il encore les indemniser au juste prix !

Signaler Répondre

avatar
faillite le 14/02/2019 à 16:33

Quand Collomb fait de l'immobilier c'est la catastrophe !! On a vu qu'avec la vente de la rue grolee aux américains Cargill il a fait perdre des millions d'euros à la ville de Lyon !!! Chacun son métier !

Signaler Répondre

avatar
professionnel le 14/02/2019 à 16:28

Mr Collomb aurait pu faire l'économie de ce voyage car etant moi même un professionnel de l'immobilier le contact étroit avec le fonds souverain d'Abu Dhabi ADIA est établi depuis des années puisqu'on leur a déjà vendu 32 immeubles rue de la république et 1seul au Qatar ! Quoi qu'il en soit tout passe par Londres !! Le dialogue avec les spécialistes est donc indispensable , Merci .

Signaler Répondre

avatar
droits de l homme le 14/02/2019 à 15:37

Faire du commerce avec ces pays qui ne respectent pas les droits de l homme .... bravo !

Signaler Répondre

avatar
ville à vendre le 14/02/2019 à 15:35

Quand Lyon sera entièrement vendue aux Arabes on sera piégé !! Facile avec l argent du pétrole ... dans quelques années il n’y aura plus de pétrole mais ils nous louerons notre immobilier très cher et on sera sous leur coupe !!!! Vivement que ce maire dégage

Signaler Répondre

avatar
egalité le 14/02/2019 à 15:35

ce serait formidable qu ils investissent en France... mais il faut au moins qu ils payent les mêmes taxes que nous! ca n est pas le cas aujourd'hui...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.