Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Médias locaux inquiets : un recours déposé sur l’arrivée de BFM-Lyon

Photo d'illustration - LyonMag

A Lyon, l’arrivée de BFM Lyon peut être vu à travers différents prismes. Après la fin de Libé Lyon, du Figaro Lyon, de l’antenne d’M6 et autres, le fait qu’un média d’envergure parie sur la capitale des Gaules pour s’implanter est rassurant.

Mais il ne risque pas d’y avoir beaucoup de représentants de médias locaux à la soirée d’inauguration de BFM, dont la date de prise d’antenne à Lyon n’est pas encore connue. Et pour cause, la chaîne d’informations en continue fait peur, le mastodonte pourrait bien rafler de nombreuses parts sur un marché de la publicité déjà très compliqué.


C’est pour cela qu’un recours a été déposé par Espace Group* (Radio Espace, Jazz Radio, M Radio...), au tribunal administratif. Il attaque la décision du CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) qui a autorisé le rachat de TLM par BFM. En cause, l’abus de position dominante sur le marché publicitaire dans laquelle pourrait bien se retrouver le groupe que contrôle Patrick Drahi. L’homme est connu pour entretenir des relations que l’on qualifiera par euphémisme de musclées tant avec ses concurrents qu’avec ses fournisseurs.

 

Plusieurs patrons de médias lyonnais ont déjà pu constater que BFM a déjà lancé les grandes offensives qui risquent fort d’impacter de façon très importante leurs sociétés. Dans cette affaire, il existe en effet un risque réel que la reprise de TLM par BFM aboutisse à une méchante déstabilisation du marché publicitaire local. Les radios locales sont bien évidemment les premières concernées. Mais ce ne sont pas les seules. La presse écrite risque également à terme d’être la victime de l’arrivée en force de ce mastodonte de l’audiovisuel.


Le CSA qui a autorisé la reprise était pourtant informé en amont de ce péril. À la fin de l’année dernière, le président du SIRTI Alain Liberty s’était fendu d’un courrier dans lequel il demandait au CSA de faire procéder à une étude d’impact économique avant de donner son autorisation à Patrick Drahi de faire main basse sur la chaîne de télévision lyonnaise.

Le très parisien CSA n’a rien voulu savoir. Il a balayé d’un revers d’ondes méprisant la requête du SERTI et donné sa bénédiction au loup BFM pour qu’il vienne s’en donner à coeur joie dans la bergerie lyonnaise.

 

Preuve de l’importance qu’il accorde à cette opération, Patrick Drahi est discrètement venu à Lyon il y a quelques jours histoire de caresser dans le sens du poil quelques décideurs locaux sur lesquels il compte pour alimenter généreusement BFM Lyon.

 

Dans le même temps, les grandes manœuvres ont débuté. Selon nos informations, les trois principales radios locales (Espace Group, Radio Scoop et Tonic Radio) sont déjà la cible du groupe parisien qui n’a pas attendu pour débaucher plusieurs de leurs meilleurs responsables commerciaux.

 

Et ce n’est probablement pas terminé. BFM Lyon n’hésite pas à faire de la surenchère financière pour séduire ceux qui connaissent le mieux le marché publicitaire local. Et pas seulement. Pour préparer son offensive lyonnaise, BFM avait déjà embauché en novembre un Lyonnais au poste de directeur délégué de BFM Régions. Il s’agissait d’Emmanuel Roye, ancien dirigeant des régies NRJ Global et Lagardère Métropoles.

Mais là encore, les grandes manoeuvres se poursuivent en coulisses. On pourrait apprendre très prochainement l’arrivée d’un super patron, à charge pour lui d’inventer une grille qui permette rapidement à BFM Lyon de séduire les téléspectateurs.

 

*LyonMag.com appartient à Espace Group



Tags : BFM Lyon | bfm | csa |

Commentaires 22

Déposé le 28/02/2019 à 13h47  
Par aetius Citer

Un parachutage de la TV d'état qui en dit long sur les intentions du gvt!

Déposé le 28/02/2019 à 13h15  
Par La soupe est bonne Citer

BFM des journalistes qui ne savent rien mais qui te disent tout avec toute une flopée d'experts, illustres inconnus, qui ont, comme par hasard, un livre à vendre. Et notre Gégé 1er qu'est-ce qu'il en pense? Encore un outil à sa botte?

Post monétaire Déposé le 27/02/2019 à 11h33  
Par Post monétaire Citer

Et si c etait enfin la fin? a écrit le 27/02/2019 à 08h50

Toi tu trouves normal que la soirce de financement d un journal soit la pub.... Et l independance dans tout ca?
Le canard enchainé n en n a pas!!!!

Tous les medias francais vivent sous perfusions de l Etat, ... Ils ne sont pas vraiment totalement independant
Si ces subventions n existaient pas, cela ferait lôgetmps que les modeles de management des journaux aurait evolué pour devenir solide. Les journaux non rentable auraient disparus, mais pas les journalistes

Je pense honnetement que l Etat a une part de responsabilité dans cette chute du media d information, notamment en n ayant pas proteger les journaux francais des google news et autres yahoo, qui ne remunerent pas les articles qu ils proposent

Oui, le canard enchainé n'a pas de pub,
le journal "la décroissance", "Fakir" non plus.

Ainsi que d'autres.

Mais où est le rapport dans le fait que "pour que l'un ait les budgets publicitaires, il faut que les autres "crèvent" économiquement ?"

Hum ?

Les théories économiques postmonétaires qui disent :
"pour que l'un gagne du CA il faut que l'autre en perde" sont-elles fausses ?

:)

"................Si ces subventions n existaient pas, cela ferait lôgetmps que les modeles de management des journaux aurait evolué pour devenir solide..............."

complètement illusoire.
Les milliardaires n'ont souvent que faire de la rentabilité économique de leurs journaux : c'est leur "danseuse", un outil pour manipuler les masses et ainsi rester au pouvoir ou soutenir les copains.


Et n'oubliez pas que "les journaux sans pub" sont corrompus par l'achat du lecteur :

si le lecteur ne lit pas ce qui plait à ses idées, il n'achète plus.
D'où certains modèles "sans pub" qui sont obligés de dire ce que leur lecteur a envie d'entendre, de "soulever des scandales" artificiels, etc.

La corruption par le fric dans les médias, reste totale.
:)

Déposé le 27/02/2019 à 08h50  
Par Et si c etait enfin la fin? Citer

Post monétaire a écrit le 26/02/2019 à 00h32

Hé ho ?

L'économiste de Lyon Mag ?!

il est parti ?
Il a été embauché par BFM Lyon ?

Quel dommage, j'aurai bien aimé qu'il m'explique comment le cas présent est possible... des médias qui vont crever parce que d'autres leur prennent toutes les pubs nourricières...

Quand l'un gagne, les autres perdent ?
Mais alors, les théories de "postmonétaires" ne sont pas si débiles ?

La monnaie serait donc bien aussi et obligatoirement un outil qui exclu et qui génère la misère ? :)

Toi tu trouves normal que la soirce de financement d un journal soit la pub.... Et l independance dans tout ca?
Le canard enchainé n en n a pas!!!!

Tous les medias francais vivent sous perfusions de l Etat, ... Ils ne sont pas vraiment totalement independant
Si ces subventions n existaient pas, cela ferait lôgetmps que les modeles de management des journaux aurait evolué pour devenir solide. Les journaux non rentable auraient disparus, mais pas les journalistes

Je pense honnetement que l Etat a une part de responsabilité dans cette chute du media d information, notamment en n ayant pas proteger les journaux francais des google news et autres yahoo, qui ne remunerent pas les articles qu ils proposent

Déposé le 27/02/2019 à 08h17   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par caracalla Citer

C’est très triste à dire mais Cela fait déjà quelque temps que TLM ne proposait plus rien. Et certainement pas l’information lyonnaise.... Donc...

Déposé le 26/02/2019 à 18h40  
Par Chassez et deportez ces médias de lyon Citer

Ces parasites mondialisés se sont accaparés de notre petite télé lyonnaise enracinée. Ces gens deracinent le monde entier ça fait vraiment de la peine. Et personne pour résister, pour réagir et se révolter.

Déposé le 26/02/2019 à 18h28  
Par Turlututututut Citer

Manouche a écrit le 26/02/2019 à 16h28

Macron et sa clique sont des dictateurs il va falloir bientôt leur demander l autorisation pour aller pisser !

pendant que tu racontes des conneries, ils on fait passer des lois qui interdisent les RIC, et interdisent même d'en discuter à l'assemblée

Déposé le 26/02/2019 à 16h28  
Par Manouche Citer

Macron et sa clique sont des dictateurs il va falloir bientôt leur demander l autorisation pour aller pisser !

Déposé le 26/02/2019 à 16h22  
Par Petaudier Citer

Drahi bandit a écrit le 26/02/2019 à 08h27

Drahi dont le seul modèle économique est d'etrangler ses fournisseurs et affamer ses collaborateurs pour offrir une qualité de service déplorable #SFR

Exact !

Déposé le 26/02/2019 à 11h31  
Par Non à LaRem Citer

Le loup est entré dans la bergerie ce qui n'étonne personne.
Le patron de BFM fait ce qu'il veut, le CSA lui donne toujours raison.
Il a déjà fait pression sur le CSA pour que France Info ne migre pas sur le canal 14 de la TNT en lieu et place de France 4 qui va disparaître.
Vu le nombre important de soutien de Jupiter dans la métropole lyonnaise, il peut espérer un bon taux d'écoute.

Déposé le 26/02/2019 à 08h27   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Drahi bandit Citer

Drahi dont le seul modèle économique est d'etrangler ses fournisseurs et affamer ses collaborateurs pour offrir une qualité de service déplorable #SFR

Post monétaire Déposé le 26/02/2019 à 00h32  
Par Post monétaire Citer

Hé ho ?

L'économiste de Lyon Mag ?!

il est parti ?
Il a été embauché par BFM Lyon ?

Quel dommage, j'aurai bien aimé qu'il m'explique comment le cas présent est possible... des médias qui vont crever parce que d'autres leur prennent toutes les pubs nourricières...

Quand l'un gagne, les autres perdent ?
Mais alors, les théories de "postmonétaires" ne sont pas si débiles ?

La monnaie serait donc bien aussi et obligatoirement un outil qui exclu et qui génère la misère ? :)

Déposé le 25/02/2019 à 22h20   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par dubonsens Citer

Vu le niveau abyssal de TLM pour traiter l’info locale BFM ne pourra faire pire!

Déposé le 25/02/2019 à 21h31  
Par Papimouzo Citer

Patrick DRAHI souvenez vous bien de ce monsieur ???
Un jour viendra où ce personnage fera parler de lui car je le soupçonne de pas être très très clair car dans le monde des affaires l honnêteté ne compte pas et donc
Vous en trouverez pas et les supporters de ce monsieur vont se retrouver dans une sacré mélasse mais malgré tout j espère me tromper .....
Cordialement

Déposé le 25/02/2019 à 18h15  
Par Pierre L. Citer

BFM étant à la solde de Macron, ce n'est pas une bonne nouvelle.

Déposé le 25/02/2019 à 18h06  
Par situationisme Citer

ProPalestinien a écrit le 25/02/2019 à 16h01

Encore un édito, rien a voir avec du journalisme.
Lyonmag aurait-il peur ?

Pourtant ce papier décrit une situation bien réelle.

Déposé le 25/02/2019 à 16h01  
Par ProPalestinien Citer

Encore un édito, rien a voir avec du journalisme.
Lyonmag aurait-il peur ?

Déposé le 25/02/2019 à 15h30  
Par Dépêchez-vous d'emettre ! Citer

Depuis des années je ne regarde plus tlm, puisqu'il n'y a rien a regarder !!!

Programmes décousus, mièvre et cirage de pompes des personnes incarnant le pouvoir lyonnais !

BFM ne pourra faire que mieux !! ptdr !!

J'invite ceux qui ne connaissent pas BFM Paris et regarder cette chaine.
C'est même mieux que sa grande sœur BFM !

Il n'aura échapper à personne, que la seule préoccupation des médias locaux, c'est la réduction ou perte de marchés pub...

L'impartialité et diversité d'information, les cireurs de pompes locaux, ne savent pas ce que cela veut dire !

Bienvenu a BFM Lyon et dépêchez-vous d’émettre !!!

Déposé le 25/02/2019 à 13h43   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Exocet Citer

Le CSA qui fait partie des organismes ou l’on case tous les copains que l’on a pas pus placer ailleurs et BFM bien connu pour ses prises de positions pro pouvoir belle doublette qui nous privent de TLM Perso je boycotte tout ceux qui feront de la pub sur BFM LYON

Déposé le 25/02/2019 à 13h34   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par BienFaits du Macronnisme Citer

Porte paroles et porte voix de macron que voilà une belle indépendance des médias,localement gros"bourrage"médiatique pour Le G.Collomb..elle est belle la radio-tv-presse!!!

Déposé le 25/02/2019 à 13h23  
Par bfmairde Citer

BFMerde ne pourra pas lobotomiser les lyonnais
alors que les parisiens aiment ça, et sans lubrifiant

Post monétaire Déposé le 25/02/2019 à 13h21  
Par Post monétaire Citer

Ben zut alors, quand l'argent de la pub va à un média, il ne va pas aux autres ????
Et quand l'un gagne, les autres perdent et crèvent ?

Oh ?
Mais alors et "la croissance éternelle du PIB" ? Mais alors, tout ce que racontent les trolls pro-frics qui interviennent sur ce forum, ce serait juste une vile propagande ?
:D

Courage à tous dans cette guerre qui de toute manière, n'est jamais "juste". Ce sera toujours à celui qui trouvera les meilleures "astuces" pour torpiller l'autre.

Vivement la suite. #postmonétaire ;)

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.