Radio Nova : quand le maire de Lyon offre 25 000 euros au joujou du milliardaire Matthieu Pigasse

Radio Nova : quand le maire de Lyon offre 25 000 euros au joujou du milliardaire Matthieu Pigasse
Nathalie Perrin-Gilbert et Grégory Doucet, ici avec Thierry Pilat, ont validé la subvention de Radio Nova - LyonMag

Beaucoup attendaient avec impatience 2021 après une année 2020 rarement qualifiée de positive.

Dans les locaux de Radio Nova Lyon, sur une péniche amarrée au quai Rambaud à la Confluence, janvier a pourtant été synonyme de raz-de-marée. Le bateau a tangué, avec tout d'abord le licenciement d'Alfredo Da Silva, directeur de la station lyonnaise. Puis la publication des résultats du classement intermédiaire des audiences radio de Médiamétrie fin janvier : Radio Nova a perdu 0,3 point d'audience sur une année, et culmine ainsi à 1,1 point d'audience cumulée. A titre de comparaison, les trois premières radios les plus écoutées à Lyon (France Inter, France Info et RMC) font 13,1, 12,5 et 9,3 points d'audience cumulée en janvier.

La programmation - un mix entre la production lyonnaise et les émissions phares de l'antenne nationale - n'a donc visiblement pas encore conquis les auditeurs de la capitale des Gaules.

Pourtant, les attentes étaient très importantes dans le monde de la radio lyonnaise. Radio Nova avait fait des jaloux et des envieux en arrivant à obtenir du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) la fréquence 89.8, jusque-là détenue par l'associative Radio Trait d'Union (RTU), et pour laquelle de nombreuses structures ou personnes avaient candidaté. Il faut dire qu'une nouvelle fréquence créée ou qui se libère à Lyon, cela n'arrive pas toutes les décennies...

Selon nos informations, la colère fut telle que les suspicions de rachat d'une structure associative ont pris une ampleur nationale. Un dossier est actuellement en cours d'instruction auprès d'une juge à Paris. Il semblerait que des mises en examen pourraient être annoncées, impliquant le CSA et d'autres acteurs de cet éventuel tour de passe-passe. Une manoeuvre qui permettait à Matthieu Pigasse de s'implanter entre Rhône et Saône.

Des milliards de dollars

Car Radio Nova est très loin d'être une "petite" structure. Il faut rappeler que 51% des parts de Nova Lyon appartiennent à Les Nouvelles Editions Indépendantes (LNEI), la holding de type SAS créée en 2009 par Matthieu Pigasse. On y retrouve également Les Inrockuptibles, Télérama, L'Obs, Le Monde, le Huffington Post... Le banquier d'affaires passé par l'ENA reste discret sur sa fortune personnelle que certains osent chiffrer à quelques milliards de dollars. Il tenterait d'ailleurs actuellement de racheter le solde du capital détenu par Alfredo da Silva, président de la radio associative Capsao, un accord serait en vue.

Malgré cette assise confortable, Radio Nova avait sauté sur l'occasion l'an dernier lorsque la nouvelle municipalité écologiste de Grégory Doucet à Lyon annonçait lancer un Fonds d'urgence pour la culture. Un petit cheptel de médias avait alors été subventionné par la Ville de Lyon fin novembre. L'attention de tous s'était concentrée à l'époque sur les 100 000 euros votés pour le Petit Bulletin. Mais la deuxième somme la plus importante allait à Radio Nova : 25 000 euros débloqués. Pour cela, la structure avait déposé un dossier de candidature auprès des services de l'adjointe à la Culture, Nathalie Perrin-Gilbert, dans lequel elle réclamait initialement 45 000 euros.

Comme tous les autres médias, Radio Nova a pu être touchée par la crise économique liée à l'épidémie de Covid-19. Mais elle n'est définitivement pas dans le même monde que Radio Métal par exemple, qui n'a touché "que" 10 000 euros de la Ville de Lyon.

Etait-ce donc le rôle de la mairie de renflouer les caisses de Nova Lyon, radio commerciale de catégorie B, avec de l'argent public, en sachant que l'homme au bout de la chaîne est au-delà d'être richissime ?

22 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
brol le 05/02/2021 à 06:18

GD et NPG, les satrapes de Lyon. Ils ne se sentent plus !

Signaler Répondre

avatar
Terminator le 05/02/2021 à 02:52

Au fait qui paient les 25 000 euros ?
Gregory Doucet le parisien de sa poche avec sa mafia ou les lyonnais ? Suis je bête... Mais
C est nous bien sûr....

Signaler Répondre

avatar
Ça supprime les commentaires le 04/02/2021 à 21:16

Ah ah alors on supprime les commentaires qui disent la vérité sur la neutralité de LM ;-)

Signaler Répondre

avatar
roulette russe le 04/02/2021 à 16:22
Eve lève toi a écrit le 03/02/2021 à 19h29

Là 25 000 Euro, puis là-bas encore une subvention, et puis ailleurs une autre etc...et pendant ce temps, les cheminées des usines de Feyzin rejettent toujours des poisons dans l'air et aucune subvention pour l'installation de filtres et le lavage des boues recueillies, jusqu'au jour ou il y aura un scandale sanitaire et environnemental.
Pas de subventions non plus pour payer la SNCF et faire en sorte que le TER (métro en plein air) Lyon/Vienne soit à 3 Euro A/R soit le prix d'un ticket de métro-bus, et ainsi inciter les gens a ne plus circuler en rentrant sur Lyon en voiture. EELV a t'il de la suite dans les idées ou a t'il seulement la tête en l'air avec le système couteux et ignare de fête foraine avec son téléphérique ?

Chaque abonné TER d'Auvergne Rhône Alpes est subventionné à raison de plus de 4000 euros par an, sur vos impôts. Laissez votre voiture, et abonnez vous !

Signaler Répondre

avatar
Nouvelle Franci le 04/02/2021 à 14:30

On appelle cela de la corruption douce , ce qui est dommage c’est que seul les personnes très riche on le privilège... bah alors où est passer l’égalité , la fraternité ou bien même la démocratie que je m’essuie le derrière :)

Signaler Répondre

avatar
kikou le 04/02/2021 à 08:37

Et vous critiquez Monsieur AULAS qui lui emprunte à l'Etat pour structurer son groupe !!! Donner 25000€ à une radio détenue en partie par un pseudo milliardaire, n'est-ce pas une aumône dans l'escarcelle de la richesse ?

Signaler Répondre

avatar
696969 le 04/02/2021 à 07:29
henon a écrit le 03/02/2021 à 19h22

L'avenir appartient à la gauche caviar, la gauche pognon, la gauche germanopratine; c'est aussi simple que ça. Pour faire oublier que l'on dispose d'une fortune conséquente, il faut voter Mélanchon et l'on est absout.

Bon éclairage. Les riches peuvent tout s’acheter, même une conscience. Merci npg. On voit enfin ton vrai visage

Signaler Répondre

avatar
CedricBaam le 03/02/2021 à 21:53

Certain.e.s ont pas encore avaler la défaite de Gégé la torpille et tire sur chaque hirondelle verte qui passe. Vous êtes pathétique LM. Longue vie à radio Nova. Merci Pigasse de mettre autant de pognon dans la culture ( Eurockéennes, Télérama, ...)

Signaler Répondre

avatar
fandehouse le 03/02/2021 à 20:15

et pendant ce temps , les autres morts à petit feu

Signaler Répondre

avatar
Eve lève toi le 03/02/2021 à 19:29

Là 25 000 Euro, puis là-bas encore une subvention, et puis ailleurs une autre etc...et pendant ce temps, les cheminées des usines de Feyzin rejettent toujours des poisons dans l'air et aucune subvention pour l'installation de filtres et le lavage des boues recueillies, jusqu'au jour ou il y aura un scandale sanitaire et environnemental.
Pas de subventions non plus pour payer la SNCF et faire en sorte que le TER (métro en plein air) Lyon/Vienne soit à 3 Euro A/R soit le prix d'un ticket de métro-bus, et ainsi inciter les gens a ne plus circuler en rentrant sur Lyon en voiture. EELV a t'il de la suite dans les idées ou a t'il seulement la tête en l'air avec le système couteux et ignare de fête foraine avec son téléphérique ?

Signaler Répondre

avatar
henon le 03/02/2021 à 19:22

L'avenir appartient à la gauche caviar, la gauche pognon, la gauche germanopratine; c'est aussi simple que ça. Pour faire oublier que l'on dispose d'une fortune conséquente, il faut voter Mélanchon et l'on est absout.

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 03/02/2021 à 18:43

Qui connaît cette radio ?...

Signaler Répondre

avatar
Perou@LC le 03/02/2021 à 18:41

Il n'y a pas de fumée sans feu ....

Signaler Répondre

avatar
Danyel le 03/02/2021 à 18:21

Boycott ns cette radio.

Signaler Répondre

avatar
civitas le 03/02/2021 à 17:32

Les khmers rouges à la manœuvre

Signaler Répondre

avatar
humm le 03/02/2021 à 16:24

Se pourrait-il que LM n'ai pas touché cette dite subvention d'aide aux médias ? ?

Signaler Répondre

avatar
Sherlock le 03/02/2021 à 16:20

Matthieu Pigasse:

À l'élection présidentielle de 2017, il confie à Vanity Fair qu'il a voté pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour avant de s'abstenir au second.

Copinage politique et soutient financier ?

Signaler Répondre

avatar
MACHIN. le 03/02/2021 à 15:39

DONC, QUAND ON EST PLEIN AUX AS, IL SUFFIT DE MONTER UNE STUCTURE JURIDIQUE INDEPENDANTE POUR ENCORE TOUCHER DE L'ARGENT. BON A SAVOIR $$$$$$$$ IL N'EST POINT BESOIN DE MERITER. SI CETTE RADIO N'A PAS LES RESULTATS ATTENDUS PLACE A D'AUTRES .

Signaler Répondre

avatar
marc966 le 03/02/2021 à 15:31

Euh est ce qu'il y a beaucoup d'autres radio à lyon qui organisent des evenements/concerts gratos en extérieur et intérieur (nuits zebrées au transbo) et qui œuvrent pour la diversité musicale ?
c'est pas parce qu'il y a un mec riche au bout, qu'une structure ne peut pas toucher d'aide... exemple les club sportif, les projets de ciné, les radio, la presse...

Signaler Répondre

avatar
Vive la liberté le 03/02/2021 à 15:31

La mafia a encore frappée

Signaler Répondre

avatar
Spammb le 03/02/2021 à 15:21

Ah bin dis donc ... Ils ne sont pas encore calmés, ceux qui ne supportent pas de voir les Verts arrivés (par l'élection ) au pouvoir ?! Mais ils en vont tomber malade !!
Et faudrait aussi quelques arguments, avant de s'insurger ! comparer Radio Novaà des radios nationales, LM en est arrivé là ? ! (cf dans article "... . A titre de comparaison, les trois premières radios les plus écoutées à Lyon (France Inter, France Info et RMC) font 13,1, 12,5 et 9,3 points d'audience cumulée en janvier..."
Longue vie à Radio Nova :-)

Signaler Répondre

avatar
seb le 03/02/2021 à 15:01

Ce n'est pas parce que le propriétaire est richissime que la radio, qui est une structure juridique indépendante, n'a pas le droit aux aides de l'état comme toutes les autres sociétés.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.