Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Amiante chez RVI-Renault Trucks : plus de 1200 personnes au procès ce mardi

LyonMag

Après plusieurs années de préparation, la première audience "du plus grand procès de l'histoire des conseils des prud'hommes", va se tenir ce mardi.

Plus de 1 400 personnes ont constitué un dossier pour "préjudice d'anxiété".

"L'amiante est une particule destructrice. Une fois dans vos poumons, elle ne vous quitte plus. Elle cause dix décès par jour en France", affirme Jean-Paul Carrot, président de l'association Prévenir Et Réparer (PER), qui s'occupe du dossier. En effet, la majorité de ces personnes, quasiment toutes retraitées aujourd'hui, auraient été exposées dans les années 60-90 à l'amiante dans les locaux de RVI-Renault Trucks.

 

Ce mardi, c'est une première vague d'un peu plus de 1 200 personnes qui va assister au procès à Rillieux-La-Pape. En effet, l'audience a été délocalisée en dehors des murs du tribunal lyonnais par faute de place. "Nous attaquons Renault Trucks pour préjudice d'anxiété. "Une vingtaine de personnes sont décédées depuis 2000 à cause de l'amiante chez RVI. Certaines ont peur de découvrir une maladie, il faut parfois les pousser à faire un scanner", déclare le président de PER.

 

Au-delà du préjudice d'anxiété, une quarantaine de personnes malades attendent une reconnaissance de maladie professionnelle. "Aujourd'hui, certaines n'arrivent pas à obtenir d'attestation d'exposition à l'amiante. Tant que cette attestation n'est pas remise, la victime ne peut pas monter de dossier", affirme Patrick Gérard, secrétaire de l'association et 41 ans d'entreprise en tant que fondeur. Les victimes réclament à ce 30 000€ d'indemnisation chacune.

 

C'est le cabinet Teissonniere Topaloff Lafforgue Andreu Avocats, qui s'occupe de défendre les victimes. C'est le même cabinet qui s'était occupé de l'affaire Monsanto en février dernier.

 

La séance débutera à 10h à Rillieux-la-Pape.



Tags : amiante | renault trucks |

Commentaires 2

Post monétaire Déposé le 12/03/2019 à 12h14  
Par Post monétaire Citer

RAS a écrit le 12/03/2019 à 06h33

Depuis le début du XXem siècle les autorités étaient au courant des méfaits de l'amiante mais le pognon...le pognon..

Et oui... toujours ce pognon qui fait faire n'importe quoi et au final qui empoisonne l'humain/son environnement...

Et dire que certains croient que la "justice" va revenir avec 30 000 euros d'indemnité...

ça fait mal, mais pas autant que lorsqu'on est victime de l'amiante.

Déposé le 12/03/2019 à 06h33  
Par RAS Citer

Depuis le début du XXem siècle les autorités étaient au courant des méfaits de l'amiante mais le pognon...le pognon..

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.