Hôtellerie lyonnaise : un bilan 2018 positif, des craintes pour 2019

Hôtellerie lyonnaise : un bilan 2018 positif, des craintes pour 2019
Image d'illustration-LyonMag

Ce lundi, la CCI de Lyon présentait un bilan de l'activité hôtelière et commerçante positif.

Elue "meilleure destination Européenne de Week-End" par le WTA en 2016, Lyon confirme sa réputation de ville attractive pour les touristes. Avec près de 15 000 chambres la métropole rhodanienne se classe deuxième ville de France après Paris en termes de capacité d'accueil. Et le parc hôtelier ne cesse de s'élargir.

Avec un taux de remplissage d'en moyenne 70 %, Lyon enregistre là aussi une augmentation. Emmanuel Imberton, président de CCI Lyon Métropole (chambre des commerces), explique ce succès grâce aux "projets stratégiques, ambitieux et cohérents" dont fait preuve la Métropole.

D'après Mihaela Neaga, conseillère de proximité pour la CCI, les tendances vont vers une hausse du tourisme chinois, russe et américain. Une conséquence supplémentaire de l'équilibrage entre tourisme de loisir et d'affaires.

Une belle année pourtant entachée par les mouvements sociaux

Cependant, Emmanuel Imberton a exprimé ses craintes quant à l'impact négatif du mouvement des gilets jaunes sur l'industrie du tourisme et du commerce.

Les hôtels ont en effet subi de nombreuses annulations et les boutiques voient une baisse de 50 % de fréquentation le samedi, alors qu'elle réalise ce jour de la semaine le plus gros de leur chiffre d'affaires.

Pour y remédier, la CCI a prévu de consulter la préfecture de Lyon au sujet d'une éventuelle interdiction de manifester en centre-ville alors qu'une première demande avait déjà été refusée.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 09/04/2019 à 15:10
Nostromo a écrit le 08/04/2019 à 19h22

C'est sûr que les gilets jaunes et les chinois c'est compliqué...
Plus sérieusement, pourquoi on continue à payer pour les CCI. Ça sert à quoi sérieusement ce machin ?

A quoi servent les "ponts" entre la CCI et GL EVENT pour la gestion d'Eurexpo, par exemple ?

L'un prend les risques d'investissement, et l'autre... :o)

Signaler Répondre

avatar
devinezquoi? le 09/04/2019 à 12:54

Arrêtez donc de pleurer :commencer par baisser vos prix,après,vous pourrez entamer le débat !

Signaler Répondre

avatar
Pas très impressionné le 08/04/2019 à 20:04

"D'après Mihaela Neaga, conseillère de proximité pour la CCI, les tendances vont vers une hausse du tourisme chinois, russe et américain. " -- que du beau monde, pays voyous du moment….

Signaler Répondre

avatar
rester optimiste le 08/04/2019 à 19:46

Une diminution de touristes = une chute de taux d'infestation de punaises ici et là.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 08/04/2019 à 19:22

C'est sûr que les gilets jaunes et les chinois c'est compliqué...
Plus sérieusement, pourquoi on continue à payer pour les CCI. Ça sert à quoi sérieusement ce machin ?

Signaler Répondre

avatar
Menteurs le 08/04/2019 à 17:59

Mais c'est pas la crise alors.... a si pour l'année en cours...... jusqu'à la prochaine publication des résultats

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.