Dépenses de fonctionnement : Michel Mercier fait encore des siennes

Dépenses de fonctionnement : Michel Mercier fait encore des siennes
Michel Mercier - LyonMag

Il est des médailles dont on se passerait bien volontiers.

Dans une récente livraison, Les Échos ont publié le palmarès des collectivités dont les dépenses de fonctionnement ont le plus baissé l’année dernière.
Malgré les palabres de Laurent Wauquiez et de son 1er vice-président aux Finances Etienne Blanc, la Région Auvergne-Rhône-Alpes est la grande absente.

Un autre tableau met "à l’honneur" les collectivités qui ont, a contrario, enregistré les plus fortes hausses. Et là, on découvre sur la troisième marche du podium la COR (communauté d’agglomération de l’Ouest rhodanien) que préside le réputé peu économe Michel Mercier. Ses frais de fonctionnement ont progressé de plus de 26 % en 2018.

L’ancien président du Conseil général du Rhône pourra se consoler en notant qu’en matière de dépenses, il est largement devancé par la Métropole Toulon Provence Méditerranée (+52 %) et par la communauté d’agglomération du Cotentin (+40 %).

X
20 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
aetius le 02/05/2019 à 13:50
DRAGIBUS a écrit le 29/04/2019 à 21h27

Mercier ou la vrai nature des centristes : opportunistes, incompétents, profiteurs, hypocrites

Bien résumé, l'archétype des "en même temps"!

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 01/05/2019 à 10:10
Point de vue a écrit le 01/05/2019 à 06h54

Heureusement Gerard Collomb n’augmentera pas nos impôts !

Promesse électorale ou pas, comme la base de calcul augmente, les impôts augmenteront :o)

Signaler Répondre

avatar
Point de vue le 01/05/2019 à 06:54

Heureusement Gerard Collomb n’augmentera pas nos impôts !

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 30/04/2019 à 14:56
Rasle bol 69 a écrit le 30/04/2019 à 14h26

Le musée des Confluences est une réussite alors ne le régrettons pas.

Heureusement que les enfants sont obligés d'y aller lors de visites scolaires, ça "gonfle" le succès ! ;)

(non, je n'ai pas dit que ce n'était pas bien que les enfants aillent au musée, au contraire, et c'est comme pour les bibliothèques, ça devrait être plus aidé. Mais là, vous biaisez une fois de plus les éléments en présence en parlant de "réussite" où il ne faut pas regretter que des tonnes de bétons (et la pollution qui va avec) aient été déversés à cause de ce lieu instable - la confluence).

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 30/04/2019 à 14:26
Mr Milliard à encore frappé a écrit le 29/04/2019 à 17h54

Dire qu'il y en a qui finissent en taule pour avoir volé un paquet de pâtes pendant que Mercier continue de nous coûter des milliards (CF coût du musée de la Confluence: c'était déjà lui !)...

Le musée des Confluences est une réussite alors ne le régrettons pas.

Signaler Répondre

avatar
NAME le 30/04/2019 à 14:19

remplacer le C par un D.

Signaler Répondre

avatar
sardine le 30/04/2019 à 09:34
soif de justice a écrit le 30/04/2019 à 03h30

Ne pourrait on pas lui demander de rembourser juste ce qu’il a indûment emprunte( volé) Ce serait juste !

Copains comme coquins au Sénat et Conseil constitutionnel

Signaler Répondre

avatar
Gab le 30/04/2019 à 09:33

Emprunts toxiques, contrat Rhônexpress
Ca continu !!!!

Signaler Répondre

avatar
merlu le 30/04/2019 à 09:02

Lors de son passage au Rhône, il n'hésitait pas à faire défiler les rmistes devant des consultants/es qui les harcelaient et les culpabilisaient d'être au RMI.
Avant de quitter le conseil départemental, il a refiler la dette de la construction du musée Confluences à la Métropole.
Il s'est retranché dan son "château" départemental hors de la métro. Un grand homme !

Signaler Répondre

avatar
soif de justice le 30/04/2019 à 03:30

Ne pourrait on pas lui demander de rembourser juste ce qu’il a indûment emprunte( volé) Ce serait juste !

Signaler Répondre

avatar
DRAGIBUS le 29/04/2019 à 21:27

Mercier ou la vrai nature des centristes : opportunistes, incompétents, profiteurs, hypocrites

Signaler Répondre

avatar
Noel le 29/04/2019 à 18:06

L,exemple parfait de ces politiciens dont nous ne sommes pas fiers
Mais il s,en fout regardez comme il est content de sa petite personne
Pauvre france !

Signaler Répondre

avatar
Mr Milliard à encore frappé le 29/04/2019 à 17:54

Dire qu'il y en a qui finissent en taule pour avoir volé un paquet de pâtes pendant que Mercier continue de nous coûter des milliards (CF coût du musée de la Confluence: c'était déjà lui !)...

Signaler Répondre

avatar
joelle M le 29/04/2019 à 17:23

En plus , il m’a payé depuis des années ...comme Fillion avec sa Péné.... C’est normal.. non?

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 29/04/2019 à 15:36

Monsieur Mercier ne vend pas des articles destinés à la couture et à tous les travaux d'aiguille pour vivre !

Signaler Répondre

avatar
Perou@LC le 29/04/2019 à 11:58

Avec Mercier, inutile de se déplacer au casino de l'ouest lyonnais !

Signaler Répondre

avatar
le biggeur le 29/04/2019 à 11:45

il n'aura rien du tout c'est le GRAND copain de Gerard Collomb, il est bien protégé!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
RAS le 29/04/2019 à 10:25

pas de sanctions, pas de remise en cause ni question, toujours affilié aux LR....
le justice qui traine des pieds

personnellement, je n aurai de respect pour tous ses politicards que le jour ou la loi leur sera réellement appliquée!.. pour le moment ca n est pas le cas


au fait, ils en pensent quoi les habitants de Divonnes-les-bains dans l ain? Apres tout, leur maire les a abandonné par carrierisme... et je ne pense pas qu il est refusé son indemnité de maire

Signaler Répondre

avatar
1083 le 29/04/2019 à 09:28

sur le bilan de ses mandatures il est médaille d'or ! Un sacré athlète ce Michel et puis peu de risque de finir en prison.

Signaler Répondre

avatar
Mimi !! le 29/04/2019 à 08:40

sacré Michel, pas un gangster mais un incompétent se laissant guider au plus offrant..un peu nul mais tout de même favorisant les grands groupes pour leur bénéfices..ex Rhône-express tram..hum..pas net !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.