Naming : BFM Lyon tente de mettre David Kimelfeld devant le fait accompli

Naming : BFM Lyon tente de mettre David Kimelfeld devant le fait accompli
Photo d'illustration - LyonMag

C’est un piège à 600 000 euros pour le président de la Métropole de Lyon.

Visiblement, Patrick Drahi est convaincu qu’il arrivera à faire cracher beaucoup d’argent à David Kimelfeld.

Nous avions déjà évoqué le projet d’accord entre BFM et la Métropole de Lyon. Rachetée par le sulfureux "entrepreneur franco-luso-israélien résident suisse" (dixit Wikipédia), TLM s’apprête à devenir la chaîne locale de BFM avec pour nom commercial BFM Lyon. C’est là que, jamais à court d’idées pour faire cracher les collectivités locales, Patrick Drahi a eu l’idée géniale de proposer à David Kimelfeld d’associer le nom de la Métropole. En échange, il réclame "simplement" que la collectivité lui refile pas moins de 600 000 euros.

À notre connaissance, l’affaire est loin d’être dans le sac. À Lyon, les médias (toutes tendances confondues) sont vent debout. De la radio au mensuel en passant par l’hebdomadaire, tout le monde s’inquiète de l’arrivée d’un concurrent qui, tout en bénéficiant d’une aide considérable d’une collectivité, risque de déstabiliser le marché publicitaire local.

David Kimelfeld a bien senti le danger. Surtout à l’approche des échéances électorales de l’année prochaine. Ce n’est certainement pas le moment de se mettre à dos l’ensemble de la presse locale.

Le président de la Métropole a tenté de rassurer certains patrons de médias lyonnais, affirmant qu’aucun accord n’a été conclu. Du coup, on peut se demander si Patrick Drahi ne tente pas de le mettre devant le fait accompli.

Notre rédaction a mis la main sur la carte de visite d’un directeur de clientèle de BFM qui connaît bien le marché publicitaire local. On constate que le logo qui apparaît sur sa carte de visite fait explicitement référence à la Métropole. Connaissant Drahi, on imagine sans peine qu’il n’est pas du genre à faire des cadeaux. On attend la suite.

21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
aaa le 27/06/2019 à 14:58
Val de Lyon a écrit le 11/06/2019 à 16h17

Moi la chose qui m’a attiré l’œil sur le logo c’est le Y, c’est le A de BFM Paris retourné, j’y vois une chaîne régie depuis Paris, par des parisiens.

Lyon n’est pas la banlieue de Paris, une identité visuelle propre aurait été la moindre des choses. Encore des décisions prises par des gens qui pensent que les autres villes sont sans âmes, ne sont bonnes qu’à suivre les idées parisiennes, qui elle , est la France voyons !

Le Y montre la Saône et le Rhône qui se rejoignent...
C'est justement hyper local.
Arrêtez de voir le mal partout.

Signaler Répondre

avatar
Philippeb le 12/06/2019 à 07:09

Juste pour recarder le débat
En devenant Propriétaire le TLM, ALTiCE est aussi devenu propriétaire d’une marque déposée à l’iNPi en 1988 sous le numéro 1498118 : TLM TELE LYON METROPOLE
Il est donc logique que le nouveau nom de l’antenne puisse devenir BFM LYON METROPOLE.
L’accord de soit disant « naming » n’en est donc pas un... il ne s’agit que d’un potentiel accord d’accès à l’antenne. Ne mélangeons pas tout.
Il est surprenant que les journalistes de LYON MAG se laissent aller à un amalgame inapproprié. Cela ne leur ressemble pourtant pas.

Signaler Répondre

avatar
Val de Lyon le 11/06/2019 à 16:17

Moi la chose qui m’a attiré l’œil sur le logo c’est le Y, c’est le A de BFM Paris retourné, j’y vois une chaîne régie depuis Paris, par des parisiens.

Lyon n’est pas la banlieue de Paris, une identité visuelle propre aurait été la moindre des choses. Encore des décisions prises par des gens qui pensent que les autres villes sont sans âmes, ne sont bonnes qu’à suivre les idées parisiennes, qui elle , est la France voyons !

Signaler Répondre

avatar
Free France le 11/06/2019 à 15:35

DRAHI c'est pas lui qui est résident au Luxembourg ?
Propriétaire à TEL AVIV d'un Palais ?
et ALTICE perds des centaines de millions ,
c'est pas SARKO et FLAMBY qui ont voté des subventions colossales de l'argent du contribuable à Altice ?
Moi j'appel sa la MAFIA

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 11/06/2019 à 09:03
réponse a écrit le 10/06/2019 à 17h53

Et Lyon Mag ?

:D

de toutes façons, il faut arrêter avec cette légende que "le journaliste doit être neutre".
C'est impossible. Déjà "parler ou ne pas parler de..." est un choix politique avec des conséquences pour la société,
partant de là, la question est plutôt d'avoir une pluralité de médias réellement différents et d'apprendre aux citoyens à ne pas se contenter d'écouter ce qui flatte leur égo.

:o)

Signaler Répondre

avatar
magnaud1 le 11/06/2019 à 08:47

Drahi a besoin d'argent, son conglomérat ALTICE est criblé de dettes et il poursuit ses achats......en faisant payer les gogos, et en se rénumérant très largement sur la bête.

Signaler Répondre

avatar
Myrelingues le 10/06/2019 à 21:50

Faut organiser une grosse manifestation ! C'est du foutage de gueule pure et simple !

Signaler Répondre

avatar
Myrelingues le 10/06/2019 à 21:48
Non à LaRem a écrit le 10/06/2019 à 10h56

Pour qui BFM LYON va rouler pour les prochaines élections ?

Moi, comme je suis très stupide et très naïf, je pense que BFM sera parfaitement neutre.

Signaler Répondre

avatar
Myrelingues le 10/06/2019 à 21:46
valency a écrit le 10/06/2019 à 14h52

ce serait pas plutôt à Mr Drahi de payer la métropole pour avoir le droit d'utiliser son nom ?

Non mais grave, quoi !

Signaler Répondre

avatar
Bennalo le 10/06/2019 à 21:42

Quelle honte la France

Signaler Répondre

avatar
réponse le 10/06/2019 à 17:53
Non à LaRem a écrit le 10/06/2019 à 10h56

Pour qui BFM LYON va rouler pour les prochaines élections ?

Et Lyon Mag ?

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 10/06/2019 à 16:39
Il ne fait plus rire personne a écrit le 10/06/2019 à 11h05

Hedwige Chrevillon adorait répondre favorablement aux demandes incessantes de Collomb qui adorait faire tous les plateaux pour exister ....

Le pauvre, il ne va pas s'en remettre s'il n'a plus la possibilité d'imiter KRAZUCKI, Il ne lui manquait que le béret et la baguette sous le bras (d'ailleurs, savait il en centimes d'euros combien coute cette baguette de pain ?)

Bonne analyse de la situation mais j'enlèverai volontiers le terme "le pauvre".

Signaler Répondre

avatar
Et les autres le 10/06/2019 à 15:53

et les autres commentaires..gênants pour l'homme d'affaire ils sont occultés ?

Signaler Répondre

avatar
valency le 10/06/2019 à 14:52

ce serait pas plutôt à Mr Drahi de payer la métropole pour avoir le droit d'utiliser son nom ?

Signaler Répondre

avatar
1083 le 10/06/2019 à 11:52

ce genre d'histoire à l'heure d'internet et des chaines youtube... Il y a bien plus utile qu'une appellation "naming" pour un média en perte de vitesse et aux audiences confidentielles

Signaler Répondre

avatar
Il ne fait plus rire personne le 10/06/2019 à 11:05
Non à LaRem a écrit le 10/06/2019 à 10h56

Pour qui BFM LYON va rouler pour les prochaines élections ?

Hedwige Chrevillon adorait répondre favorablement aux demandes incessantes de Collomb qui adorait faire tous les plateaux pour exister ....

Le pauvre, il ne va pas s'en remettre s'il n'a plus la possibilité d'imiter KRAZUCKI, Il ne lui manquait que le béret et la baguette sous le bras (d'ailleurs, savait il en centimes d'euros combien coute cette baguette de pain ?)

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 10/06/2019 à 10:56

Pour qui BFM LYON va rouler pour les prochaines élections ?

Signaler Répondre

avatar
Lolo-Ito le 10/06/2019 à 10:38

Encore un sac à pub local, quel intérêt ?
Pour l'affaire citée, la chaîne s'appelait Lyon Métropole depuis des lustres, quel rapport avec le potentat local qui se prend pour un ministère ?

Signaler Répondre

avatar
voyons le 10/06/2019 à 09:56

Pourquoi ce ne serait pas DRAHI qui devrait payer pour figurer sur le logo ?

Signaler Répondre

avatar
SERGENT GARCIA le 10/06/2019 à 09:55

Une question légitime sur ce coup là :

Ca va rapporter quoi de concret à la Métropole ??
Si ce n'est que l'on pourrait faire l'amalgame à la propriété de la chaine par la collelctivité, alors que ce n'est qu'un exilé fiscal qui est propriétaire' de chaine hautement commerciale et consumériste

Signaler Répondre

avatar
lyyyyooonnn le 10/06/2019 à 09:50

Hallucinant, ils n’ont pas intérêt à accepter ça, les méthodes de Drahi sont des méthodes de voyous, faut voir comment ça s’est passé avec le rachat de SFR !! Hors de question que l’argent de la métropole soit jeté par les fenêtre, on en a rien à foutre du nom de sa chaîne, il a qu’à l’appeler comme il veut on lui a rien demandé !!! C’est pas avec nos impôts qu’on va lui offrir 600.000€ quand même ça serait une honte !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.