Lyon : elle se pend dans le vide, au troisième étage, pour échapper à la furie de sa sœur

Lyon : elle se pend dans le vide, au troisième étage, pour échapper à la furie de sa sœur
Photo d'illustration - LyonMag

Ce jeudi matin, peu après 4h du matin, la police a été appelée rue Nicolaï dans le 7e arrondissement de Lyon.

Sur place, les policiers ont interpellé une jeune femme âgée de 18 ans qui venait de menacer sa sœur avec un couteau et lui avait porté des gifles. Pour tenter d’échapper à la violence de sa sœur, la victime s’était suspendue dans le vide, depuis une fenêtre du troisième étage de l’immeuble. Elle avait été heureusement vite recueillie par des voisins.

Déjà connue de la justice avec 4 antécédents judiciaires, l'agresseure présumée devrait être présentée au parquet ce vendredi.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ttKC69 le 12/10/2019 à 12:07

@journaliste

Bien que les féministes essaient de détruire la langue française, le féminin de "agresseur" n'est toujours pas "agresseure", mais "agresseuse"

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 12/10/2019 à 11:05

Vive lescouples femmes homosexuelles !
J en connais avec deux beaux enfants qui s aiment depuis 10 ans sans aucun nuage !
C est un papy de 72 ans qui vous l écrit et donc vos préjugés à la noix n ont pas lieue
D êtres ?
Ah oui j oubliais les enfants ont un Q i. De 147 !!!!
Alors qu en dites vous quand on voit ce qui se passe ?

Signaler Répondre

avatar
Myriam le 12/10/2019 à 09:53

Jeu de mains jeu de vilains ! Meme entre sœurs ! Rassurez vous la troisième guerre mondiale a démarré ' ....

Signaler Répondre

avatar
le chevalier au pancreas le 11/10/2019 à 16:36

C’est une nouvelle mode de confondre «  ça «  et «  sa » ?

Signaler Répondre

avatar
NDL le 11/10/2019 à 15:32

C'est encore pire que se soit ça soeur!!!

Signaler Répondre

avatar
Wazaaaaaaaaaaaa le 11/10/2019 à 14:02

ça va que c'était sa soeur, si elle ne connaissait pas la personne en face, qu'est ce qu'elle aurait fait ?

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 11/10/2019 à 10:59

Vive l'enfant unique.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.