Rhône : un rugbyman gravement blessé lors d’un match

Rhône : un rugbyman gravement blessé lors d’un match
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits ont eu lieu ce dimanche au stade Jean-Bouin de Pusignan.

Une rencontre opposait le Reel XV et Saint-Genis-Laval dans le cadre du championnat Honneur de rugby. Le match ne s’est jamais terminé puisqu’il a été interrompu avant la fin. Deux joueurs se sont violemment heurtés et l’un d’entre eux ne s’est pas relevé après le choc.

Agé de 28 ans, il était inconscient lors de son évacuation vers l’hôpital neurologique de Bron. Le jeune homme a passé la nuit en observation après avoir passé un scanner qui se voulait rassurant.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Allez le LOU le 31/12/2019 à 12:58
Gélule a écrit le 31/12/2019 à 10h12

pourquoi ne pas imposer des armures style Foot US?
ils ont compris eux au moins, les rugbymen ont tous la tète et les oreilles difformes a force de pratiquer sans compter les accidents...quel dommage...tout ca pour un sport...

Fausse bonne idée au football américain leur protection les amènes à être encore plus violent dans les contacts (ou d’ailleurs on peut "planquer l’adversaire sans même qu'il ai le ballon) résultat beaucoup plus de blessure qu'au rugby et des fins de carrière très compliqué pour bon nombres de joueurs professionnels.

La révision des règles avec un plaquage sous la ceinture est certainement une bien meilleure solution.

Signaler Répondre

avatar
Gélule le 31/12/2019 à 10:12

pourquoi ne pas imposer des armures style Foot US?
ils ont compris eux au moins, les rugbymen ont tous la tète et les oreilles difformes a force de pratiquer sans compter les accidents...quel dommage...tout ca pour un sport...

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 09/12/2019 à 13:22

À partir de 3 commotions cérébrales sur une saison, les instances du rugby suspendent 4 mois le sportif à titre conservatoire et voir ainsi , l'évolution de son état de santé. Déjà cette année il y a eu 4 décès sur les terrains !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.