Verbalisation des sans-abris à Lyon : "des faits contraires aux instructions", selon le Préfet

Verbalisation des sans-abris à Lyon : "des faits contraires aux instructions", selon le Préfet
Photo d'illustration - LyonMag

Ce jeudi, le Samu social du Rhône a indiqué à la préfecture que "quatre ou cinq" SDF lyonnais avaient été verbalisés pour leur non-respect du confinement.

Un fait qui n’a pas manqué de faire parler de lui à l’échelle nationale. Après avoir pris connaissance de ces cas, le Préfet du Rhône Pascal Mailhos a tenu à rappeler que ces verbalisations étaient "contraires aux instructions qu’il a données aux forces de l’ordre".

Malgré tout, le haut fonctionnaire a indiqué avoir diligenté une enquête interne "pour faire toute la lumière sur cette affaire". Il rappelle dans la même adresse que services de l’Etat, collectivités territoriales et associations "ont mis en place une continuité dans l’accompagnement qu’ils portent aux plus fragiles".

Que ce soit pour l’hébergement ou la question alimentaire, la préfecture assure donc qu’en dépit de la situation sanitaire actuelle, les services d’assistance aux sans-abris lyonnais restent très actifs. 

Si l’enquête interne assure que ces faits de verbalisations sont avérés, les contraventions seraient immédiatement annulées.

X
27 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
YaKa le 20/03/2020 à 16:53
votre pseudo a écrit le 20/03/2020 à 12h20

seulement 5000 lits en réa en France, 28000 en Allemagne, bravo à nos dirigeants. taux de mortalité en Allemagne 0.2%

Mais oui, il aurait fallu 50000 lits de réa, allez 200000, en permanence au cas où. Surdimensionner les capacités de l'état. Personnellement je suis prêt à verser 90 % de mon salaire en impôts. Point barre.

Signaler Répondre

avatar
Klaus Barbie le 20/03/2020 à 16:49

Ces policiers auraient eu une belle vie en 39-40

Signaler Répondre

avatar
lou le 20/03/2020 à 15:28

Et les punks à chien rue de la république ? Ils sont des dizaines, colonisent la rue, le passage de l'argue, embêtent les passants qui attendent pour rentrer chez Monoprix. Les chiens se battent...
C'est insupportable.
Pas vu de police quand j'attendais....(40 mn pour rentrer faire mes courses chez Monop') !

Signaler Répondre

avatar
anomime le 20/03/2020 à 14:29
RacailleLibre a écrit le 20/03/2020 à 13h41

Au lieu de faire chier les SFD, qui de toute façon n'ont ni l'argent, ni d'adresse, faite régner l'ordre à la Duch ou à Vaulx où tout le monde sort en se foutant complètement des lois.

la censure !! et oui

Signaler Répondre

avatar
anomime le 20/03/2020 à 14:26

c'est moins dangereux de verbaliser 2 pauvres sdf plutôt qu'aller faire respecter le confinement à la Duchère ou dans les autres banlieues lyonnaises t !!!
ou soit ils ne mettent plus les pieds depuis belle lurette

Signaler Répondre

avatar
RacailleLibre le 20/03/2020 à 13:41

Au lieu de faire chier les SFD, qui de toute façon n'ont ni l'argent, ni d'adresse, faite régner l'ordre à la Duch ou à Vaulx où tout le monde sort en se foutant complètement des lois.

Signaler Répondre

avatar
ziech 5 le 20/03/2020 à 12:33
Papimouzo a écrit le 20/03/2020 à 11h17

Voyons que devrais je dire ? La vérité ? Bien sûr que non car la censure maçronnistes veille et donc je le redit : allez verbaliser dans les quartiers mais là chut !!!!!!!
Putain vivement la guerre qu on les soignent coronavirus ou pas !!!

Papi ; ils ne s'y aventurent pas ! Ils savent déjà l accueil " chaleureux" qu'ils recevront ! pas folles les guêpes !
Puis , ils ont des directives de SURTOUT , SURTOUT ne pas provoquer des embrasements , de peur que la pandémie de violence ne se répande , dans toutes les cités de france !
Castapoker et Macron le savent !
Les banlieues embrasées = gouvernement lourdé !
Et les frèros le savent aussi et celle là est la Vérité que tous les escrocs de politiques n 'osent avouer !

Signaler Répondre

avatar
vous ne dormirez pas. le 20/03/2020 à 12:26

Cela montre l'intelligence de la police

Signaler Répondre

avatar
ziech 5 le 20/03/2020 à 12:25
GOFARI a écrit le 20/03/2020 à 09h01

Et un blâme pour ces fonctionnaires qui ne semblent pas réfléchir à leurs actions !

Ils méritent être virés de la corporation , les nazes ! En banlieue , ils ne font pas les durs ! ils choississent leur cibles , les couards !

Signaler Répondre

avatar
ziech 5 le 20/03/2020 à 12:23
Papimouzo a écrit le 20/03/2020 à 11h17

Voyons que devrais je dire ? La vérité ? Bien sûr que non car la censure maçronnistes veille et donc je le redit : allez verbaliser dans les quartiers mais là chut !!!!!!!
Putain vivement la guerre qu on les soignent coronavirus ou pas !!!

N ' importe quoi , verbaliser des sdf's ! Vous , flics , priez Dieu , d'un jour , ne pas devenir sdf !!!!!!
Quelle honte ! Pendant que , dans les quartiers et en cambrousse , les types se baladent sans rien craindre des keufs ????
Deux poids , deux mesures !!!?????
Et en bas des immeubles , à Vaulx , Bron ou autres , vous y allez les verbaliser , les types ????
Non , parce que j 'ai des potes , là bas , et vous passez bien loin , d'après Mansour , mon pote !......
Donc !!!????
De même , un type a parlé à la radio , ce matin , il vit dans le maine et loire , en campagne ; le mec a dit , textuellement :
le confinement ? je ne le sens pas ; j 'habite dans la campagne profonde et je fais toujours mes sorties en vélo , de 2h , sur les chemins de campagne !
Donc !
SI quelqu'un habite en ville , dans un loft , le mec a vocation à devenir dingue , lui , comme le sdf , on verbalise , s'il reste longtemps dehors ?
Par contre , si vous êtes en voiture ou moto , on vous laisse passer !!!?????
Et dans les cités , c'est OPEN BAR , par peur d'embrasements ????
Belle justice ! Si je vais me confiner chez mon frèro , Mansour , je serai peinard ! Je me pose des questions !.....

Signaler Répondre

avatar
votre pseudo le 20/03/2020 à 12:20
Papimouzo a écrit le 20/03/2020 à 11h49

Le préfet a bien raison, je trouve que c'est une très bonne gestion de la crise par notre gouvernement. Bravo aux membres de notre gouvernement.

seulement 5000 lits en réa en France, 28000 en Allemagne, bravo à nos dirigeants. taux de mortalité en Allemagne 0.2%

Signaler Répondre

avatar
TOTO693884 le 20/03/2020 à 12:11

Les SDF n'avaient qu'a indiquer l'adresse de l'Elysée, ou de la Préfecture, ou des Maires.

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 20/03/2020 à 11:49

Le préfet a bien raison, je trouve que c'est une très bonne gestion de la crise par notre gouvernement. Bravo aux membres de notre gouvernement.

Signaler Répondre

avatar
RNEM le 20/03/2020 à 11:40
antitout a écrit le 20/03/2020 à 09h35

bienvenu dans la france de macron qui méprise, détesté et hai le petit peuple blanc. évidemment, dans les enclaves étrangères de la région et les cités, ou vivent les chéris de la justice et des idéologues de gauche, RIEN. le préfet, macron et castaner ont fait comprendre qu'il ne faut pas envenimer les choses. pour ces prviliègiés que l'on peut traiter de lâches et de traites, il est plus facile d'enfoncer un SDF blanc... Il suffit de voir la férocité et la brutalité contre les gilets jaunes par rapport au laisser faire de ces enclaves étrangères..

Vinatier fermé, l'hôpital de jour renvoie ses patients chez eux. Résultat ils commentent sur Lyon mag

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 20/03/2020 à 11:17

Voyons que devrais je dire ? La vérité ? Bien sûr que non car la censure maçronnistes veille et donc je le redit : allez verbaliser dans les quartiers mais là chut !!!!!!!
Putain vivement la guerre qu on les soignent coronavirus ou pas !!!

Signaler Répondre

avatar
Koss le 20/03/2020 à 10:04

D accord avec Chaos pas de pitié il faut les renvoyer chez eux vendeurs de cigarettes à la sauvette et pickpocket qui se disent mineurs isolé. Franchement la France une passoire

Signaler Répondre

avatar
Koss le 20/03/2020 à 10:02

Je comprends pas nos décideurs moi je m'en fou que sois Macron ou un autre ou une autre je veux qu'on respecte le Pays la France.

Signaler Répondre

avatar
Koss le 20/03/2020 à 10:00

Les vendeurs de cigarettes à la sauvette et pickpocket qui se nourrissent de leur méfaits pas de police ...

Signaler Répondre

avatar
Koss le 20/03/2020 à 09:59

Hier soir je rentrais du TAF vers 21h30 une 20 de jeunes jouaient au foot sur un parking .
Pas de police ...

Signaler Répondre

avatar
HIC le 20/03/2020 à 09:55
antitout a écrit le 20/03/2020 à 09h35

bienvenu dans la france de macron qui méprise, détesté et hai le petit peuple blanc. évidemment, dans les enclaves étrangères de la région et les cités, ou vivent les chéris de la justice et des idéologues de gauche, RIEN. le préfet, macron et castaner ont fait comprendre qu'il ne faut pas envenimer les choses. pour ces prviliègiés que l'on peut traiter de lâches et de traites, il est plus facile d'enfoncer un SDF blanc... Il suffit de voir la férocité et la brutalité contre les gilets jaunes par rapport au laisser faire de ces enclaves étrangères..

Malheureusement pas de pénurie sur les anisés on dirait ....

Signaler Répondre

avatar
antitout le 20/03/2020 à 09:35

bienvenu dans la france de macron qui méprise, détesté et hai le petit peuple blanc. évidemment, dans les enclaves étrangères de la région et les cités, ou vivent les chéris de la justice et des idéologues de gauche, RIEN. le préfet, macron et castaner ont fait comprendre qu'il ne faut pas envenimer les choses. pour ces prviliègiés que l'on peut traiter de lâches et de traites, il est plus facile d'enfoncer un SDF blanc... Il suffit de voir la férocité et la brutalité contre les gilets jaunes par rapport au laisser faire de ces enclaves étrangères..

Signaler Répondre

avatar
sansabri le 20/03/2020 à 09:27

Bcp de sans abri dans les cités qui sont dehors, faudrait aussi les verbaliser ces intouchables

Signaler Répondre

avatar
des exemples existent le 20/03/2020 à 09:10

Mme Nora BERRA avait à son époque, utilisé cette phrase malheureuse, que les SDF restent chez eux, elle était ministre de la Santé , si je me souviens

Signaler Répondre

avatar
fredo5 le 20/03/2020 à 09:06

police partout

justice nulle part

Signaler Répondre

avatar
le chaos le 20/03/2020 à 09:01

je vais surement me faire huer par certains, mais de quel SDF parle t on?
on parle de ceux dont on parle dans les faits divers? ces fameux lascards insolvables qui agressent, violent et derobent?
vous savez, ces multi recidivistes qui devraient etre en prison depuis leur 15eme délits (en etat a leur 35em aujourd'hui)

ou bien des pauvres gens, exclus et marginalisés qui n ont pas eu le choix... parmis lesquels ont trouve des gens qui etaient inséré et que la société a cassé suite a une diificulté: divorce, chomage, maladie, handicap...???

dans le premier cas, aucune pitié!!!!!
dans le second, il me semblait que des moyens d hebergement avaient été mis en place????? ah mais non, ils sont ien plus utiles aux traficants albanais, prostituées nigeriaines ou famille de rom

Signaler Répondre

avatar
GOFARI le 20/03/2020 à 09:01

Et un blâme pour ces fonctionnaires qui ne semblent pas réfléchir à leurs actions !

Signaler Répondre

avatar
N'importe quoi " le 20/03/2020 à 08:59

Je ne comprend pas, on verbalise des SDF et à la Duchère, le monde se promène dans le parc du vallon, des jeunes sont encore dans les jeux pour enfants.
Moins de monde oui, mais encore du monde.
Il me semblait que l'on devait rester juste vers son domicile et pas longtemps, je peux vous dire que de chez moi je vois que tout n'est pas respecté.
Du grand n'importe quoi !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.