OL : Tony Parker futur successeur de Jean-Michel Aulas ?

OL : Tony Parker futur successeur de Jean-Michel Aulas ?
Jean-Michel Aulas et Tony Parker - LyonMag

Il n’est pour l’instant pas question de retraite pour le président de l’Olympique Lyonnais.

A 71 ans, Jean-Michel Aulas continue de diriger d’une main de maître le club dont il a pris la tête en 1987. Pourtant, la question d’un successeur digne de ce nom se pose. "Ce qui est raisonnable, c’est d’imaginer qu’à l’orée de mes 75 ans, si on avait un président opérationnel, ce serait bien", assure le président de l’OL ce dimanche dans une interview accordée au journal L’Equipe.

"Il y a aussi un autre paramètre : l’objectif est de gagner une Coupe d’Europe chez les garçons. Si on arrivait à faire coïncider le fait de gagner sur le plan européen avec les garçons et le fait que je puisse derrière tirer ma révérence, ce serait une belle histoire. Mais la logique c’est d’aller à peu près jusqu’à 75 ans", précise-t-il.

Et ce futur président pourrait bien être un certain Tony Parker, actuel président de l’ASVEL. Jean-Michel Aulas ne manque d’ailleurs pas de faire les éloges de celui dont il s’est rapproché ces derniers mois. "J’ai senti dans cet immense sportif un homme d’une sensibilité très grande et avec une histoire un peu comme la mienne, lui dans le sport, moi dans la partie business. L’étincelle, c’est la personnalité et un parcours qui mérite le respect. Ce n’est pas une rencontre par hasard. Depuis le début, il y a des atomes crochus qui font qu’on a envie de se découvrir et de travailler ensemble", explique Jean-Michel Aulas dans les colonnes du quotidien sportif.

"Je le dis par transparence et parce que ça me paraît évident, je ne le dis pas parce que j'ai une idée derrière la tête et que j'en ai parlé avec Tony. Il n'y a aucune décision de prise, ni de son côté, ni du mien, ni du côté de nos actionnaires", ajoute le président de l’OL.

Bonne nouvelle pour Jean-Michel Aulas ; le principal intéressé ne dirait pas non à la proposition. Également contacté par L’Equipe, Tony Parker laisse la porte ouverte. "Pourquoi pas. Pourquoi pas... Je n’en ai jamais parlé avec Jean-Michel. Mais c’est vrai que si un jour il me voit comme cela et qu’il me le demande, je pense que c’est un poste qui ne peut pas se refuser", déclare l'ancien basketteur qui est d'ailleurs sur le point de faire son entrée au conseil d’administration de l’Olympique Lyonnais. 

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sturlat. le 13/04/2020 à 10:45
Trop de questions a écrit le 06/04/2020 à 07h29

On en est où du remboursement des 460millions d euros aux contribuables locaux?
Vous savez, cette petite somme qui a permis la construction d un stade privé, avec toutes les infrastructures d accès a des services privés
Et le paiement des taxes à Décines, ça en est où?

Au fait, question image et intégrité, la sanction a l encontre de Depay pour son livre, ça avance ?

.... et je vous rejoins totalement, où en est on de ces remboursements ?

.... alors que nos élites ont gaspillés l'argent public pour un stade privé, .... alors que cet argent aurait pu et aurait du servir nos institutions sanitaires bien mal en point aujourd'hui...

.... nos élites ont mis à mal notre système social pour satisfaire les caprices d'un financier, le colon qui a fait fermer 3 hôpitaux lyonnais pour en vendre les murs, le colon qui a préféré injecter l'argent dont il n'était pas propriétaire dans un stade pour un privé au détriment des hôpitaux pour l'intérêt public..... l'histoire ne sera JAMAIS oublié de ces connivences politiques sur le dos de l'humain !!

Signaler Répondre

avatar
Trop de questions le 06/04/2020 à 07:29

On en est où du remboursement des 460millions d euros aux contribuables locaux?
Vous savez, cette petite somme qui a permis la construction d un stade privé, avec toutes les infrastructures d accès a des services privés
Et le paiement des taxes à Décines, ça en est où?

Au fait, question image et intégrité, la sanction a l encontre de Depay pour son livre, ça avance ?

Signaler Répondre

avatar
scorpion le 05/04/2020 à 21:48

Oui bien sûr Tony Parker a des capitaux mais l’OL + le grand stade doit représenter un gros paquet et il ne pourra sans doute pas acheter seul !

Signaler Répondre

avatar
Sami69 le 05/04/2020 à 21:32

Y’a qu à MARSEILLE qu on gagne la coupe d Europe et oui MR AULAS vous êtes peut être un bon président m’ait vous n êtes pas le MEILLEUR
ALLEZ L OM ET VIVE NANARD

Signaler Répondre

avatar
Rickles le 05/04/2020 à 19:53

Vous vous trompez. Jean-Michel prendra l’argent qu’on lui donnera en fonction de la valeur du club ! Ce n’est pas lui qui décide. Il y a des formules bien décidé à l’avance pour vendre une société. Et Tony Parqueurs a plus d’argent que vous ne le pensez apparemment ! C’est un très grand sportif qui a très bien gagner sa vie (le basket américain paye bien plus que le foot européen) et en plus un très bon businessman. Il a su faire fructifier ce qu’il gagner sur le parquet ! Votre mauvaise langues vous a fait trompé encore une fois, pour être président d’un club, il n’y a pas besoin de le posséder ! Ce sont les actionnaires qui nomme le président… Donc avant de baver, renseignez-vous correctement.

Signaler Répondre

avatar
non le 05/04/2020 à 15:49

Non! Ce que veut Aulas c’est beaucoup de pognon que Parker ne pourra pas lui donner ! C’est pourquoi il vendra aux chinois ou au Qatar !!

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 05/04/2020 à 09:39

Jamais il ne gagnera une coupe d Europe
avec des joueurs qui prennent ce club comme une maison de retraite et tant qu un
President avec un entraîneur à poigne existeront pas ce sera toujours de l argent balancer par les fenêtres pour les supporters qui d ailleurs acclameront depay avec son lionceau sur les épaules au passage !!!!!!!!!
Cordialement

Signaler Répondre

avatar
Gagner... le 05/04/2020 à 09:01

...une coupe? ben avec l'équipe actuelle..dur..il a des années de boulot le Tony..et gaffe aux recrues car là on atteint des sommets d'incompétence

Signaler Répondre

avatar
méfiance le 05/04/2020 à 08:02

Espérons que Jean-Mimi ne soit pas comme Gégé : nommer le dauphin pour mieux le tuer...

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 05/04/2020 à 07:56

Pourquoi Pas ?
Mais si c'est pour continuer la politique actuelle du club, aucuns intérêts ?
Il faut une vraie rupture avec de vraies ambitions et de vraies moyens

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.