Coronavirus : la règle d’un siège sur deux à la SNCF levée 

Coronavirus : la règle d’un siège sur deux à la SNCF levée 
Photo d'illustration - LyonMag

Le secrétaire d’État aux Transports a pris la parole ce dimanche trois semaine après le début du déconfinement.

Jean-Baptiste Djebbari a annoncé sur le plateau de BFM TV que "100% de l’offre" de la SNCF serait commercialisée à partir de la "mi-juin".

"Nous enlevons la restriction d’un siège sur deux" occupé, a également précisé le secrétaire d’État aux Transports. Cette règle avait été imposée dans les trains afin de faire respecter les mesures de distanciation sociale.

Le gouvernement a aussi tenu à lancer un avertissement concernant une possible augmentation des prix des billets. "Nous exigeons que la SNCF maîtrise ses tarifs", a affirmé Jean-Baptiste Djebbari alors que la levée des restrictions de déplacement sur tout le territoire est prévue ce mardi 2 juin.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Eric78 le 13/06/2020 à 10:48

A vous lire tous, vous croyez que les ressources de la france sont infinies. J imagine que pour la plupart vous ne travailler plus déjà depuis plusieurs mois et vous ne pensez qu a vos vacances. Travaillez bonnes gens cela vous remettra les idées en place.

Signaler Répondre

avatar
Dc80 le 02/06/2020 à 23:37

Si la distanciation physique n'est plus respectée dans les trains, je change de moyen de transport.

Signaler Répondre

avatar
Juliette2004 le 01/06/2020 à 21:16

Où est la logique ?

Signaler Répondre

avatar
Léa55 le 01/06/2020 à 19:33

Je suis tout-à-fait d'accord avec Félix69.
Pour une fois on semblait avoir donné la préférence à la santé et à l'humain devant les affaires et l'argent, mais cela n'a pas duré longtemps! Et si la contamination reprend, on viendra nous clamer que nous n'avons pas été responsables! Mais le gouvernement et la SNCF sont-ils responsables en nous offrant un déconfinement que nous pouvons utiliser seulement en acceptant leurs mesures dangereuses? Ont-ils pensé à ces personnes vulnérables, séniors et autres, qui ont tant besoin de revoir leurs proches, ou de se déplacer pour raisons de santé? L'Etat, quel qu'il soit, devrait chercher de l'argent en supprimant les privilèges et corruptions de ses Politiques et Hauts Fonctionnaires, et en restant plus scrupuleusement à notre service!

Signaler Répondre

avatar
Roadsncf le 01/06/2020 à 18:27

Franchement ils abusent condamnés un Siege sur deux pour voir l'évolution ça serait bien plus raisonnable, les têtes pensantes ne pensent pas j’ai l’impression

Signaler Répondre

avatar
Khmer noir le 01/06/2020 à 15:13
Félix69 a écrit le 31/05/2020 à 19h38

Le fric avant tout... Sans aucune visibilité sanitaire. La population comme cobaye.
Je dois visiter mon père, mais je renonce à lui faire courir le risque d’une entrevue après avoir passé deux heures dans un train bondé.
Évidemment, Djebbari n’a pas ce genre de pb.
Ils n’apprennent jamais... Ou alors ils sont d’un cynisme sans fond.

J’espère qu’ils prendrons une râclée méritée le 28 juin, eux et toute leur clique, d’ex, futurs, clones, etc.

Tout fait partie du fil directeur : réduire les récipiendaires des pensions pour mieux boucler le budget. Vous devriez savoir mieux que cela...

Signaler Répondre

avatar
Félix69 le 31/05/2020 à 19:38

Le fric avant tout... Sans aucune visibilité sanitaire. La population comme cobaye.
Je dois visiter mon père, mais je renonce à lui faire courir le risque d’une entrevue après avoir passé deux heures dans un train bondé.
Évidemment, Djebbari n’a pas ce genre de pb.
Ils n’apprennent jamais... Ou alors ils sont d’un cynisme sans fond.

J’espère qu’ils prendrons une râclée méritée le 28 juin, eux et toute leur clique, d’ex, futurs, clones, etc.

Signaler Répondre

avatar
Gab le 31/05/2020 à 18:14

Pourquoi pas les Avions, les Bus, les Tram, les métro

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.