Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Rectorat de Lyon - LyonMag

Lyon : la CGT appelle à un rassemblement devant le rectorat

Rectorat de Lyon - LyonMag

La CGT éduc’action, avec FO et FSU, appelle à un rassemblement devant le rectorat de Lyon ce mardi à 13 h, pour demander de la "transparence" sur les "primes Covid-19" attribuées aux personnels administratifs et techniques de l'Education nationale.

Une prime exceptionnelle est en effet prévue pour récompenser les agents qui ont contribué à la continuité des services publics pendant le confinement.

 

Les trois syndicats dénoncent le fait que "le renvoi à des critères de gestion locaux [pour l’attribution des primes NDLR] engendre arbitraire et opacité de la prise de décision finale."

"A ce jour, alors que les remontées des directeur.trices des services et des chef.fes d’établissement semblent déjà faites et que la prime sera versée en août, les organisations syndicales n’ont aucune information. Nous ne connaissons pas l’enveloppe octroyée, le contingent concerné, les taux appliqués selon les situations etc", précisent-ils.

 

Outre la forme, les syndicats attaquent sur le fond. "Plutôt qu’une prime exceptionnelle, aléatoire et subjective, ce qu’attendent les personnels ce sont des mesures d’augmentation du point d’indice, ainsi qu’une refonte des grilles, et des carrières !"

 

"Par ailleurs, de multiples remontées de surcharges mentales des agents administratifs et techniques nous parviennent en ce moment, […] Nous demandons au recteur de bien vouloir prendre la mesure de la gravité de la situation et d'agir en conséquence (recrutement de personnels pour absorber la charge de travail, échéances à revoir, repos des agent.es à respecter, formations à dispenser, régler les situations de pressions hiérarchiques, reconnaissance des accidents de service...)", ajoutent-ils.

 

Une audience avec le recteur d’Académie a également été demandée pour 13 h 30.



Tags : rectorat de Lyon | prime Covid | Covid-19 | rassemblement | education nationale |

Commentaires 5

Déposé le 08/07/2020 à 10h03  
Par larutap Citer

Agent rectorat a écrit le 07/07/2020 à 21h41

16 semaines de vacances..lol
Tu ne sais vraiment pas de quoi tu parles.
Et après tu viens parler de négation de la réalité..
Honte à toi.

le temps de travail est de 36 Heures par semaine ,globalisées sur 36 semaines , pour ceux qui dépassent dans les services centraux rectorats inspection académique service des examens soit ils récupèrent, soit ils bénéficient d'heures supplémentaires
c'est ce que vous rappèlera le secrétaire général ce mercredi et vous pourrez continuer de "hurler " dans la rue , votre sono faiblit , votre camionnette ainsi . Vos permanents payés par des heures de décharges sur le budget de l'éducation nationale seront à la manoeuvre

Déposé le 07/07/2020 à 21h41  
Par Agent rectorat Citer

16 semaines de vacances..lol
Tu ne sais vraiment pas de quoi tu parles.
Et après tu viens parler de négation de la réalité..
Honte à toi.

Déposé le 07/07/2020 à 08h52  
Par larutap Citer

Agent rectorat a écrit le 06/07/2020 à 21h35

Apparemment tu ne connais rien à la situation..
Tu expliqueras ça aux agents en eple qui ont assuré le suivi administratif, organisé les accueils des élèves des personnels soignant ,
en intendance qui ont dû dans l'urgence rembourser les demi pensions, les voyages scolaires, assurer les paiements divers, la comptabilité etc.. et maintenant tenir les échéances pour les inscriptions dans des délais serrés..
En services académiques tu expliqueras ça aux collègues technicien.nes info qui ont dû équiper en urgence un grand nombre de collègues en Pc, clé otp..aux collègues du système d'information qui, avec les moyens pourris de l'éducation nationale tentent de solutionner les problèmes réseaux, de depannage de logiciels et ont développé de nouveaux outils .. aux collègues qui ont dû commander du matériel info, le mettre en état de fonctionner dans l'urgence, approvisionner les établissements en gel HA, équipement de protection, d'information, matériel de nettoyage..aux collègues de l'entretien qui ont assuré des desinfections complètes, sont passés quotidiennement sur chaque poste occupé.. aux agents en gestion de personnel qui bien souvent ont assuré la gestion d'autres collègues, dans des conditions inadaptées à domicile, pour maintenir les paies, des titulaires comme des contractuels et ainsi éviter des catastrophes sociales, qui ont maintenu les operations de mutations des profs et autres personnels.. aux collègues de la correspondance paie qui ont improvisé des procédures de mise en paiement et de contrôle .., aux agents des examens et concours qui ont tout annulé et qui cravachent désormais pour rattraper les examens et concours afin que tout puisse rouler en septembre, que chaque élève puisse avoir des profs et des agents administratifs et techniques pour assurer le support.
J'oublie tellement de tâches assurées pour maintenir le service public d'éducation.. tu ne connais pas la charge mentale qui pèse sur les agents, la souffrance terrible dans laquelle vivent certains collègues à cause de la pression et de la charge de travail.
Stp ne dis pas nimporte quoi. Quand on ne sait pas on se tait ou on s'informe. A demain 13h.

quel est cet établissement idyllique ? les accueils des personnels soignants ? combien de divisions ? le remboursement des demi-pensions , l'informatique y a pourvu ! sauf à considérer que le Covid se transmette ainsi ! cela ne demande qu'une demi-journée , le reste du temps à la maison ! Pour les équipements , il y a des équipes mobiles qui n'avaient pas été habitué au travail et qui ont su "tombér "malades .
Cette négation de la réalité que je connais trés bien ....dont l'objectif est celui du toujours plus ...le roi est nu ...quand à la charge mentale , elle est largement compensée par les 16 semaines de vacances ...
le ridicule ne tue plus même pas les "cons"

Déposé le 06/07/2020 à 21h35  
Par Agent rectorat Citer

larutap a écrit le 06/07/2020 à 17h58

C'est tellement risible , pitoyable que ces revendications quand on sait que les établissements scolaires ont été fermées et que la présence des agents a été limitée ...ils ont continué à percevoir leur salaire .....Honte à vous , on ne va pas verser une prime de risque à ceux qui n'en n'ont pas pris

Apparemment tu ne connais rien à la situation..
Tu expliqueras ça aux agents en eple qui ont assuré le suivi administratif, organisé les accueils des élèves des personnels soignant ,
en intendance qui ont dû dans l'urgence rembourser les demi pensions, les voyages scolaires, assurer les paiements divers, la comptabilité etc.. et maintenant tenir les échéances pour les inscriptions dans des délais serrés..
En services académiques tu expliqueras ça aux collègues technicien.nes info qui ont dû équiper en urgence un grand nombre de collègues en Pc, clé otp..aux collègues du système d'information qui, avec les moyens pourris de l'éducation nationale tentent de solutionner les problèmes réseaux, de depannage de logiciels et ont développé de nouveaux outils .. aux collègues qui ont dû commander du matériel info, le mettre en état de fonctionner dans l'urgence, approvisionner les établissements en gel HA, équipement de protection, d'information, matériel de nettoyage..aux collègues de l'entretien qui ont assuré des desinfections complètes, sont passés quotidiennement sur chaque poste occupé.. aux agents en gestion de personnel qui bien souvent ont assuré la gestion d'autres collègues, dans des conditions inadaptées à domicile, pour maintenir les paies, des titulaires comme des contractuels et ainsi éviter des catastrophes sociales, qui ont maintenu les operations de mutations des profs et autres personnels.. aux collègues de la correspondance paie qui ont improvisé des procédures de mise en paiement et de contrôle .., aux agents des examens et concours qui ont tout annulé et qui cravachent désormais pour rattraper les examens et concours afin que tout puisse rouler en septembre, que chaque élève puisse avoir des profs et des agents administratifs et techniques pour assurer le support.
J'oublie tellement de tâches assurées pour maintenir le service public d'éducation.. tu ne connais pas la charge mentale qui pèse sur les agents, la souffrance terrible dans laquelle vivent certains collègues à cause de la pression et de la charge de travail.
Stp ne dis pas nimporte quoi. Quand on ne sait pas on se tait ou on s'informe. A demain 13h.

Déposé le 06/07/2020 à 17h58  
Par larutap Citer

C'est tellement risible , pitoyable que ces revendications quand on sait que les établissements scolaires ont été fermées et que la présence des agents a été limitée ...ils ont continué à percevoir leur salaire .....Honte à vous , on ne va pas verser une prime de risque à ceux qui n'en n'ont pas pris

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.