Rhône : Thomas Dossus, futur sénateur EELV sur une liste de gauche élargie ?

Rhône : Thomas Dossus, futur sénateur EELV sur une liste de gauche élargie ?
Thomas Dossus - LyonMag

L'élection sénatoriale est très particulière.

Si le scrutin métropolitain n'a pas emballé les foules à cause de la complexité de la collectivité lyonnaise, le vote visant à envoyer des parlementaires au Sénat le fera encore moins puisque les électeurs ne seront pas appelés aux urnes cet automne.
Ce sont des grands électeurs, désignés sur des listes elles-mêmes élues par les conseils municipaux et métropolitain, qui décideront qui méritera le plus d'aller au Palais du Luxembourg.

Sans surprise, François-Noël Buffet devrait être réélu comme sénateur LR du Rhône. Tête de liste de son parti, il profitera des résultats encourageants des candidats LR aux municipales pour verrouiller sa place. On estime habituellement dans notre département qu'il suffit de 500 grands électeurs pour s'offrir une place de sénateur (car il y a 3711 grands électeurs qui voteront pour désigner sept sénateurs ndlr). Or, François-Noël Buffet les a largement. L'issue sera moins évidente pour le reste des candidats des Républicains : Catherine Di Folco, sénatrice sortante, Paul Vidal, maire de Toussieu, et Laurence Fautra, maire de Décines-Charpieu. Trois sièges semblent possibles à remporter.

A gauche, on ne change pas une équipe qui gagne ?

Si l'on voit uniquement les Républicains s'affairer officiellement et communiquer sur les candidats investis, c'est parce qu'à gauche on travaille dans l'ombre pour une grande alliance EELV-PS-PCF, comme pour le second tour des élections locales. Et comme pour les municipales et métropolitaines, c'est Thomas Dossus qui pilote le tout. Selon les Potins d'Angèle, confirmés par le Progrès ce vendredi, il sera justement récompensé en obtenant la tête de liste. Et sera donc aisément élu, puisque la Ville de Lyon et la Métropole, aux mains des Verts, lui octroieront largement de voix nécessaires pour filer à Paris.
Il semblait logique que l'homme de l'ombre derrière la vague verte rhodanienne privilégie ce scrutin. Le fait qu'il n'obtienne pas de vice-présidence à la Métropole avait mis la puce à l'oreille de tout le monde.
Community manager chez Handicap International, aux côtés de Grégory Doucet, il est à l'origine de l'appel Changer Lyon, qui a permis au nouveau maire de Lyon d'être investi par EELV, mais surtout de fédérer bon nombres de talents issus du milieu associatif et militant.

Toujours selon nos confrères, l'accord d'une gauche réunie laisserait aussi aux écologistes la seconde place après Thomas Dossus. Ce devrait donc être une femme. Ce qui met un terme à la rumeur Pierre Hémon. Elle était revenue avec insistance dans les couloirs du pouvoir lyonnais. Celui qui fut longtemps l'un des porte-paroles des causes vertes lors des mandats de Gérard Collomb avait décidé de ne pas briguer de nouveau en 2020.

La 3e place reviendrait à un homme, probablement socialiste. Logiquement, c'est à Gilbert-Luc Devinaz, sénateur PS sortant et remplaçant d'un certain Gérard Collomb touché par le cumul des mandats, qu'elle échouerait. Ce qui précipiterait peut-être la fin de l'aventure Sénat pour Annie Guillemot. A moins qu'elle n'arrive à récupérer la fameuse 2e place de la liste, qui lui garantirait très certainement d'être élue, contrairement à la 4e.

Si l'accord de la gauche venait à échouer, cela remettrait en cause l'hégémonie des écologistes pour ce scrutin. Thomas Dossus serait facilement élu, mais pour le reste...

LREM dans le dur

On n'oubliera pas le centre où la République en Marche est aux abonnées absentes. Après la catastrophe municipale, le parti présidentiel n'a plus aucune chance de rejoindre le palais du Luxembourg. On aurait pu croire que le Sénat serve de lot de consolation à certains comme Fouziya Bouzerda (MoDem), Yann Cucherat, Richard Brumm ou même Gérard Collomb. Morgan Griffond, responsable départemental contesté de la République en Marche, s'était un temps bien vu obtenir la tête de liste.


Quant à l'UDI, qui s'accroche au siège historique de Michel Mercier, actuellement occupé par Michèle Vullien, elle doit faire face à un éclatement des candidats : Bernard Fialaire, ancien maire de Belleville, entend drainer les voix du Beaujolais tandis que Max Vincent, maire de Limonest, veut faire de l'ombre à Michèle Vullien dans les Monts d'Or.

Compte-tenu des forces vives de chacun, on peut imaginer la répartition suivante des sept sièges de sénateurs dans le Rhône : 3 pour l'alliance de la gauche, 3 pour les Républicains et le dernier qui oscillera entre les deux, voire pour le centre. De quoi étirer un peu plus l'ambiance électrique d'une élection cette année.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Gone du 8e le 28/07/2020 à 23:44
Zorglub a écrit le 18/07/2020 à 09h41

9 années pépère....

Le mandat d'un sénateur est de 6 ans depuis la réforme constitutionnelle de Sarkozy en 2008.

Signaler Répondre

avatar
Zorglub le 18/07/2020 à 09:42
uper a écrit le 17/07/2020 à 08h26

Qui c'est ???

Un zombie.Un parasite.

Signaler Répondre

avatar
Zorglub le 18/07/2020 à 09:41

9 années pépère....

Signaler Répondre

avatar
larutap le 17/07/2020 à 17:09
Hervé F a écrit le 17/07/2020 à 13h14

La grande intelligence de ce futur sénateur se lit dans son visage.

Mettez votre photo pour que l'on puisse comparer

Signaler Répondre

avatar
Hervé F le 17/07/2020 à 13:14

La grande intelligence de ce futur sénateur se lit dans son visage.

Signaler Répondre

avatar
ascenseur.... le 17/07/2020 à 13:12

"mais surtout de fédérer bon nombres de talents issus du milieu associatif et militant."

Tout est dit....

Et la boucle est bouclée

https://www.lyonmag.com/article/108836/culture-rentree-scolaire-pietonnisation-les-priorites-du-nouveau-maire-de-lyon

"Il faut soutenir le secteur culturel qui a particulièrement souffert" durant le confinement selon lui, c’est ainsi que sera proposé fin juillet un fonds d’urgence de 4 millions d’euros pour les structures, théâtres, artistes et associations."

Tu connais le papa de Koné qui connait Koné....

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 17/07/2020 à 13:03

Les élections sénatoriales...petit arrangement entre amis et ou règlement de compte ...
Mais le Rhône a une sénatrice sérieuse , compétente, simple qui a travaillé dans sa vie et qui connaît le prix de la baguette...
Souhaitons que Catherine Di Folco soit réélue

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 17/07/2020 à 12:34

Et voila, les verts entrent dans le systeme de rente politique français. Elle a bon dos l'écologie ! Le monde politique français est exécrable !)

Signaler Répondre

avatar
Giancarlo le 17/07/2020 à 11:29
aramis a écrit le 17/07/2020 à 11h02

gauche " élargie " gauche " plurielle " gauche " écartelée" gauche " diluée" ; quel cirque !!! et c'est pareil pour tout les partis !!!

C’est pour ça , que je ne Vote PLUS. Ils devraient tous s’allier pour crée encore un nouveau parti ,celui, ´des fronts de poules ´ car ,il y aura toujours un imbécile pour voter .

Signaler Répondre

avatar
aramis le 17/07/2020 à 11:02

gauche " élargie " gauche " plurielle " gauche " écartelée" gauche " diluée" ; quel cirque !!! et c'est pareil pour tout les partis !!!

Signaler Répondre

avatar
Petits arrangements... le 17/07/2020 à 09:51

..entre amis, on case les copains..les verts en tête..belle bande d'arnaqueurs ces verdâtres

Signaler Répondre

avatar
Joe l indien le 17/07/2020 à 09:15

Cooptation. Piston voilà ce qui tue une république bien que les trois quart sont sans diplôme... Ces gens me dégouté au plus au point.....

Signaler Répondre

avatar
Electrice EELV le 17/07/2020 à 09:06

Les combines politiciennes entre LREM et LR ne fonctionnent pas.
Demandez à Collomb.

Signaler Répondre

avatar
Mions/toussieu/st priest/bron/decines/meyzieu/chassieu/st pierre le 17/07/2020 à 08:56

Vive la droite.
4 places une belle équipe. L'EST Lyonnais fera élire Paul VIDAL et Laurence FAUTRA.

Signaler Répondre

avatar
uper le 17/07/2020 à 08:26

Qui c'est ???

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.