Près de Lyon : un homme soupçonné d’enlèvement et de séquestration sur deux jeunes femmes

Près de Lyon : un homme soupçonné d’enlèvement et de séquestration sur deux jeunes femmes
Photo d'illustration - LyonMag

Un habitant d’Orliénas, au sud de Lyon, a été interpellé, ce vendredi matin, soupçonné d’enlèvement, de séquestration et de violences avec arme à l’encontre de deux jeunes femmes.

D’après les informations de nos confrères du Progrès, l’individu est accusé d’avoir obligé deux jeunes femmes à monter dans son véhicule, en les menaçant avec une arme de poing. Elles se trouvaient sur un rond-point d’une commune voisine, ce jeudi à une heure avancée de la soirée.

Le ravisseur n’a commis aucune violence physique à leur égard, ni n’a expliqué son but. Il "semblait dans un état second".

Revenus sur Orliénas, après avoir roulé dans les rues de Lyon, les deux victimes ont profité de l’état de fatigue du ravisseur pour s’enfuir.

Après avoir été alertée par les jeunes femmes, la gendarmerie a bouclé les abords du domicile du suspect.

Ce dernier a été placé en garde à vue. Une enquête a été ouverte pour tenter de connaître ses intentions.

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Je c tou le 11/08/2020 à 11:57
Marie Gabrielle a écrit le 02/08/2020 à 11h39

Il y en a qui ne tournent pas rond
Heureusement qu elles s en sont bien sortis
Ce n'est malheureusement pas le cas de certaines
À croire qu il y a de plus en plus de cas psychiatriques dus sans doute au cannabis qui détruit les neurones

Il ne fume pas ni canabis ni cigarette

Signaler Répondre

avatar
Coup de gueule le 02/08/2020 à 21:44
Maroco a écrit le 01/08/2020 à 22h17

Hatem turki

Vous ferez mieux de vous occuper de vos affaires que de citer des noms de famille. J'espère que vous ferez mieux caca maintenant

Signaler Répondre

avatar
coup de gueule le 02/08/2020 à 21:42
@dans ta gueule a écrit le 02/08/2020 à 20h20

C'est la presse qui a donné le prénom de ce présumé innocent, dans l'article où on apprend qu'il a été décelé positif à de présumés stupéfiants et propriétaire d'une présumée arme à feu.

Non la presse a écrit Hatem T. Donc il a une différence entre T et écrire le nom de famille

Signaler Répondre

avatar
@dans ta gueule le 02/08/2020 à 20:20
Coup de gueule a écrit le 02/08/2020 à 19h46

Vous ferez bien de vous mêlez de ce qui vous regarde. Il y a une instruction en cours. Pour celui qui a citer le nom bravo j'espère que tu feras mieux caca maint et que tu sens fort. Vous êtes tous idiots autant que vous êtes, vous connaissez la présomption d'innocence

C'est la presse qui a donné le prénom de ce présumé innocent, dans l'article où on apprend qu'il a été décelé positif à de présumés stupéfiants et propriétaire d'une présumée arme à feu.

Signaler Répondre

avatar
Coup de gueule le 02/08/2020 à 19:46

Vous ferez bien de vous mêlez de ce qui vous regarde. Il y a une instruction en cours. Pour celui qui a citer le nom bravo j'espère que tu feras mieux caca maint et que tu sens fort. Vous êtes tous idiots autant que vous êtes, vous connaissez la présomption d'innocence

Signaler Répondre

avatar
Franboulistan le 02/08/2020 à 18:58

Normal en raie publique bananière française.

Signaler Répondre

avatar
Erkipoika le 02/08/2020 à 18:14

C est la libération de Guy George cette année

Signaler Répondre

avatar
Pour la vérité le 02/08/2020 à 11:59

Ce qui s'est passé est grave. Grande pensée pour les victimes. Mais je ne comprends pas qu'on cite les noms. Ça ne va causer qu'un déferlement de paroles haineuses. Il y a une enquête en cours, laissons faire la police qui ne divulgue rien de ses informations.

Signaler Répondre

avatar
Pour la vérité le 02/08/2020 à 11:55
Maroco a écrit le 01/08/2020 à 22h17

Hatem turki

Je trouve cela très grave ce qui s'est passé. Et grande pensée pour les victimes. Mais je comprends pas que l'on nomme les auteurs. Ça ne causera qu' un déferlement de paroles haineuses. Il y a une enquête, laissons faire la police qui ne divulgue rien de ses informations et respectons les familles.

Signaler Répondre

avatar
Marie Gabrielle le 02/08/2020 à 11:39

Il y en a qui ne tournent pas rond
Heureusement qu elles s en sont bien sortis
Ce n'est malheureusement pas le cas de certaines
À croire qu il y a de plus en plus de cas psychiatriques dus sans doute au cannabis qui détruit les neurones

Signaler Répondre

avatar
Pelo du secteur le 02/08/2020 à 11:12
kad a écrit le 01/08/2020 à 19h39

on veut des noms hein!ou son tcom les amis?serait ce une de vos connaissance de orlineas?

Il s'appelle Hatem si tu veux savoir

Signaler Répondre

avatar
limi le 02/08/2020 à 01:57

avatar
Maroco le 01/08/2020 à 22:17

Hatem turki

Signaler Répondre

avatar
Mitigé complet le 01/08/2020 à 21:23

Ca m'étonnerait bien. Les lyonnaises se comportent comme des mecs et n'hésitent pas à se battre

Signaler Répondre

avatar
Fredou le 01/08/2020 à 20:25

250 commentaires pour des moutons,mais rien pour ces 2 jeunes filles !

Signaler Répondre

avatar
kad le 01/08/2020 à 19:39

on veut des noms hein!ou son tcom les amis?serait ce une de vos connaissance de orlineas?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.