Près de Lyon : le maire de Givors espionné par des caméras cachées près de son bureau ?

Près de Lyon : le maire de Givors espionné par des caméras cachées près de son bureau ?
Photo d'illustration - LyonMag

Cet été, Mohamed Boudjellaba était élu maire de Givors, arrachant le siège aux communistes en place depuis des décennies.

Depuis, les relations entre nouveaux et anciens pensionnaires de l'Hôtel de Ville givordin sont plus que glaciales.

Le Progrès révèle ce mercredi un dernier rebondissement dans cette guerre froide que se livrent les protagonistes de ce feuilleton. Vendredi dernier, les équipes de Mohamed Boudjellaba ont découvert quatre caméras filaires installées à l'étage du cabinet du maire et qui s'activaient avec un détecteur de présence. Mohamed Boudjellaba a donc porté plainte pour suspicions d'enregistrement d'images sans autorisation et a laissé la police prélever les caméras.

Nos confrères ont facilité le travail des enquêteurs puisque Christiane Charnay, ancienne maire PCF de Givors, a confirmé que c'est elle qui avait fait installer les caméras, mais que les appareils avaient été désactivés à son départ.

Alors, Mohamed Boudjella espionné ou parano ?

25 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Prout le 24/09/2020 à 17:26

Le Maire de Givors espionné par des caméras ?! Pourtant il a dit givoirien ^^

Signaler Répondre

avatar
les experts givors le 24/09/2020 à 10:10
La Geek en Carton prise la main dans le sac a écrit le 24/09/2020 à 08h50

Je t'ai vexé ? T'as pas compris ? Du coup tu ne sais pas quoi dire avec ton Bac-15 ?

Vous habitez Givors ?

Signaler Répondre

avatar
La Geek en Carton prise la main dans le sac le 24/09/2020 à 08:50
les experts givors a écrit le 24/09/2020 à 03h46

Whaou, ça vous arrive souvent autant de déblatérer autant d'inepties ?

Je t'ai vexé ? T'as pas compris ? Du coup tu ne sais pas quoi dire avec ton Bac-15 ?

Signaler Répondre

avatar
Zig le 24/09/2020 à 06:58
"je pense que... , donc c'est comme ça" ! a écrit le 23/09/2020 à 15h45

Vous ne devez pas bien connaître la loi pour sortir de telles inepties.
La pose de caméras est réglementée et l'espionnage est interdit. À vous lire, on comprend que vous n'avez même pas pris la peine de lire le règlement intérieur de votre entreprise..

Vous ne devez pas bien connaître le monde des entreprises pour sortir de telles inepties.

C'est un fait connu et reconnu, dans quasiment toutes les entreprises il y a légalement des caméras de surveillances.

Elles visibles et connues des employés et annoncées.

Ça c'est la loi.

Dans ce cas précis la question est plutôt de savoir si ces caméras étaient mises en place légalement ou en catimini

Signaler Répondre

avatar
les experts givors le 24/09/2020 à 03:46
La Geek en Carton prise la main dans le sac ! a écrit le 23/09/2020 à 15h37

"Les appareils désactivés"... MDR !! S'ils se déclenchaient par un détecteur de présence c'est donc qu'ils n'étaient pas "désactivés" ! Les images devaient donc arriver sur le serveur de la Mairie auquel l'ancienne municipalité avait forcément accès... En connaissant les IP et les mots de passe l'accès était facile surtout si la nouvelle municipalite n'avait pas connaissance de l'installation ! (comment la sécuriser quand vous n'avez ni conscience de son existence, ni accès aux paramètres d'administration de ses systèmes)
Prise la main dans le sac, les excuses bidons sont totalement farfelues. Maintenant faut contrôler les logs de connexion pour savoir s'ils y a eu espionnage ou pas (qui, quand, de quelle IP). Mais vu "l'excuse", déjà techniquement, ça a du mal à se tenir alors qu'elles étaient encore alimentées...

Whaou, ça vous arrive souvent autant de déblatérer autant d'inepties ?

Signaler Répondre

avatar
France2020 le 23/09/2020 à 22:08

vous n avez pas encore tout vu sur les activités que menait l ancienne locataire

Signaler Répondre

avatar
toutou le 23/09/2020 à 20:21

@petrus un jour peut être saura tu faire la différence entre des caméras cachées et des caméras d'entreprises qui elles ne sont pas cachées eh ben il faut même expliquer des évidences dis moi tu nous vient de la téléréalité.

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 23/09/2020 à 20:09

Il y a encore des électriciens du Kgb en activité ?

Signaler Répondre

avatar
caliméro !! le 23/09/2020 à 16:52

Il va passer tout son mandat a jouer les pleureuse et faire le caliméro sur fond de paranoïa ????
Hey ça suffit maintenant !!
Mettez-vous au boulot et cessez de vous plaindre !!!
Si la charge est trop lourde démissionnez !!

Ses ex-potes communistes, ont toujours conserver des méthodes qui leur été inculquées par le KGB et la Stasi de staline !!!

De grands démocrates...mdr

Le communisme a fait des centaines de millions de mort dans le monde.

Signaler Répondre

avatar
Le Maire est un Identitaire :-D le 23/09/2020 à 15:55

La prochaine excuse du PCF sera certainement qu'il soupçonnait le Maire d'être un Identitaire raciste déguisé en maghrébin qui allait taguer des croix gammées et brûler des mosquées la nuit... C'était donc dans le cadre de la pétition destinée à demander l'interdiction de Génération Identitaire ! Une mission de salut public façon Staline en quelque sorte, pour le bien de l'Humanité.
Sacré PCF... Heil Staline ou Goulag.

Signaler Répondre

avatar
"je pense que... , donc c'est comme ça" ! le 23/09/2020 à 15:45
petrus a écrit le 23/09/2020 à 13h14

dans l'entreprise ou je travaillais il y avait des caméras dans tous les couloirs et personne n'en a jamais fait tout un plat. faut il rappeler à ce monsieur que la mairie est un lieu de travail comme un autre et qu'en plus elle accueille du public. c'est normal les allées venues soient surveillées

Vous ne devez pas bien connaître la loi pour sortir de telles inepties.
La pose de caméras est réglementée et l'espionnage est interdit. À vous lire, on comprend que vous n'avez même pas pris la peine de lire le règlement intérieur de votre entreprise..

Signaler Répondre

avatar
La Geek en Carton prise la main dans le sac ! le 23/09/2020 à 15:37

"Les appareils désactivés"... MDR !! S'ils se déclenchaient par un détecteur de présence c'est donc qu'ils n'étaient pas "désactivés" ! Les images devaient donc arriver sur le serveur de la Mairie auquel l'ancienne municipalité avait forcément accès... En connaissant les IP et les mots de passe l'accès était facile surtout si la nouvelle municipalite n'avait pas connaissance de l'installation ! (comment la sécuriser quand vous n'avez ni conscience de son existence, ni accès aux paramètres d'administration de ses systèmes)
Prise la main dans le sac, les excuses bidons sont totalement farfelues. Maintenant faut contrôler les logs de connexion pour savoir s'ils y a eu espionnage ou pas (qui, quand, de quelle IP). Mais vu "l'excuse", déjà techniquement, ça a du mal à se tenir alors qu'elles étaient encore alimentées...

Signaler Répondre

avatar
Jean Trimballe le 23/09/2020 à 14:55

L'enquête va encore être bouclée et jugée en 2 semaines max, prioritaire sur tout les bureaux comme pour sa lettre reçue.
Un bel exemple d'égalité.

Signaler Répondre

avatar
C'était le 23/09/2020 à 13:19

pour le tounage d'un film

Signaler Répondre

avatar
petrus le 23/09/2020 à 13:14

dans l'entreprise ou je travaillais il y avait des caméras dans tous les couloirs et personne n'en a jamais fait tout un plat. faut il rappeler à ce monsieur que la mairie est un lieu de travail comme un autre et qu'en plus elle accueille du public. c'est normal les allées venues soient surveillées

Signaler Répondre

avatar
Dommage le 23/09/2020 à 13:04
LoL a écrit le 23/09/2020 à 11h11

Les bonnes vieilles méthodes communistes.
Qu'il était bon le temps de l'URSS !

On dirait le watergate..... Ah zut c'est pas russe

Signaler Répondre

avatar
keke le 23/09/2020 à 12:44

A givors il sont tous givré

Signaler Répondre

avatar
LoL le 23/09/2020 à 11:11

Les bonnes vieilles méthodes communistes.
Qu'il était bon le temps de l'URSS !

Signaler Répondre

avatar
pilipili le 23/09/2020 à 10:49
NAIBRI a écrit le 23/09/2020 à 10h43

Givors n'est pas sortie de l'auberge. Après les communistes, les verts. Bon courage pour les 6 ans à venir à tous les abstentionnistes.

Givors tu es , Givors tu resteras !! ..... Dans la merde !!

Signaler Répondre

avatar
NAIBRI le 23/09/2020 à 10:43

Givors n'est pas sortie de l'auberge. Après les communistes, les verts. Bon courage pour les 6 ans à venir à tous les abstentionnistes.

Signaler Répondre

avatar
Parano le 23/09/2020 à 10:11

Parano ...il sait que le jugement du recours va arriver.....

Signaler Répondre

avatar
Joe l indien le 23/09/2020 à 10:01

Communistes......les fouteurs de merde...
C est bien connu car soutenant les anarchistes en France et à l étranger..... Dans les années RAVACHOL....

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 23/09/2020 à 09:58

Et on nous bassine avec les identitaires...

Signaler Répondre

avatar
pilipili le 23/09/2020 à 09:51

Des communistes qui avaient mis des caméras dans la mairie !! ah bin ça ! c'est incroyable pour des extrémistes politiques qui pronent le désordre à longueur d'année !!.

Signaler Répondre

avatar
Caladois le 23/09/2020 à 09:33

Je croyais que pour les communistes, la vidéo surveillance ne servait à rien......

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.