Lyon : policiers, gendarmes et douaniers s’allient contre le trafic de stupéfiants

Lyon : policiers, gendarmes et douaniers s’allient contre le trafic de stupéfiants
LyonMag

Le gratin des forces de l’ordre de Lyon et du Rhône était réuni ce mardi matin à l’hôtel de police de la rue Marius Berliet, dans le 8e arrondissement de Lyon.

Une rencontre entre douaniers, policiers et gendarmes pour entériner le lancement de la CROSS, une cellule de renseignements opérationnel sur les stupéfiants. Une plateforme mise en place depuis déjà deux ans dans le Rhône, qui permet un meilleur partage des informations sur les trafics de drogues entre les services de police.

D’après Samuel Vuelta Simon, directeur général adjoint de l'Ofast, nouvel office anti-stup’, "auparavant, l’échange des informations entre les services dépendait du réseau de chaque fonctionnaire, des relations personnelles. La CROSS, c’est un pas en avant, une instance pérenne avec un délégué par service. Toutes les maisons sont ainsi réunies pour frapper un coup plus fort encore aux trafiquants".

Pour Christophe Allain, directeur interrégional de la police judiciaire de Lyon, « l’idée est de ne surtout pas s’approprier le renseignement de l’autre ». L’objectif est clair pour le patron de la PJ 69 : "saisir la drogue des trafics mais aussi identifier et confisquer le patrimoine des délinquants".

Les saisies spectaculaires pourraient donc se multiplier ces prochaines semaines à Lyon et son agglomération comme avec la découverte de 440 kilos de cannabis la semaine dernière dans le 9e arrondissement.

24 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
VOTE BIEN OU VOYOUS BARBARES TE TUERONT le 01/11/2020 à 06:03

Forces de l'ordre = HÉROS DE LA NATION

Signaler Répondre

avatar
com dab le 17/10/2020 à 20:46
Le veilleur a écrit le 14/10/2020 à 13h25

Il faudrait associer le service des impôts à la Douane et à la police
Et contrôler d'où vient l'argent du train de Vie que ces délinquants
Voitures , villas a l'étranger comptes en banque........ect

Bonne idée....

Signaler Répondre

avatar
la loge le 15/10/2020 à 16:07

Que les bailleurs sociaux rentrent dans la danse , eux sont au courant de tout ( lettres recommandés-appels-.....) ce qui ce passe dans leurs biens immobiliers

Signaler Répondre

avatar
Mdr le 15/10/2020 à 15:37

Trop mignon ...mdr

Signaler Répondre

avatar
Marie Gabrielle le 15/10/2020 à 13:11

Lorsque je lis certains commentaires on a envie de se suicider, quel pessimisme
Moi j'ai envie d'y croire allé Chiche,

Signaler Répondre

avatar
allez !! le 15/10/2020 à 10:42

Tout du moins on essaie de nous y faire croire !

Signaler Répondre

avatar
Oh ce n'est pas bien le 15/10/2020 à 10:00
Le veilleur a écrit le 14/10/2020 à 13h25

Il faudrait associer le service des impôts à la Douane et à la police
Et contrôler d'où vient l'argent du train de Vie que ces délinquants
Voitures , villas a l'étranger comptes en banque........ect

Oh toi je te sens un peu jaloux des biens de ces honnêtes citoyens ce n'est pas bien la jalousie tu n'as qu'à travailler....

Signaler Répondre

avatar
Manu le 14/10/2020 à 20:37

Qu'ils n'oublient pas de partager leurs infos avec la police de Dilleurbanne, la cité de la joie pour tous les délinquants.

Signaler Répondre

avatar
shit le 14/10/2020 à 19:16
petrus a écrit le 14/10/2020 à 09h43

voilà ce qui aurait du être fait depuis longtemps.

En effet, s'associer pour combattre les trafics...Stupéfiant !

Signaler Répondre

avatar
vrailyonnais le 14/10/2020 à 17:13

Au delà du Blabla politico-administratif: Wait and See et si Vraie Efficacité ce sera Bravo; sinon un air de pipeau supplémentaire auquel les Pékins que nous sommes sont déjà très habitués. !!....

Signaler Répondre

avatar
Tout ça pour ça... le 14/10/2020 à 15:51

Et blablabla et blablabla !!!!

Tout ce cirque n'est que de la communication.

Donc seulement depuis 2 ans cette structure existe ???

Depuis quel sont ses résultats ??

C'est a partir de Mitterrand président socialiste, que le trafic de drogue s'est développé et structuré.

Les frontières ont disparues et les grand frères si cher aux socialistes et communistes, ont contrôler et pris la main sur les banlieues avec la drogue.

Puis c'est le communautarisme et les intégristes islamiste, qui se partagent le pouvoir en France avec les trafiquants.

Tout cela, ont le doit aux collabos de gauche et leurs électeurs.

Donc ce rapprochement entre services, même si les personnels sont animés de bonnes intentions et sont déterminés, ne reste qu'un outil de communication au service de macron.

Macron qui a déjà commencer sa campagne pour la présidentielle de 2022.

Signaler Répondre

avatar
venividivici le 14/10/2020 à 13:36

la loi est en faveur des dealers concernant les sommes recuperees..
les logeurs sociaux ne vont plus avoir de loyer paye..
quelle misere

Signaler Répondre

avatar
Le veilleur le 14/10/2020 à 13:25

Il faudrait associer le service des impôts à la Douane et à la police
Et contrôler d'où vient l'argent du train de Vie que ces délinquants
Voitures , villas a l'étranger comptes en banque........ect

Signaler Répondre

avatar
Pss pss le 14/10/2020 à 13:24
blabla habituel a écrit le 14/10/2020 à 09h35

encore et toujours un truc qui ne sert a rien, sauf a faire de la comm
ce truc existe depuis 2 ans... concrètement, ca a permis quoi? il y a toujours autant de dealers place du pont (derrière le commissariat, il faut le rappeler), et toujours des quartiers laissés aux mains des mafias

avant tout, une petite enquête pour corruption au sein de ces polices et magistratures permettraient de clarifier clairement si il y a ou non des porosité avec les mafias, et si oui, des rebelles sanctions doivent être prises

honnêtement, il y a de quoi se poser des questions

Sans parler des trafics qu'on laisse aux indic's, indispensable au renseignement.

Signaler Répondre

avatar
En action ! le 14/10/2020 à 13:22

Ca me fait marrer car quand on lit les commentaire dans LM sur ce genre d'article, tout le monde lache sa petite adresse postale de deal, mais l'administration elle n'a pas l'air d'être plus au courant que ca ou alors il ne font rien volontairement ?
Comment les citoyens peuvent ils savoir tout ce qui se passe et la police non ?
Jusqu'à maintenant je pense qu'il y avait surtout du laissé faire... c'est surtout ca qu'il faut changer.

Signaler Répondre

avatar
Hum le 14/10/2020 à 11:44

Ils n'ont qu'à traverser la voie ferrée et à taper au cœur de la route de Vienne : ils trouveront rapidement à s'occuper !

Signaler Répondre

avatar
l'union fait la force le 14/10/2020 à 11:37

Ah quand méme , ils prennent conscience qu'il faut s'unir pour lutter contre cette saloperie de drogue .. On verra les résultats !!

Signaler Répondre

avatar
il y a... le 14/10/2020 à 10:44

...longtemps que ces services travaillent de concert pour les trafics, et pas que la drogue..il faudrait que le ministre se renseigne avant d'annoncer à des gogos des faits existants déjà, comme un président qui créait la police du rail et transport..qui existait aussi depuis des années..je le sais car j'y étais..bureaux gare de perrache avec vue sur les quais..bidon le ministre..!

Signaler Répondre

avatar
mamipouzo le 14/10/2020 à 10:26

Cette union est indispensable pour mener à bien la lutte contre la délinquance. C'était pénible quand Police et Gendarmes se renvoyaient la patate chaude.

Signaler Répondre

avatar
risadas le 14/10/2020 à 10:06

Et aussi juste à côté du commissariat place de la Comédie , près de l ' Opéra ! Ca deal à l 'aise , sans soucis ....
Et quand le roi du maroc vient à paris , les autorités lui déroulent le tapis rouge , sur le péron de l 'élysée .....
Mdrrrr !!!!
Ils en pensent quoi , les flics ?.......

Signaler Répondre

avatar
Muslim le 14/10/2020 à 10:01

Très bien on veut des résultats.

Signaler Répondre

avatar
petrus le 14/10/2020 à 09:43

voilà ce qui aurait du être fait depuis longtemps.

Signaler Répondre

avatar
Josy le 14/10/2020 à 09:40

Bravo... Bonne initiative...!

Signaler Répondre

avatar
blabla habituel le 14/10/2020 à 09:35

encore et toujours un truc qui ne sert a rien, sauf a faire de la comm
ce truc existe depuis 2 ans... concrètement, ca a permis quoi? il y a toujours autant de dealers place du pont (derrière le commissariat, il faut le rappeler), et toujours des quartiers laissés aux mains des mafias

avant tout, une petite enquête pour corruption au sein de ces polices et magistratures permettraient de clarifier clairement si il y a ou non des porosité avec les mafias, et si oui, des rebelles sanctions doivent être prises

honnêtement, il y a de quoi se poser des questions

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.