Violences urbaines à Bron : cinq personnes interpellées à Bron, Décines et Marseille

Violences urbaines à Bron : cinq personnes interpellées à Bron, Décines et Marseille
Lyonmag.com

Dix jours après les violences urbaines qui ont touché la commune de Bron, dans l'Est lyonnais, cinq personnes ont été interpellées à Bron, Décines et Marseille.

Ces cinq individus sont soupçonnés d'avoir participé à l'attaque de policiers, victimes de jets de projectiles et de tirs de mortier d'artifice. Les forces de l'ordre avaient été appelées alors qu'une voiture et une moto avaient été incendiées sous un poteau supportant des caméras de vidéosurveillance, dans le quartier de Terraillon.

Les cinq suspects, âgés de 15 à 27 ans, ont été placés en garde à vue. Les perquisitions réalisées à leur domicile ont permis la découverte des vêtements qu'ils portaient le soir des faits. Seul un des mineurs a reconnu sa participation aux violences urbaines.

Deux individus seront jugés en comparution immédiate ce jeudi. Les trois autres suspects, mineurs, seront eux présentés à un juge pour enfant en vue de leur mise en examen.

41 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
couteau ? tringle en bois surmainsettronche le 01/12/2020 à 21:45
Ouech a écrit le 19/11/2020 à 12h52

"La moto m avait manqué de respect!"

Vous avez de l'humour.

Signaler Répondre

avatar
couteau ? tringle en bois surmainsettronche le 01/12/2020 à 21:44
Castex a écrit le 20/11/2020 à 13h51

Qu'est ce que tu baves?

"Volances police", c'est vrai que, au niveau de l'orthographe c'est pas ça. Mais... ... ... ... ... ... ... .... Si la personne qui s'exprime ainsi elle est honnête et sincère,ce serait peut-être bien d'utiliser son énergie pour recadrer les nuisibles. Si une personne est réellement honnête et sincère, ce serait peut-être bien de faire preuve d'un peu d'indulgence concernant son orthographe

Signaler Répondre

avatar
couteau ? tringle en bois surmainsettronche le 01/12/2020 à 21:25
SARL victimologie a écrit le 19/11/2020 à 17h31

Quel acharnement contre cette jeunesse, c'est encore de l'islamophobie

Vous avez de l'humour. Moi j'ai inventé le terme : " COMÉDIENS DE LA VICTIMISATION ".

Signaler Répondre

avatar
couteau ? tringle en bois surmainsettronche le 01/12/2020 à 21:22
Chatos a écrit le 19/11/2020 à 13h54

Tant les juges et leur familles ne sont pas atteintes par ces lascars, vous aurez toujours des jugements de complaisance, bref, du social pur et dur ! Ce sont les juges qu'il faut d'émettre de leur fonction et les obliger à aller vivre dans les cités !

C'est vrai. Que les laxistes défenseurs aillent vivre dans les cités, au milieu de ces barbares. Ça va leur montrer ce qu'est la réalité.

Signaler Répondre

avatar
couteau ? tringle en bois surmainsettronche le 01/12/2020 à 21:18
kikou a écrit le 19/11/2020 à 14h04

Les gaz lacrymogènes , les grenades de désencerclement peuvent être aussi létales qu'un tir de LBD. Quand la police a affaire avec des émeutiers, elle ne doit pas faire de quartier, je ne dis pas quelle doit tuer ou estropier, elle doit avoir le dessus; et tant pis s'il y a de la casse. Aujourd'hui la paix sociale est à ce prix.

D'accord avec vous.

Signaler Répondre

avatar
couteau ? tringle en bois surmainsettronche le 01/12/2020 à 21:16
Tic tac a écrit le 19/11/2020 à 17h17

Ça sera vite oublié tout ça, jusqu'à la prochaine et en plus avec les mêmes qui savent qu'ils ne risquent pas grand chose de la justice

Va falloir que ça CHANGE. Allô marine?

Signaler Répondre

avatar
couteau ? tringle en bois surmainsettronche le 01/12/2020 à 21:15
oui ouin a écrit le 19/11/2020 à 13h38

sauf que contrairement à ce que vous croyez un tir de flashball peut être létal.
Donc il ne risque pas "rien"

Si c'est létal sur des voyous barbares, moi ça ne me fera pas de chagrin.

Signaler Répondre

avatar
couteau ? tringle en bois surmainsettronche le 01/12/2020 à 21:13
Aucune guerre civile a écrit le 19/11/2020 à 13h31

La guerre civile, c'est lorsque des populations excédées sont prêtes à risquer leur vie.
Là, ce sont des individus qui savent qu'ils risquent tout à plus un tir de flashball et de la prison avec sursis.
Rien de comparable....
Que les forces de l'ordre arrêtent de jouer aux éducateurs de rue et que les juges arrêtent de jouer aux assistantes sociales et tout rentrera dans l'ordre.

Bien d'accord avec vous.

Signaler Répondre

avatar
couteau ? tringle en bois surmainsettronche le 01/12/2020 à 21:07
Merci Sarko a écrit le 20/11/2020 à 07h00

Exact. La fameuse politique du chiffre : multiplier les verbalisations non suivies d’enquête... Interventions sporadiques sans implantation de terrain et sans jamais remonter aux sources.
En face, les mafieux en ont tiré partie en enrôlant des mineurs auteurs de destructions et diversions diverses pour protéger le gros business. Les policiers sont dégoûtés de ne plus pouvoir faire leur travail et d’en prendre plein la gueule sur des territoires désormais tenus par des criminels. Pendant ce temps, leurs chefs de service récoltent les primes pour bons résultats en termes de chiffres... Chacun son business.

C'est vrai que les gens des forces de l'ordre doivent parfois gérer des situations très difficiles. Ils ont BEAUCOUP DE MÉRITE et sont souvent des HÉROS.

Signaler Répondre

avatar
Les pauvres le 26/11/2020 à 13:30

Ah! Si les pauvres jeunes ne peuvent plus se divertir alors où va t'on?
Bisous

Signaler Répondre

avatar
Henri G le 22/11/2020 à 23:58

Faut qu'ils remboursent tous les frais + dommages et intérêts. Sans pitié. Saisie des biens.

Signaler Répondre

avatar
Plus y a d'aides sociales plus y a de pauvres le 21/11/2020 à 10:12
War on the terraces a écrit le 20/11/2020 à 05h37

Sarko a supprimé la police de proximité qui commençait a avoir des résultats ...et voilà !!
Vive la mondialisation , la loi du marché et le modèle américain ...et c'est pas fini

Les clandestins se font embaucher chez uber pour vous emmener votre bouffe à 2 euros la course

Signaler Répondre

avatar
Plus y a d'aides sociales plus y a de pauvres le 21/11/2020 à 10:12
Tic tac a écrit le 19/11/2020 à 17h17

Ça sera vite oublié tout ça, jusqu'à la prochaine et en plus avec les mêmes qui savent qu'ils ne risquent pas grand chose de la justice

Continuer à vous plaindre et à voter macron

Signaler Répondre

avatar
Plus y a d'aides sociales plus y a de pauvres le 21/11/2020 à 10:10
galinette a écrit le 19/11/2020 à 13h17

Faut qu'ils en bavent ces voyous merdeux. Les magistrats , soyez impitoyable ....dans vos attendus.

Les magistrats sont corrompus

Signaler Répondre

avatar
Plus y a d'aides sociales plus y a de pauvres le 21/11/2020 à 10:10

Le fameux malaise des banlieue mdr

Signaler Répondre

avatar
Castex le 20/11/2020 à 13:51
ornellasagot9@gmail.com a écrit le 20/11/2020 à 12h57

cet pas bien volance sur des police pour quoi il on fait ca

Qu'est ce que tu baves?

Signaler Répondre

avatar
ornellasagot9@gmail.com le 20/11/2020 à 12:57

cet pas bien volance sur des police pour quoi il on fait ca

Signaler Répondre

avatar
Merci Sarko le 20/11/2020 à 07:00
War on the terraces a écrit le 20/11/2020 à 05h37

Sarko a supprimé la police de proximité qui commençait a avoir des résultats ...et voilà !!
Vive la mondialisation , la loi du marché et le modèle américain ...et c'est pas fini

Exact. La fameuse politique du chiffre : multiplier les verbalisations non suivies d’enquête... Interventions sporadiques sans implantation de terrain et sans jamais remonter aux sources.
En face, les mafieux en ont tiré partie en enrôlant des mineurs auteurs de destructions et diversions diverses pour protéger le gros business. Les policiers sont dégoûtés de ne plus pouvoir faire leur travail et d’en prendre plein la gueule sur des territoires désormais tenus par des criminels. Pendant ce temps, leurs chefs de service récoltent les primes pour bons résultats en termes de chiffres... Chacun son business.

Signaler Répondre

avatar
War on the terraces le 20/11/2020 à 05:37
Aucune guerre civile a écrit le 19/11/2020 à 13h31

La guerre civile, c'est lorsque des populations excédées sont prêtes à risquer leur vie.
Là, ce sont des individus qui savent qu'ils risquent tout à plus un tir de flashball et de la prison avec sursis.
Rien de comparable....
Que les forces de l'ordre arrêtent de jouer aux éducateurs de rue et que les juges arrêtent de jouer aux assistantes sociales et tout rentrera dans l'ordre.

Sarko a supprimé la police de proximité qui commençait a avoir des résultats ...et voilà !!
Vive la mondialisation , la loi du marché et le modèle américain ...et c'est pas fini

Signaler Répondre

avatar
Venividivici le 19/11/2020 à 21:51

Ils sont irrécupérables..

Signaler Répondre

avatar
Rappel le 19/11/2020 à 19:21
Jean Trimballe a écrit le 19/11/2020 à 18h22

Et que les bisounours restent sur leur nuage, laissez nous faire

Vous me montrerez des policiers qui jouent aux éducateurs de rue, si un jour vous en voyez. Cela prouvera que ce n'est pas une "légende urbaine".

Signaler Répondre

avatar
Jean Trimballe le 19/11/2020 à 18:22
Aucune guerre civile a écrit le 19/11/2020 à 13h31

La guerre civile, c'est lorsque des populations excédées sont prêtes à risquer leur vie.
Là, ce sont des individus qui savent qu'ils risquent tout à plus un tir de flashball et de la prison avec sursis.
Rien de comparable....
Que les forces de l'ordre arrêtent de jouer aux éducateurs de rue et que les juges arrêtent de jouer aux assistantes sociales et tout rentrera dans l'ordre.

Et que les bisounours restent sur leur nuage, laissez nous faire

Signaler Répondre

avatar
Rappel le 19/11/2020 à 18:10
kikou a écrit le 19/11/2020 à 14h04

Les gaz lacrymogènes , les grenades de désencerclement peuvent être aussi létales qu'un tir de LBD. Quand la police a affaire avec des émeutiers, elle ne doit pas faire de quartier, je ne dis pas quelle doit tuer ou estropier, elle doit avoir le dessus; et tant pis s'il y a de la casse. Aujourd'hui la paix sociale est à ce prix.

Les gilets jaunes ont servi de cobayes.

Signaler Répondre

avatar
Dtcmdm le 19/11/2020 à 17:41
SARL victimologie a écrit le 19/11/2020 à 17h31

Quel acharnement contre cette jeunesse, c'est encore de l'islamophobie

Merci ! Que vont devenir les stocks de Lacoste ?

Signaler Répondre

avatar
SARL victimologie le 19/11/2020 à 17:31

Quel acharnement contre cette jeunesse, c'est encore de l'islamophobie

Signaler Répondre

avatar
Tic tac le 19/11/2020 à 17:17

Ça sera vite oublié tout ça, jusqu'à la prochaine et en plus avec les mêmes qui savent qu'ils ne risquent pas grand chose de la justice

Signaler Répondre

avatar
trucmuche le 19/11/2020 à 16:02

Comparution immédiate ce jeudi et libération immédiate ce jeudi !! La justice est passée , circulez y a rien à voir !!

Signaler Répondre

avatar
les parents le 19/11/2020 à 14:15

et les parents de ces chérubins ont été mis devant leur responsabilité?

ils ont laissé leurs gamins dehors, la nuit, en plein confinement en plus (ou couvre feu)!!!

Signaler Répondre

avatar
Bim le 19/11/2020 à 14:12

Interpellations ! Puis ils sont relâchés et ils recommencent !
Le chien qui se mort la queue!

Signaler Répondre

avatar
kikou le 19/11/2020 à 14:04
oui ouin a écrit le 19/11/2020 à 13h38

sauf que contrairement à ce que vous croyez un tir de flashball peut être létal.
Donc il ne risque pas "rien"

Les gaz lacrymogènes , les grenades de désencerclement peuvent être aussi létales qu'un tir de LBD. Quand la police a affaire avec des émeutiers, elle ne doit pas faire de quartier, je ne dis pas quelle doit tuer ou estropier, elle doit avoir le dessus; et tant pis s'il y a de la casse. Aujourd'hui la paix sociale est à ce prix.

Signaler Répondre

avatar
Chatos le 19/11/2020 à 13:54
laxisme d'état a écrit le 19/11/2020 à 13h22

Les juges rouge vont vite les relâcher.

Tant les juges et leur familles ne sont pas atteintes par ces lascars, vous aurez toujours des jugements de complaisance, bref, du social pur et dur ! Ce sont les juges qu'il faut d'émettre de leur fonction et les obliger à aller vivre dans les cités !

Signaler Répondre

avatar
oui ouin le 19/11/2020 à 13:38
Aucune guerre civile a écrit le 19/11/2020 à 13h31

La guerre civile, c'est lorsque des populations excédées sont prêtes à risquer leur vie.
Là, ce sont des individus qui savent qu'ils risquent tout à plus un tir de flashball et de la prison avec sursis.
Rien de comparable....
Que les forces de l'ordre arrêtent de jouer aux éducateurs de rue et que les juges arrêtent de jouer aux assistantes sociales et tout rentrera dans l'ordre.

sauf que contrairement à ce que vous croyez un tir de flashball peut être létal.
Donc il ne risque pas "rien"

Signaler Répondre

avatar
sur! le 19/11/2020 à 13:33

Simplement 5 interpellations ,c'est maigre !

Signaler Répondre

avatar
Aucune guerre civile le 19/11/2020 à 13:31

La guerre civile, c'est lorsque des populations excédées sont prêtes à risquer leur vie.
Là, ce sont des individus qui savent qu'ils risquent tout à plus un tir de flashball et de la prison avec sursis.
Rien de comparable....
Que les forces de l'ordre arrêtent de jouer aux éducateurs de rue et que les juges arrêtent de jouer aux assistantes sociales et tout rentrera dans l'ordre.

Signaler Répondre

avatar
Ou alors... le 19/11/2020 à 13:27
bas les masques a écrit le 19/11/2020 à 13h02

t'as surtout besoin de répandre cette idée pour légitimer de prendre les armes pour ensuite prendre le pouvoir par la force.

légitimer la paix sociale à tout prix ?

Signaler Répondre

avatar
laxisme d'état le 19/11/2020 à 13:22

Les juges rouge vont vite les relâcher.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 19/11/2020 à 13:21
Attention ça va péter a écrit le 19/11/2020 à 12h52

Attention ca va nous mener vers une guerre civile tous les voyants sont au rouge attention !!

wouai, c'est ça § en ce moment les grandes surfaces font des prix sur des lots de couches culottes, ne perds pas de temps.

Signaler Répondre

avatar
galinette le 19/11/2020 à 13:17

Faut qu'ils en bavent ces voyous merdeux. Les magistrats , soyez impitoyable ....dans vos attendus.

Signaler Répondre

avatar
bas les masques le 19/11/2020 à 13:02
Attention ça va péter a écrit le 19/11/2020 à 12h52

Attention ca va nous mener vers une guerre civile tous les voyants sont au rouge attention !!

t'as surtout besoin de répandre cette idée pour légitimer de prendre les armes pour ensuite prendre le pouvoir par la force.

Signaler Répondre

avatar
Attention ça va péter le 19/11/2020 à 12:52

Attention ca va nous mener vers une guerre civile tous les voyants sont au rouge attention !!

Signaler Répondre

avatar
Ouech le 19/11/2020 à 12:52

"La moto m avait manqué de respect!"

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.