Lyon : un important réseau "Uber Shit" démantelé par la police

Lyon : un important réseau "Uber Shit" démantelé par la police
Photo d'illustration - LyonMag

L’enquête se poursuit depuis plus d’un an.

Ce vendredi matin, la DDSP du Rhône annonce le démantèlement d’un réseau "organisé, structuré et pyramidal" de trafiquants de stupéfiants agissant sur toute l’agglomération lyonnaise.

Ce sont les policiers de la brigade des stupéfiants qui ont mis à l’arrêt ce vaste réseau, ancré au cœur du 8e arrondissement, et qui fonctionnait sur le principe de "l’uberisation".

Ainsi, les trafiquants usaient "d’un logo et d’une infographie reconnaissable" pour les clients qui pouvaient passer commande de leurs produits sur leurs téléphones pour être livrés à domicile. Les dealers proposaient herbe de cannabis et cocaïne. Leurs ventes avaient été boostées avec le confinement débuté en mars dernier précisent les enquêteurs. Des cartes de visite destinées à leur publicité ont été aussi découvertes lors des perquisitions.

Avec des centaines de clients recensés, les trafiquants ont pu dégager des bénéfices de plusieurs centaines de milliers d’euros, fruit de la vente estimée de près de 80 kg d’herbe.

Dès le mois de juin dernier, 11 personnes suspectées d’être impliquées dans ce trafic très lucratif avaient été interpellés par la police lyonnaise. Avant l’été, 8 kg d’herbe de cannabis et 82 grammes de cocaïne étaient saisis, ainsi que 15 000 euros en espèces. Les fonctionnaires ont aussi découvert près de 16 000 euros sur un compte bancaire, un véhicule, des armes et une montre de luxe.

Présentés au juge d’instruction les 11 et 12 juin dernier, les 6 principaux protagonistes suspectés d’être installés à la tête de ce réseau, étaient mis en examen et placés sous mandat de dépôt. Mais l’enquête se poursuivait sur commission rogatoire et ce lundi, de nouvelles interpellations ont été menées contre des livreurs habituels du réseau.

Présentés à un juge cette semaine, ils ont été écroués. Au total, 9 personnes sont désormais sous mandat de dépôt. 

21 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Max le 24/11/2020 à 18:59

C es de l arnaque cette uberisation ça tue les commerces en France bonne soirée

Signaler Répondre

avatar
Bobbee le 21/11/2020 à 10:11

Ha ! Ça rappelle la fameuse "Operation Virus", l'histoire digne d'Audiard d'une élue écologiste...
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/663874-blanchiment-d-argent-florence-lamblin-une-histoire-rocambolesque-digne-d-audiard.html

Signaler Répondre

avatar
Cartes de fidélité le 21/11/2020 à 05:32

Grosse vague de dépression à Boboland.

Signaler Répondre

avatar
Hackalaboum le 20/11/2020 à 23:44

Dites l'âge des interpellés qu'on se marre,histoire d'imaginer ce qu'il y a au dessus,persuadé qu'ils ont pas 25 ans au grand max

Signaler Répondre

avatar
Allée 5 le 20/11/2020 à 21:09
Hakim a écrit le 20/11/2020 à 14h44

Avec les téléphones portables saisis, les enquêteurs connaissent donc les clients.
Pourquoi ces derniers ne sont-ils pas interpellés ?
Trop blancs ?

Le client est roi mon ami !

Signaler Répondre

avatar
M. Pierre le 20/11/2020 à 16:26

Encore de la poudre aux yeux ! Ce traffic ne sera jamais éradiquer tant que les gros bras ne tomberont pas, tout le monde le sait mais personne ne sait qui dirige ce traffic... Qui dirige ce traffic depuis fort longtemps et en toute impunité ? On aura de bonnes surprises le jour où la vérité éclatera.

Signaler Répondre

avatar
selon l INSEE le trafic Rapporte 3% du PIB le 20/11/2020 à 15:26

Faut pas se cacher derrière le petit doigt le trafic de drogue rapporte beaucoup d’argent à l’État selon l INSEE 3 % de la richesse de la France le lutte des flics contre la drogue c’est du cinéma la France a les moyens D’arrêter ce trafic du jour lendemain en contrôlant tout simplement la liaison maritime entre le Maroc et l’Espagne et envoyer des drones au-dessus du Maroc dans la région du Nord ou 95 % des terres sans dédié au cannabis

Signaler Répondre

avatar
Hakim le 20/11/2020 à 14:44

Avec les téléphones portables saisis, les enquêteurs connaissent donc les clients.
Pourquoi ces derniers ne sont-ils pas interpellés ?
Trop blancs ?

Signaler Répondre

avatar
Dtcmdm le 20/11/2020 à 13:46
mariemarie a écrit le 20/11/2020 à 12h33

On comprend pourquoi un confinement très dur pour les citoyens !!! Lutter contre les dealer ??pour que les forces de l’ordre soient plus libres de mettre tous ces délinquants sous verrous , je suis d’accord ! C’ est intolérable ce qui se passe ! Expulsion !!

C est possible .. par contre ce qui est sur c est que les loulous arrêtés en juin causent facilement et ça va se savoir !!!

Signaler Répondre

avatar
Dupont la joie 2 le 20/11/2020 à 13:41
mariemarie a écrit le 20/11/2020 à 12h33

On comprend pourquoi un confinement très dur pour les citoyens !!! Lutter contre les dealer ??pour que les forces de l’ordre soient plus libres de mettre tous ces délinquants sous verrous , je suis d’accord ! C’ est intolérable ce qui se passe ! Expulsion !!

Expulsion quoi ? Les mecs sont nés ici, alors, vous ferez quoi ? N'importe quoi !
Et puis, y a juste à légaliser cette merde ! Ils l'ont fait au Portugal : ils s'en portent pas plus mal....
De plus, savez vous que les tôles sont bondées ?
Donc, quelle est votre solution ?

Signaler Répondre

avatar
Dupont la joie 2 le 20/11/2020 à 13:36
Grand gognand a écrit le 20/11/2020 à 12h02

Les commerces essentiels doivent pourtant continuer à être ouverts ...

Ils sont finauds les bougres ! Les petits roulant en vélo ou scoot la nuit, n'apportent pas que de la bouffe : quelques petites barrettes, parmi la graille et tout le monde y trouve son compte : le type qui consomme le shit, celui qui le livre, avec une petite com et le dealer = tout bénef !
... Les mecs sont ingénieux, ils ont trouvé la parade..... Mdrrrr

Signaler Répondre

avatar
Patrick le patron le 20/11/2020 à 13:34

Il y a de plus en plus de dealers c'est normal...si nos ingénieurs travaillais un peu plus et gagnaient moins...si on égalisait un peu les salaires....peut être que les gens choisirais une voie différente ...mais bon les lois sont créé par ces mêmes gens compétents (pour protéger leurs gros avantages) donc rien ne changera jamais...

Signaler Répondre

avatar
mariemarie le 20/11/2020 à 12:33

On comprend pourquoi un confinement très dur pour les citoyens !!! Lutter contre les dealer ??pour que les forces de l’ordre soient plus libres de mettre tous ces délinquants sous verrous , je suis d’accord ! C’ est intolérable ce qui se passe ! Expulsion !!

Signaler Répondre

avatar
LOL le 20/11/2020 à 12:28

Qui sont les consommateurs ?

Signaler Répondre

avatar
Terminator... le 20/11/2020 à 12:27

Écroulé de rire.. C est vraiment se foutre de la gueule de notre justice gaucho bobos...
Des bons a riens ces avocats et juges de pacotille.....

Signaler Répondre

avatar
Jj le 20/11/2020 à 12:04

Qu'on leur fasse avaler leur stock pour seule peine !

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 20/11/2020 à 12:02

Les commerces essentiels doivent pourtant continuer à être ouverts ...

Signaler Répondre

avatar
Electeur EELV le 20/11/2020 à 11:40

Merci aux écolo-bobos de promouvoir l'esprit d'entreprise. Ceux qui critiquent en permanence les "khmers" ce rendent enfin compte que les chances pour la france sont de grands businessmen à l'instar de Steeve jobs ou Jeff Bezos.

Signaler Répondre

avatar
Doubien le 20/11/2020 à 11:30

C'est vraiment la mort du petit commerce en ce moment... Mdr

Signaler Répondre

avatar
Johnny wahn le 20/11/2020 à 11:30

il parait qu il livre par drone maintenant direct ca parachute le produit ya une camera pour justifier la livraison ou cas ou ya un litige

Signaler Répondre

avatar
René quicoule le 20/11/2020 à 11:26

A quand un Uber villageoise ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.