Une femme poignardée par son compagnon près de Lyon

Une femme poignardée par son compagnon près de Lyon
Image d’illustration- LyonMag

Les faits ont eu lieu ce samedi soir à Tassin-la-Demi-Lune.

Une femme a été victime de plusieurs coups de couteau de la part de son compagnon, rapporte Le Progrès. Les secours et les gendarmes ont été contactés aux alentours de 23 heures et sont immédiatement intervenus dans ce logement de l'avenue de la République.

La victime, grièvement blessée, a été transportée à l'hôpital. Ses jours ne sont pas en danger. De son côté, l'homme a été interpellé et placé en garde à vue. Il serait déjà connu des services de police.

36 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Zig le 09/12/2020 à 00:14
BelLorde a écrit le 08/12/2020 à 21h19

Bin vu tes interventions sur ce thread, si tu fais la mm chose IRL avec des féministes tu vas rentrer chez toi en boîtant. Du coup, quand les personnes concernées te disent un truc, c’est mieux d’entendre et de t’interroger plutôt que de commencer à expliquer qu’elles ont tort et que tu sais mieux. Surtout pour sortir des BS pareil

IRL ?
j'ai beau le tourner dans tous les sens et tendre l'oreille, je ne vois pas et n'entends pas ce que c'est.
Idem pour BS !

Désolé.

Les feministes, ce n'est à vrai dire pas celles et ceux que je considère comme étant les plus empathiques envers les autres qu'eux même (les autres = les enfants, les femmes en général, les hommes).

C'est sur, moi, je risque de boiter si je dois rentrer au chausse pied dans leurs basquettes pour marcher selon leur philosophie.
Donc autant être franc, et en plus je suis un homme, plaire aux feministes ce n'est pas ma tasse de thé et c'est mission impossible.

D'un autre côté, dans un pays où on manifeste pour la liberté, c'est mon droit le plus strict de ne pas marcher "féministe", je ne leur fait aucun mal pour autant.
Et il serait de mauvaise foi de me le reprocher.

Je préfère m'intéresser à ceux qui défendent la cause des humains, et en priorité absolue celle des enfants.
Et je l'ai fais beaucoup plus que la plus part des gens ici.
Moi je n'ai pas de problème de conscience sur ce point.

Et pour finir, puisque qu'il faut un début à tout, même à la lutte contre la violence, je cite un passage d'un lien que j'ai donné et que vous n'avez sûrement pas lu avant d'assouvir votre désir de me rentrer dans le lard sans raison.

"L'Assemblée générale de l'Organisation des Nations unies (ONU) a adopté en 1993 la Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes."
C'était il y a plus de 20 ans, il y a donc plus de 20 ans que des têtes pensantes au pouvoir se penchent sur ce sujet.

Pourquoi vous en faites tout un foin ?

Signaler Répondre

avatar
BelLorde le 08/12/2020 à 21:19
Zig a écrit le 08/12/2020 à 13h31

Merci de nous faire partager VOTRE savoir universel.

Je vous cite
"On voit que vous ne fréquentez pas trop les associations féministes, ni d’éventuelles victimes...".

Vous en savez des choses sur moi !
Plus que moi d'ailleurs.

Bin vu tes interventions sur ce thread, si tu fais la mm chose IRL avec des féministes tu vas rentrer chez toi en boîtant. Du coup, quand les personnes concernées te disent un truc, c’est mieux d’entendre et de t’interroger plutôt que de commencer à expliquer qu’elles ont tort et que tu sais mieux. Surtout pour sortir des BS pareil

Signaler Répondre

avatar
Zig le 08/12/2020 à 13:31
Jada a écrit le 08/12/2020 à 12h37

Dire qu’il y a plus de 20 ans que la police et la justice prennent ces problèmes très au sérieux est une énormité. Ça ne se passe pas comme ça dans la vraie vie. On voit que vous ne fréquentez pas trop les associations féministes, ni d’éventuelles victimes. On vous le dit, mais vous vous entêtez.
Vous faites la paire avec kikou : je sais rien mais je vais tout vous expliquer.

Merci de nous faire partager VOTRE savoir universel.

Je vous cite
"On voit que vous ne fréquentez pas trop les associations féministes, ni d’éventuelles victimes...".

Vous en savez des choses sur moi !
Plus que moi d'ailleurs.

Signaler Répondre

avatar
Jada le 08/12/2020 à 12:37
Zig a écrit le 08/12/2020 à 07h17

Êtes vous du genre
"faites ce que je dis pas pas ce que je fais" quand vous ecrivez

"continuez à expliquer la vie à une femme a priori plus âgée que vous et qui semble bien connaître les combats féministes..."

Comment pouvez vous estimer entre autres nos âges respectifs, au pifômetre ?

Pour rappel:

https://www.vie-publique.fr/eclairage/19593-la-lutte-contre-les-violences-faites-aux-femmes-etat-des-lieux

Ça vous donnera une idée du début de l'histoire de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Dire qu’il y a plus de 20 ans que la police et la justice prennent ces problèmes très au sérieux est une énormité. Ça ne se passe pas comme ça dans la vraie vie. On voit que vous ne fréquentez pas trop les associations féministes, ni d’éventuelles victimes. On vous le dit, mais vous vous entêtez.
Vous faites la paire avec kikou : je sais rien mais je vais tout vous expliquer.

Signaler Répondre

avatar
et ? le 08/12/2020 à 10:52
Aboukam a écrit le 07/12/2020 à 09h40

Voilà les résultats du confinement, bon rétablissement à cette dame mshl

Par contre vous le confinement ne vous a pas rendu plus intelligent ! le niveau est toujours le méme !

Signaler Répondre

avatar
G le 08/12/2020 à 07:28

Les hommes qui sont violents avec les femmes se trouvent dans tous les milieux. Les victimes attendent souvent longtemps à porter plainte par honte ou par peur (menaces de mort). Il faut longtemps pour que les mentalités changent et que la honte change de camp. Merci aux fdo de prendre ces violences au sérieux. Il y a pas si longtemps le 17 ne donnait pas forcément suite si l’homme n’avait pas d’arme. Courage et bon rétablissement à cette femme.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 08/12/2020 à 07:17
Fl@ a écrit le 07/12/2020 à 22h44

C’est bien Zig, continuez à expliquer la vie à une femme a priori plus âgée que vous et qui semble bien connaître les combats féministes... C’est sans doute ça le féminisme chez les « verts ». J’ai honte pour vous !
Arrêtez de dire des conneries. Cela ne fait pas « plus de 20 ans que ces problèmes sont pris très au sérieux par la police et la justice », c’est tout simplement faux ! Vous n’y connaissez rien, une fois de plus, et vous prétendez donner des leçons à des gens qui ont une connaissance de terrain. Si vous vous contentiez des « planner », ce ne serait pas si grave, mais en plus vous avez l’arrogance de l’ignorance !

Êtes vous du genre
"faites ce que je dis pas pas ce que je fais" quand vous ecrivez

"continuez à expliquer la vie à une femme a priori plus âgée que vous et qui semble bien connaître les combats féministes..."

Comment pouvez vous estimer entre autres nos âges respectifs, au pifômetre ?

Pour rappel:

https://www.vie-publique.fr/eclairage/19593-la-lutte-contre-les-violences-faites-aux-femmes-etat-des-lieux

Ça vous donnera une idée du début de l'histoire de la lutte contre les violences faites aux femmes.

Signaler Répondre

avatar
Pitoyable le 08/12/2020 à 06:53
Rosa a écrit le 07/12/2020 à 18h13

Pendant longtemps la justice et la police ne se sont pas intéressées à ce problème, parce qu’on pensait que c’était pas bien grave et que c’était un pb privé. Il a fallu longtemps pour accepter que c’était aussi punissable dans le couple que dans la rue ! Comme le viol.
Alors moi aussi je trouve que c’est une drôle de tournure d’esprit qu’à le maire.
Si vous vous ne connaissez pas cette histoire des droits des femmes, ça vous fait pas forcément tiquer. Mais faut quand même être honnête plutôt que d’essayer d’étouffer toute critique des hommes politiques si ce sont vos références de parti.

Rien à ajouter, merci à vous Rosa.

Signaler Répondre

avatar
ouf! le 08/12/2020 à 04:53

La lutte contre les violences faites aux femmes est une cause nationale. La justice française va se montrer impitoyable.

Signaler Répondre

avatar
Fl@ le 07/12/2020 à 22:44
Zig a écrit le 07/12/2020 à 19h00

Si si, je connais très bien le problèmes de la violence faite aux femmes et aux enfants, il y a plus de 20 ans que ces problèmes sont pris très au sérieux par la police et la justice.

Et à l'écoute ( à 8mn29 de son interview) de ce que dit le maire du 8eme, je persiste à dire qu'il n'a pas estimé que la violence conjugale ou faite aux femmes n'étaient pas de la delinquance dans le sens n'était pas un délit grave.

C'est vous qui persistez dans cette voie inutile.

A priori les écologistes sont semble t'il proche des feministes, et ne sont donc pas le genre d'hommes politiques à penser ainsi (que la violence faite aux femmes est un délit sans importance), et ils n'ont nul besoin d'etre défendu par un zig sur ce point.

Mais je vous laisse volontier croire ce que bon vous semble.
Cela ne change strictement rien au débat.

C’est bien Zig, continuez à expliquer la vie à une femme a priori plus âgée que vous et qui semble bien connaître les combats féministes... C’est sans doute ça le féminisme chez les « verts ». J’ai honte pour vous !
Arrêtez de dire des conneries. Cela ne fait pas « plus de 20 ans que ces problèmes sont pris très au sérieux par la police et la justice », c’est tout simplement faux ! Vous n’y connaissez rien, une fois de plus, et vous prétendez donner des leçons à des gens qui ont une connaissance de terrain. Si vous vous contentiez des « planner », ce ne serait pas si grave, mais en plus vous avez l’arrogance de l’ignorance !

Signaler Répondre

avatar
Zig le 07/12/2020 à 19:00
Rosa a écrit le 07/12/2020 à 18h13

Pendant longtemps la justice et la police ne se sont pas intéressées à ce problème, parce qu’on pensait que c’était pas bien grave et que c’était un pb privé. Il a fallu longtemps pour accepter que c’était aussi punissable dans le couple que dans la rue ! Comme le viol.
Alors moi aussi je trouve que c’est une drôle de tournure d’esprit qu’à le maire.
Si vous vous ne connaissez pas cette histoire des droits des femmes, ça vous fait pas forcément tiquer. Mais faut quand même être honnête plutôt que d’essayer d’étouffer toute critique des hommes politiques si ce sont vos références de parti.

Si si, je connais très bien le problèmes de la violence faite aux femmes et aux enfants, il y a plus de 20 ans que ces problèmes sont pris très au sérieux par la police et la justice.

Et à l'écoute ( à 8mn29 de son interview) de ce que dit le maire du 8eme, je persiste à dire qu'il n'a pas estimé que la violence conjugale ou faite aux femmes n'étaient pas de la delinquance dans le sens n'était pas un délit grave.

C'est vous qui persistez dans cette voie inutile.

A priori les écologistes sont semble t'il proche des feministes, et ne sont donc pas le genre d'hommes politiques à penser ainsi (que la violence faite aux femmes est un délit sans importance), et ils n'ont nul besoin d'etre défendu par un zig sur ce point.

Mais je vous laisse volontier croire ce que bon vous semble.
Cela ne change strictement rien au débat.

Signaler Répondre

avatar
Rosa le 07/12/2020 à 18:18
Caricature a écrit le 07/12/2020 à 12h42

Lol, tu le contredis, t’es « hystérique »... Le mec n’est pas du tout une caricature de blaireau machiste, non non...

C’est effarant de voir que ça existe encore. Quand il parle des femmes... faudrait lui rappeler d’où il vient

Signaler Répondre

avatar
Rosa le 07/12/2020 à 18:13
Zig a écrit le 07/12/2020 à 16h42

Franchement, c'est assez clair que ce maire voulait dire que la plus part des delits ayant engendrés des plaintes étaient de la violence conjugale ET NON DES DÉLITS TELS QUE rodéos, feu de poubelles, et autre petits délits.

Il faut être un peu tortueux pour admettre que ce maire à voulut dire que la violence conjugale n'est pas de la delinquance.

Je n'en crois pas un mot, et si pour cela il vous fait plaisir de me considérer menteur, faites, mais cela ne vous grandit pas.

Pendant longtemps la justice et la police ne se sont pas intéressées à ce problème, parce qu’on pensait que c’était pas bien grave et que c’était un pb privé. Il a fallu longtemps pour accepter que c’était aussi punissable dans le couple que dans la rue ! Comme le viol.
Alors moi aussi je trouve que c’est une drôle de tournure d’esprit qu’à le maire.
Si vous vous ne connaissez pas cette histoire des droits des femmes, ça vous fait pas forcément tiquer. Mais faut quand même être honnête plutôt que d’essayer d’étouffer toute critique des hommes politiques si ce sont vos références de parti.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 07/12/2020 à 16:42
Malhonnête a écrit le 07/12/2020 à 13h05

Je n’ai jamais dit le contraire !

Le débat n’était pas sur quelle est la première cause des appels à la police, mais sur le fait que pour O. Berzane, les violences faites aux femmes, apparemment, ne sont pas des délits ( « Ce n’est pas la délinquance »).

Par conséquent, je n’ai rien oublié de citer délibérément comme vous le dite. J’ai démonté que Zig, en voulant contredire kikou (que je ne défends pas), mentait purement et simplement.

Franchement, vous feriez mieux de lire correctement les échanges avant de m’accuser de malhonnêteté intellectuelle...

Franchement, c'est assez clair que ce maire voulait dire que la plus part des delits ayant engendrés des plaintes étaient de la violence conjugale ET NON DES DÉLITS TELS QUE rodéos, feu de poubelles, et autre petits délits.

Il faut être un peu tortueux pour admettre que ce maire à voulut dire que la violence conjugale n'est pas de la delinquance.

Je n'en crois pas un mot, et si pour cela il vous fait plaisir de me considérer menteur, faites, mais cela ne vous grandit pas.

Signaler Répondre

avatar
Malhonnête le 07/12/2020 à 13:05
Sur Malhonnête a écrit le 07/12/2020 à 12h32

Vous avez vous même tronqué la citation pour prouver votre "honnêteté intellectuelle et vous avez sciemment oublié
"... violences conjugales et faites aux femmes. Ce n’est pas la délinquance. Oui, il y a des rodéos, des petits trafics, des voitures brûlées, mais ce n’est absolument pas le coupe-gorge que l’on voudrait décrire de l'extérieur..."


Le première cause reste donc la violence conjugale et faite aux femmes.

Je n’ai jamais dit le contraire !

Le débat n’était pas sur quelle est la première cause des appels à la police, mais sur le fait que pour O. Berzane, les violences faites aux femmes, apparemment, ne sont pas des délits ( « Ce n’est pas la délinquance »).

Par conséquent, je n’ai rien oublié de citer délibérément comme vous le dite. J’ai démonté que Zig, en voulant contredire kikou (que je ne défends pas), mentait purement et simplement.

Franchement, vous feriez mieux de lire correctement les échanges avant de m’accuser de malhonnêteté intellectuelle...

Signaler Répondre

avatar
Caricature le 07/12/2020 à 12:42
Pitoyable a écrit le 07/12/2020 à 12h26

1. No comment...

2. Argument fallacieux. Un nombre de victimes de violences à l’échelle nationale est un nombre de victimes (et pas votre évaluation à vue de nez dans votre entourage)

3. Certes, mais expliquant que l’acte était somme toute compréhensible.

4. Ça, c’est une évaluation fiable contrairement aux statistiques ? D’autre part, je vous invite à vérifier la signification du mot « hystérique », puisque vous y tenez.

5. C’est bien ce que je disais (point 3). La première réaction qui vous vient à la lecture de l’article, c’est de soupçonner la victime, comme les victimes en général (et les femmes en général manifestement quand on lit votre prose), d’avoir provoqué son propre malheur. Et de faire preuve d’empathie pour les hommes violents car « poussés à bout ».

6. Effectivement, vous ne comprenez rien ou alors vous êtes d’une mauvaise foi crasse. Apprenez à lire correctement, et ne pas me faire dire ce que je n’ai pas dit (sic). Je ne compare pas les hommes à des terroristes (dont certains sont des femmes), je compare différents auteurs de violences et vous invite à réfléchir aux fondements et à la portée de vos propos. Vous préférez vous défiler...

Contrairement à vous, je n’ai parlé des hommes en général à aucun moment. Vous oui, en revanche vous parlez des femmes en général. Apprenez donc à vous relire correctement et ne pas nier ce que vous avez dit.

Lol, tu le contredis, t’es « hystérique »... Le mec n’est pas du tout une caricature de blaireau machiste, non non...

Signaler Répondre

avatar
Sur Malhonnête le 07/12/2020 à 12:32
Malhonnête a écrit le 07/12/2020 à 07h48

Comme relevé maintes fois par de multiples personnes, le posteur ridiculement mytho, ignare et narcissique envahit tous le fils et agresse gratuitement à tort et à travers. Sa remarque était en effet sans rapport en plus d’être rédigée de manière parfaitement idiote (comme quelqu’un qui veut faire le malin mais ne maîtrise correctement ni le français ni les concepts).

En revanche, vous, vous êtes d’une mauvaise foi flagrante !

Vous dites :
« Il a juste dit que
"la première cause d’enregistrement de plainte dans le 8e, ce sont les violences conjugales et faites aux femmes." (je cite)»

Alors que la citation exacte d’O. Berzane est :
« Quand je discute avec mon commandant de police, il me dit que la première cause d’enregistrement de plainte dans le 8e, ce sont les violences conjugales et faites aux femmes. Ce n’est pas la délinquance. »

https://www.lyonmag.com/article/111807/olivier-berzane-j-en-veux-enormement-pour-mon-8e-arrondissement-de-lyon

Et oui, c’est inquiétant comme remarque de sa part ! Vous même devez en convenir puisque vous cherchez à le dissimuler (grossièrement).

Fin du hors sujet (j’espère).

Vous avez vous même tronqué la citation pour prouver votre "honnêteté intellectuelle et vous avez sciemment oublié
"... violences conjugales et faites aux femmes. Ce n’est pas la délinquance. Oui, il y a des rodéos, des petits trafics, des voitures brûlées, mais ce n’est absolument pas le coupe-gorge que l’on voudrait décrire de l'extérieur..."


Le première cause reste donc la violence conjugale et faite aux femmes.

Signaler Répondre

avatar
Pitoyable le 07/12/2020 à 12:26
A méditer a écrit le 07/12/2020 à 11h54

Et pourtant, rien qu'à vous lire, on sent un peu l'hystérique en vous.

1. J'ai rien compris à votre phrase
2. Les statistiques on leur fait dire ce qu'on veux
3. Il m'a semblé avoir dit que l'homme aurai dû partir avant d'en arriver là
4. Pourtant il y a bien plus de femmes hystériques que d'hommes violents
5. Apprenez à lire correctement, et ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit. Aucun manque de respect. Aucune culpabilité sans enquête, mais peut-être une explication ..
6. Vous mettez les hommes et les terroristes dans le même sac. Cela prouve la considération que vous portez aux hommes en général. Ya pleins d'hommes biens, mais les femmes préfèrent les voyous et viennent nous bassiner ensuite avec les violences conjugales

1. No comment...

2. Argument fallacieux. Un nombre de victimes de violences à l’échelle nationale est un nombre de victimes (et pas votre évaluation à vue de nez dans votre entourage)

3. Certes, mais expliquant que l’acte était somme toute compréhensible.

4. Ça, c’est une évaluation fiable contrairement aux statistiques ? D’autre part, je vous invite à vérifier la signification du mot « hystérique », puisque vous y tenez.

5. C’est bien ce que je disais (point 3). La première réaction qui vous vient à la lecture de l’article, c’est de soupçonner la victime, comme les victimes en général (et les femmes en général manifestement quand on lit votre prose), d’avoir provoqué son propre malheur. Et de faire preuve d’empathie pour les hommes violents car « poussés à bout ».

6. Effectivement, vous ne comprenez rien ou alors vous êtes d’une mauvaise foi crasse. Apprenez à lire correctement, et ne pas me faire dire ce que je n’ai pas dit (sic). Je ne compare pas les hommes à des terroristes (dont certains sont des femmes), je compare différents auteurs de violences et vous invite à réfléchir aux fondements et à la portée de vos propos. Vous préférez vous défiler...

Contrairement à vous, je n’ai parlé des hommes en général à aucun moment. Vous oui, en revanche vous parlez des femmes en général. Apprenez donc à vous relire correctement et ne pas nier ce que vous avez dit.

Signaler Répondre

avatar
A méditer le 07/12/2020 à 11:54
Pitoyable a écrit le 07/12/2020 à 11h06

1. C’est vous qui expliquez la violence par le harcèlement, en généralisant. Il faudrait savoir...

2. Comparez les statistiques plutôt que de vous contenter d’élucubrations personnelles, ou de vous baser sur votre entourage.

3. Évitez de justifier la violence physique voire le meurtre par ce que vous qualifiez de harcèlement (sans en avoir la preuve).

4. Évitez d’employer à tort et à travers le stéréotype éculé de « l’hystérique »

5. Évitez de manquer de respect à cette victime grièvement blessée en faisant planer sur elle, gratuitement, la culpabilité de ce qui lui arrive.

6. Êtes-vous vous toujours ok pour qu’on procède comme vous, en inversant les rôles (en prenant fait et cause pour les agresseurs) quand il s’agit de terrorisme ?

Et pourtant, rien qu'à vous lire, on sent un peu l'hystérique en vous.

1. J'ai rien compris à votre phrase
2. Les statistiques on leur fait dire ce qu'on veux
3. Il m'a semblé avoir dit que l'homme aurai dû partir avant d'en arriver là
4. Pourtant il y a bien plus de femmes hystériques que d'hommes violents
5. Apprenez à lire correctement, et ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit. Aucun manque de respect. Aucune culpabilité sans enquête, mais peut-être une explication ..
6. Vous mettez les hommes et les terroristes dans le même sac. Cela prouve la considération que vous portez aux hommes en général. Ya pleins d'hommes biens, mais les femmes préfèrent les voyous et viennent nous bassiner ensuite avec les violences conjugales

Signaler Répondre

avatar
Pitoyable le 07/12/2020 à 11:06
A méditer a écrit le 07/12/2020 à 10h38

"en général, elles ne frappent pas et ne tuent pas leur patron, collègues, prétendant éconduit, compagnon ou ex compagnon"

Et les hommes en général ?? Bah non plus .........

Une minorité d'hommes sont violents avec leur compagnes, et pour les plupart se sont des hommes avec un passif que ces dames connaissent. Elles pensent pouvoir changer ces hommes, à tord.

Dans mon entourage je vois plus de femmes hystériques qui harcèlent leur conjoint moralement, que d'hommes violents envers leurs femmes

1. C’est vous qui expliquez la violence par le harcèlement, en généralisant. Il faudrait savoir...

2. Comparez les statistiques plutôt que de vous contenter d’élucubrations personnelles, ou de vous baser sur votre entourage.

3. Évitez de justifier la violence physique voire le meurtre par ce que vous qualifiez de harcèlement (sans en avoir la preuve).

4. Évitez d’employer à tort et à travers le stéréotype éculé de « l’hystérique »

5. Évitez de manquer de respect à cette victime grièvement blessée en faisant planer sur elle, gratuitement, la culpabilité de ce qui lui arrive.

6. Êtes-vous vous toujours ok pour qu’on procède comme vous, en inversant les rôles (en prenant fait et cause pour les agresseurs) quand il s’agit de terrorisme ?

Signaler Répondre

avatar
La vérité éclate le 07/12/2020 à 10:44
Maximus décimus a écrit le 06/12/2020 à 18h30

Relation perverse narcissique !

Les anciens collaborateurs de marlène schiappa disent des choses très intéressantes sur la gourou féministe

Signaler Répondre

avatar
A méditer le 07/12/2020 à 10:38
Pitoyable a écrit le 07/12/2020 à 10h28

Vous participez de cette culture sexiste (« hystérique ») et de sa perpétuation. Réglez vos problèmes d’amertume personnels. Les femmes aussi subissent le harcèlement dans différents contexte ; en général, elles ne frappent pas et ne tuent pas leur patron, collègues, prétendant éconduit, compagnon ou ex compagnon.
Si j’applique vos propos aux coupables d’actes terroristes (« ils en arrivent là car poussés à bout »... donc les victimes sont responsables), ça vous gêne ou pas ?
Il n’y a aucune excuse à cette violence.

"en général, elles ne frappent pas et ne tuent pas leur patron, collègues, prétendant éconduit, compagnon ou ex compagnon"

Et les hommes en général ?? Bah non plus .........

Une minorité d'hommes sont violents avec leur compagnes, et pour les plupart se sont des hommes avec un passif que ces dames connaissent. Elles pensent pouvoir changer ces hommes, à tord.

Dans mon entourage je vois plus de femmes hystériques qui harcèlent leur conjoint moralement, que d'hommes violents envers leurs femmes

Signaler Répondre

avatar
Pitoyable le 07/12/2020 à 10:28
A méditer a écrit le 07/12/2020 à 10h03

Un homme poussé à bout par une hystérique et harcèlement depuis des années, peut en arriver là.
Mieux vaut partir avant de commettre un tel acte.
On parle QUE de la violence faite aux femmes, mais jamais du harcèlement qu'un nombre incalculable de femmes font à leurs maris, surtout dès qu'elles ont des gosses

Vous participez de cette culture sexiste (« hystérique ») et de sa perpétuation. Réglez vos problèmes d’amertume personnels. Les femmes aussi subissent le harcèlement dans différents contexte ; en général, elles ne frappent pas et ne tuent pas leur patron, collègues, prétendant éconduit, compagnon ou ex compagnon.
Si j’applique vos propos aux coupables d’actes terroristes (« ils en arrivent là car poussés à bout »... donc les victimes sont responsables), ça vous gêne ou pas ?
Il n’y a aucune excuse à cette violence.

Signaler Répondre

avatar
A méditer le 07/12/2020 à 10:03

Un homme poussé à bout par une hystérique et harcèlement depuis des années, peut en arriver là.
Mieux vaut partir avant de commettre un tel acte.
On parle QUE de la violence faite aux femmes, mais jamais du harcèlement qu'un nombre incalculable de femmes font à leurs maris, surtout dès qu'elles ont des gosses

Signaler Répondre

avatar
Jada le 07/12/2020 à 10:01
Aboukam a écrit le 07/12/2020 à 09h40

Voilà les résultats du confinement, bon rétablissement à cette dame mshl

Voilà les résultats de la violence de son compagnon. Les hommes ne sont pas « naturellement » poussés à poignarder les femmes en cas de (pseudo) confinement !
D’une part, les femmes aussi subissent les mêmes mesures sanitaires (nécessaires) sans envoyer leur compagnon à l’hôpital. D’autre part, cette violence sexiste est loin de n’avoir lieu qu’en période de (pseudo) confinement.
En noyant le poisson et en déresponsabilisant l’auteur, vous aidez à la perpétuation de cette violence ancrée dans la culture et l’éducation (toutes origines confondues).
Tout ça pour placer votre petit tacle anti (pseudo) confinement... Dans ces conditions, vos vœux de rétablissement à la victime semblent bien hypocrites.

Signaler Répondre

avatar
Aboukam le 07/12/2020 à 09:40

Voilà les résultats du confinement, bon rétablissement à cette dame mshl

Signaler Répondre

avatar
Malhonnête le 07/12/2020 à 07:48
Zig a écrit le 06/12/2020 à 21h24

Non non Olivier Berzane (et non Berziane) et son commandant n'ont justement jamais prétendu que frapper une femme n'était pas de la délinquance, ça c'est vous qui le leur faite dire malhonnêtement

Il a juste dit que
"la première cause d’enregistrement de plainte dans le 8e, ce sont les violences conjugales et faites aux femmes." (je cite)

Le plus drôle, c'est que là ce fait divers ne se passe pas dans le 8éme mais à Tassin le 1/2 Lune, vous êtes à côté de la plaque juste pour le plaisir de piquer des personnes que vous ne connaissez pas et que vous voulez prendre en faute.

Et pour vous piquer, pouvez vous me dire ce que c'est que "un délit à base de délinquance" quand on sait que la délinquance en elle même est justement l'ensemble des délits dans un lieu donné et une période déterminée.

Le serpent se mord la queue avec vous, vous manquez un tant soit peu de cohérence jeune homme.

Comme relevé maintes fois par de multiples personnes, le posteur ridiculement mytho, ignare et narcissique envahit tous le fils et agresse gratuitement à tort et à travers. Sa remarque était en effet sans rapport en plus d’être rédigée de manière parfaitement idiote (comme quelqu’un qui veut faire le malin mais ne maîtrise correctement ni le français ni les concepts).

En revanche, vous, vous êtes d’une mauvaise foi flagrante !

Vous dites :
« Il a juste dit que
"la première cause d’enregistrement de plainte dans le 8e, ce sont les violences conjugales et faites aux femmes." (je cite)»

Alors que la citation exacte d’O. Berzane est :
« Quand je discute avec mon commandant de police, il me dit que la première cause d’enregistrement de plainte dans le 8e, ce sont les violences conjugales et faites aux femmes. Ce n’est pas la délinquance. »

https://www.lyonmag.com/article/111807/olivier-berzane-j-en-veux-enormement-pour-mon-8e-arrondissement-de-lyon

Et oui, c’est inquiétant comme remarque de sa part ! Vous même devez en convenir puisque vous cherchez à le dissimuler (grossièrement).

Fin du hors sujet (j’espère).

Signaler Répondre

avatar
Un lecteur lassé. le 07/12/2020 à 06:04
kikou a écrit le 06/12/2020 à 18h40

Pas grave si on se réfère à Monsieur Berziane ( maire du 8ème ) et son commandant de police qui disent, que frapper une femme n'est pas de la délinquence . C'est un délit à base de délinquence . Je reviens au sujet , personnellement, j'espère que la justice se montrera très sévère envers ce mec connu des services de police et de justice.

Le "mystère" Kikou (ses prétendues jeunesse, gros QI, grande taille), au fil des posts et de ses interventions, à été remplacé par sa beaufitude.

Il compare tout avec n'importe quoi.

Ce fait divers grave et réel avec ce que n'a pas dit le maire du 8ème.

Une altercation grave entre un chauffeur de bus et un usager avec les vieilles histoires du tonton retraité obsolète des transports en commun.

"Poster pour vivre" tel devrait être sa devise.

Signaler Répondre

avatar
eurpbo le 07/12/2020 à 00:14

Un petit rappel à la loi...

Signaler Répondre

avatar
Julius le 06/12/2020 à 23:31
kikou a écrit le 06/12/2020 à 18h40

Pas grave si on se réfère à Monsieur Berziane ( maire du 8ème ) et son commandant de police qui disent, que frapper une femme n'est pas de la délinquence . C'est un délit à base de délinquence . Je reviens au sujet , personnellement, j'espère que la justice se montrera très sévère envers ce mec connu des services de police et de justice.

Vous verrez qu'il ne sera même pas expulsé.
Merci la justice gaucho-laxiste.

Signaler Répondre

avatar
Zig le 06/12/2020 à 21:24
kikou a écrit le 06/12/2020 à 18h40

Pas grave si on se réfère à Monsieur Berziane ( maire du 8ème ) et son commandant de police qui disent, que frapper une femme n'est pas de la délinquence . C'est un délit à base de délinquence . Je reviens au sujet , personnellement, j'espère que la justice se montrera très sévère envers ce mec connu des services de police et de justice.

Non non Olivier Berzane (et non Berziane) et son commandant n'ont justement jamais prétendu que frapper une femme n'était pas de la délinquance, ça c'est vous qui le leur faite dire malhonnêtement

Il a juste dit que
"la première cause d’enregistrement de plainte dans le 8e, ce sont les violences conjugales et faites aux femmes." (je cite)

Le plus drôle, c'est que là ce fait divers ne se passe pas dans le 8éme mais à Tassin le 1/2 Lune, vous êtes à côté de la plaque juste pour le plaisir de piquer des personnes que vous ne connaissez pas et que vous voulez prendre en faute.

Et pour vous piquer, pouvez vous me dire ce que c'est que "un délit à base de délinquance" quand on sait que la délinquance en elle même est justement l'ensemble des délits dans un lieu donné et une période déterminée.

Le serpent se mord la queue avec vous, vous manquez un tant soit peu de cohérence jeune homme.

Signaler Répondre

avatar
Terminator...... le 06/12/2020 à 20:25

Pas de problème car nos juges vont être exceptionnelles encore une fois dans la tolérance....

Signaler Répondre

avatar
Les traîtres le 06/12/2020 à 18:57

Bien sûr qu'il est déjà connu. C'est le cas pour 99% des conjoints violents mais on préfère faire croire au peuple que c'est tous les hommes qui sont comme ça.
Mais la femme savait qu'il était connu des services de police, elle a fait son choix. Elle assume.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 06/12/2020 à 18:40

Pas grave si on se réfère à Monsieur Berziane ( maire du 8ème ) et son commandant de police qui disent, que frapper une femme n'est pas de la délinquence . C'est un délit à base de délinquence . Je reviens au sujet , personnellement, j'espère que la justice se montrera très sévère envers ce mec connu des services de police et de justice.

Signaler Répondre

avatar
com dab le 06/12/2020 à 18:34

Bon rétablissement...

Signaler Répondre

avatar
Maximus décimus le 06/12/2020 à 18:30

Relation perverse narcissique !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.