Le groupe des Ecologistes de la Métropole de Lyon apporte son soutien à Mohamed Boudjellaba

Le groupe des Ecologistes de la Métropole de Lyon apporte son soutien à Mohamed Boudjellaba
Mohamed Boudjellaba - Lyonmag.com

Au lendemain de l'annulation par la justice de l'élection municipale de Givors, le groupe des Ecologistes à la Métropole de Lyon et EELV Rhône-Alpes apportent leur soutien "sans détour" à Mohamed Boudjellaba.

Une décision qui contredit le rapporteur public, c’est extrêmement rare, et de fait incompréhensible, nous sommes abasourdis. Cette décision est cependant suspendue du fait de l’appel, que nous suivrons avec attention. Nous soutenons Mohamed Boudjellaba et son équipe qui travaillent sans relâche pour les Givordines et Givordins depuis cet été", a réagi Monique Cosson, co-secrétaire EELV Rhône-Alpes.

De son côté, Benjamin Badouard, co-président du groupe écologiste à la Métropole a salué l'action du maire divers gauche et écologiste à la tête de la commune : “En quelques mois seulement, les élu·es écologistes et citoyens ont lancé de nombreux projets, donnant un nouvel espoir à Givors, tant sur le plan écologique, solidaire que démocratique. Le maire et son équipe ont été élu·es pour servir Givors et ses habitant·es, ils s’y emploient au quotidien".

Pour rappel, Mohamed Boudjellaba a fait appel devant le Conseil d'Etat.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ExLyonnaise le 08/02/2021 à 10:14
Si on m'avait dit.... a écrit le 05/02/2021 à 10h37

Si on m'avait dit que les écolo' rentreraient si vite dans la famille des "tous pourris"....

Je me collerais des gifles tellement j'ai pu être naïf sur les bonnes intentions de ce parti....

Il ne faut pas confondre l'écologie, qui est une science d'étude des comportements des êtres vivants dans leurs milieux et leurs interactions, tout ceci étudié par les écologues, et l'écologisme, qui est une idéologie portée par des politiques de gauche. L'utilisation abusive du terme "écolo" contribue à brouiller le message et comme vous, nombre d'électeurs se sont fait berner en croyant voter pour une noble cause.

Signaler Répondre

avatar
modérateur le 05/02/2021 à 10:58
Si on m'avait dit.... a écrit le 05/02/2021 à 10h37

Si on m'avait dit que les écolo' rentreraient si vite dans la famille des "tous pourris"....

Je me collerais des gifles tellement j'ai pu être naïf sur les bonnes intentions de ce parti....

Vous n'êtes pas le seul malheureusement, nous devons être plusieurs milliers dans ce cas

Signaler Répondre

avatar
Si on m'avait dit.... le 05/02/2021 à 10:37

Si on m'avait dit que les écolo' rentreraient si vite dans la famille des "tous pourris"....

Je me collerais des gifles tellement j'ai pu être naïf sur les bonnes intentions de ce parti....

Signaler Répondre

avatar
Ah la justice le 05/02/2021 à 10:23

Les ecolos gaucho au chevet de l’un des leurs...pour des pratiques indéfendables. A quand des élus exemplaires? Quand les écolos prônaient l’exemplarité...une exemplarité sélective quand il s’agit de l’un de leurs...

Signaler Répondre

avatar
C'est qui le maire ? le 05/02/2021 à 09:41

Les écolos sont à pied d'oeuvre pour défendre l'indéfendable ,malgré les preuves à l'appui .Oh politiciens véreux et corrompus,ça continue votre bidouillage

Signaler Répondre

avatar
Carlton le 05/02/2021 à 09:01
Farida Boudaoud a écrit le 04/02/2021 à 22h25

Le plus important c’est qu’il y a eu un grand nombre de recours tous rejetés,que sur ce dossier le rapporteur public a été contredit ce qui est effectivement extrêmement rare .
On peut s’interroger alors sur la procédure que s’est il passé ?
Comme on peut s’interroger sur le fait que ça tombe sur «  un Mohamed Boudjellaba » lui aurait on réservé le même sort s’il s’était appelé monsieur Dupont ?

Ah ben voilà, la fameuse victimisation qu'on attendait tous !
Il y a des faits qui ont été relevés, certains ont été rejetés d'autres font l'objet d'une enquête qui donneront raison à l'un ou l'autre c'est tout, pour les connaitre il y a d'autres articles qui en parlent !

Signaler Répondre

avatar
Farida Boudaoud le 04/02/2021 à 22:25

Le plus important c’est qu’il y a eu un grand nombre de recours tous rejetés,que sur ce dossier le rapporteur public a été contredit ce qui est effectivement extrêmement rare .
On peut s’interroger alors sur la procédure que s’est il passé ?
Comme on peut s’interroger sur le fait que ça tombe sur «  un Mohamed Boudjellaba » lui aurait on réservé le même sort s’il s’était appelé monsieur Dupont ?

Signaler Répondre

avatar
Daramitz le 04/02/2021 à 15:54

Effectivement l'écriture inclusive n'étant pas reconnue comme utile -voir inintelligible- par l'académie Française et les Français eux mêmes, en plus d'être très laide à lire,
Nous vous remercions à l'avenir de ne plus utiliser cette méthode de subversion par les tièdes.
Bien à vous.
Les Français

Signaler Répondre

avatar
Jolie Môme le 04/02/2021 à 09:07

Si les faits sont avérés par la justice !
il doit être déchu de ses droits de citoyen Français et plus pouvoir se représenter à une élection !
Quand au soutien des écologistes montre leur posture de dictateurs , à refuser une décision de justice . J.M

Signaler Répondre

avatar
Question? le 04/02/2021 à 08:54

Ils n'ont rien d'autres à faire que de commenter les décissions de justice à la métropole?

Signaler Répondre

avatar
kikou le 04/02/2021 à 08:21

Si le parti de Mr BOUDJELLABA ou si lui, même est responsable de ce qui leur sont reprocher, ce Monsieur doit être déchu d'égibilité.

Signaler Répondre

avatar
Par pitié le 03/02/2021 à 21:15

Arretez l’écriture inclusive on va devenir aveugles !

Signaler Répondre

avatar
n'oublie jamais le 03/02/2021 à 21:06

Je ne comprends pas pour quelle raison LFI veut qu'il bouge de là-bas. L'ancienne Maire s'est évertuée a importer le conflit Israélo-palestinien en autorisant l’érection d'un drapeau palestinien (état non reconnu) sur un rond point de la commune, se faisant au lieu d’être la Maire de tous les habitants, elle a prit partie pour certains. Elle ne mérite pas la fonction de Maire.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.