Près de Lyon : "surmené", il tente de jeter sa femme par la fenêtre

Près de Lyon : "surmené", il tente de jeter sa femme par la fenêtre
Photo d'illustration- LyonMag

Les faits ont eu lieu mercredi dernier à Limas, près de Villefranche-sur-Saône.

La police a interpellé un homme rue de la Barre pour des violences conjugales. Ce dernier avait essayé de jeter son épouse par la fenêtre. La victime l'a alors mordu pour essayer de se défendre.

Le suspect a reconnu les faits et a expliqué son geste par le fait qu'il était surmené. Il a été présenté au parquet vendredi dernier et condamné à six mois de prison avec sursis.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Souad le 17/03/2021 à 18:51
kikou a écrit le 16/03/2021 à 09h16

La justice à deux vitesses § Comparons ce fait à celui d' un automobiliste en excès de vitesse ..... Dans les deux cas, l'un et l'autre peuvent excuser leur geste par le surmenage, que tous deux ont attenté à la vie d'autrui, sauf que dans le cas présent, il y a voie de fait, cet homme a poussé cette femme vers la fenêtre, c'est une tentative de meurtre. Tentative de meurtre égal 6 mois de prison avec sursis, vitesse excessive ,retrait du permis de conduire, confiscation de véhicule, retrait de points, amende, et parfois perte d'emploi..... Bravo la justice française.

Tout a fait vous avez raison, jeté sa femme au fenêtre, six mois de prison, très réglo la justice française.

Signaler Répondre

avatar
Artemus le 16/03/2021 à 19:04

30 de qi ...

Fait des pompes !!!
Fait le ménage !!!
Va courir !!!

Surmenage .. mon c.. !

Débilité sûrement ...

Signaler Répondre

avatar
kikou le 16/03/2021 à 09:16

La justice à deux vitesses § Comparons ce fait à celui d' un automobiliste en excès de vitesse ..... Dans les deux cas, l'un et l'autre peuvent excuser leur geste par le surmenage, que tous deux ont attenté à la vie d'autrui, sauf que dans le cas présent, il y a voie de fait, cet homme a poussé cette femme vers la fenêtre, c'est une tentative de meurtre. Tentative de meurtre égal 6 mois de prison avec sursis, vitesse excessive ,retrait du permis de conduire, confiscation de véhicule, retrait de points, amende, et parfois perte d'emploi..... Bravo la justice française.

Signaler Répondre

avatar
Prout le 15/03/2021 à 15:20

Un taré de plus ! Bon dieu !
je conseille à cette femme de fuir le plus loin possible avec ses enfants si enfants il y a.
un dingue.
On devrait lui faire pareil à ce fou !

Signaler Répondre

avatar
Olivier Variant le 15/03/2021 à 15:19

Pas facile de bosser pour les écologistes. Ça fait péter un câble. Ça arrivera de plus en plus souvent avec les hordes herbivores.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.