Auvergne-Rhône-Alpes : Debat parle de 6 milliards d'euros non financés engagés par Wauquiez, la Région tempère

Auvergne-Rhône-Alpes : Debat parle de 6 milliards d'euros non financés engagés par Wauquiez, la Région tempère
Jean-François Debat - Lyonmag.com

A quelques semaines des prochains élections régionales, tous les coups sont désormais permis.

Alors que se déroule la dernière assemblée plénière de la mandature de Laurent Wauquiez, l'opposition accuse le président LR d'Auvergne-Rhône-Alpes d'avoir "constitué plus de six milliards d'euros d'engagements qui ne sont, à ce jour, pas financés" : "Ces engagements correspondent à des décisions prises par l'Exécutif qui ont été délibérées et votées au cours du mandat, mais ne sont pas encore payées", explique Jean-François Debat dans un communiqué.
Le président du groupe Socialiste & Démocrate dénonce "une véritable bombe à retardement pour les finances publiques régionales puisque ces six milliards d'engagement devront bien être payés". "Il s'agit d'un stock colossal de promesses : c'est plus que l'ensemble des sommes investies depuis 2015 ; cela représente la totalité de l'investissement sur les six prochaines années ! Cette situation obère toute capacité de manœuvre et de choix pour le prochain mandat", affirme l'opposition.

"Jamais la Région ne s'était retrouvée dans la situation d'avoir un tel volume financier d'engagement. C'est le double du montant que Laurent Wauquiez a trouvé en arrivant aux responsabilités en 2016 mais également le double de régions de taille comparable comme les Hauts-de-France ou la Nouvelle Aquitaine", est-il expliqué.

"La réalité de la situation financière de la Région est bien loin des exercices de communication et d'auto-félicitation sur la prétendue bonne gestion de la majorité de droite sortante", conclut Jean-François Debat.

En réponse aux accusations du maire PS de Bourg-en-Bresse, l'entourage de Laurent Wauquiez estime que Jean-François Debat s'est "trompé de colonne" en lisant le compte administratif 2020 et que le stock d'autorisations de programme n'est pas de 6 milliards, mais de 4,9 milliards d'euros. "Cela illustre la légèreté et l'amateurisme des élus socialistes sur les sujets de gestion de l'argent public", tacle l'équipe du président LR.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
alain pecheur le 30/04/2021 à 11:39
On voit bien que dans la vie politique a écrit le 30/04/2021 à 09h23

Il y a des hauts et puis il y a Debat

bien vu

de toute façon il frétille comme le ver accroché à l'hameçon ERAI pour faire oublier que lui était vice -président aux finances de la région durant cette période bénie.

Signaler Répondre

avatar
On voit bien que dans la vie politique le 30/04/2021 à 09:23

Il y a des hauts et puis il y a Debat

Signaler Répondre

avatar
corvetteC8R le 30/04/2021 à 08:28

Debat devrait parler des milliards engagés de partout en France pour les citées! et pour rien! pauvre garçon !

Signaler Répondre

avatar
TERMINATOR le 30/04/2021 à 01:15

Purée ça en fait de l argent ? Mais d ou ça vient tout ce pognon.... Quand je pense qu il y en a qui galère pour joindre les deux bout à la fin du mois ça en devient prèsque scandaleux...
Tenez voilà un bon conseil reverser cette argent a des papis.. Mamies qui vivent avec 400 à 600 euros par mois et qui font les fins de marché pour vivrent ou d autres qui j en connais une qui gagne 300 euros par mois...
Merci pour eux et bonne nuit à ces gens là......

Signaler Répondre

avatar
Sous venir ... à moi le 29/04/2021 à 21:07

OK. Il a mal lu, ce n'est pas bien du tout mais quand même 4,9 milliards c'est une somme....

Signaler Répondre

avatar
Lolipop le 29/04/2021 à 17:37

Et les milliers d'euros dépensés par la Métropole de Lyon en faveur des réfugies... ça dérange personne ! C'est facile de taper sur des candidats à 2 mois des élections !

Signaler Répondre


avatar
Base-Hare69 le 29/04/2021 à 16:02

L'opposition essaie de nous faire croire que la gestion de M Wauqiez est aux couleurs de la "gonette". Quand on a rien à proposer, on se sert du dénigrement grossier du temps des années 1980.

Signaler Répondre

avatar
Le 27 ils seront en orbite... le 29/04/2021 à 15:52

Puisque ces gens-là osent tout, et c'est même à cela qu'on les reconnait...

Le 27 juin au soir du second tour des régionales, les socialos-pastèques-islamogauchistes seront placés en orbite, par une majorité d'électeurs !

Personne n'est dupes de la stratégie mise en place par ces individus.
Une stratégie, qui a pour objectif de détourner l'attention, sur leur responsabilité collective lorsqu'ils étaient au pouvoir, dans le cadre de l'enquête policière et judiciaire, sur le détournement présumé de 10 millions d'euros.

Les socialo-pastèques-islamogauchistes adoptent la même stratégie que macron vis-à-vis de madame LE PEN et son parti, dans le cadre de l'adresse de patriotes militaires.

Dénigrez, dénigrez il en restera toujours quelques chose...
Ces gens-là ne cessent de manipuler les esprits faible pour mieux conserver le pouvoir et ainsi bénéficier des avantages et se remplir les poches.

Signaler Répondre

avatar
armand le 29/04/2021 à 15:17

quand on voit la polémique qu'on fait 4000 euros de subventions à poitiers...
alors qu'on sait que quand c'est la droite même des milliards ne choquent plus personne...
le magouille club a encore frappé

Signaler Répondre

avatar
lol le 29/04/2021 à 15:14

C'est la guerre politico erotico ecolo !!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.