Plan de départs volontaires chez Bayer : 240 postes supprimés à Lyon

Plan de départs volontaires chez Bayer : 240 postes supprimés à Lyon
DR Google Street View

Le géant allemand de la pharmacie et de l’agrochimie va supprimer plusieurs centaines d’emplois.

Bayer négocie actuellement un plan de départs volontaires. Ce dernier prévoit la suppression de 474 emplois sur les 3255 de ses sites français.

"Nous avons plutôt bien résisté par rapport à d’autres secteurs, mais nous avons des évolutions de marchés plutôt défavorables au niveau de la division pharma et Crop Science (produits phytosanitaires), ce qui nous incite à être prudents", a déclaré à l’AFP Laurent Besse, le directeur des ressources humaines de Bayer en France qui met en avant un plan de départs volontaires motivé par "une recherche d’efficience et un recentrage sur les activités clés du groupe". Ce dernier assure par ailleurs que sur les 474 emplois supprimés, 110 étaient vacants.

Le siège social du groupe, basé à Lyon, est particulièrement touché avec la perte de 240 postes sur 600. Le site industriel de Villefranche-sur-Saône se voit également amputer de 74 emplois sur 250.

Ce sont en tout 12 000 suppressions de postes dans le monde d’ici 2022 qui ont été annoncées par Bayer.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Et si on essayait le socialisme ? le 19/05/2021 à 13:46
Pilou69 a écrit le 19/05/2021 à 13h21

Et virer les actionnaires ? Pourtant cela ferait beaucoup de bien aux entreprises....

Et si on essayait le socialisme ?

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 19/05/2021 à 13:21

Et virer les actionnaires ? Pourtant cela ferait beaucoup de bien aux entreprises....

Signaler Répondre

avatar
lol69 le 19/05/2021 à 12:30

On espère que comme pour l'aviation et l'industrie lourde, qu'ils ne vont pas faire une annonce dans 1 an, en disant embaucher la moitié du nombre licencié,... Puis se plaindre de ne pas trouver de main d'oeuvre qualifiée...
Tient super idée en passant, ce serait bien que les rh garde les coordonnées des gens qu'ils virent pour les réembaucher, et voir les boites qui embauche pour faire un transfert de perso plutôt que ces plans...

Signaler Répondre

avatar
kikou le 19/05/2021 à 11:53

Décisions de Bayer ou la face cachée de la vengeance due aux saccages de leurs infrastructures par l'extrême gauche, mais aussi du laxisme de la justice française envers ceux qui investissent en FRANCE.

Signaler Répondre

avatar
FORZA EELV le 19/05/2021 à 11:07

Pas grave parce que la transition écologique va créer des dizaines de millions d'emplois !

Signaler Répondre

avatar
Barnum Circus le 19/05/2021 à 10:59

C'est passionnant d'observer notre société contemporaine
D'un côté on nous dit de faire des enfants car la dénatalité est un danger
De l'autre on supprime les emplois en masse, augmentant ainsi la précarité et décourageant les projets familiaux
Et on rajoute que, donc, les vieux devront travailler plus longtemps faute de nouveaux cotisants, aggravant encore l'entrée des jeunes dans le système
Mais tout cela ne semble gêner personne, même pas les pays au bord du gouffre comme l'Italie ou le Japon
Allez comprendre

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.