Lyon : L214 traînée aux prud'hommes par un couple d'anciens collaborateurs

Lyon : L214 traînée aux prud'hommes par un couple d'anciens collaborateurs
Photo d'illustration- LyonMag

Ce vendredi, le conseil des prud'hommes de Lyon doit procéder aux audiences intermédiaires de deux anciens collaborateurs de L214.

En couple, ils reprochent des choses différentes à l'association lyonnaise de défense des animaux. Mediapart se fait l'écho de cette affaire, la première dans l'histoire de L214.

Dans leur article, nos confrères concèdent avoir recueilli largement des avis positifs d'actuels et anciens salariés, qui vantent notamment l'égalité salariale chez L214, quels que soient l'ancienneté ou le niveau de responsabilité. Mais estiment que la quinzaine de départs enregistrée depuis mars 2020 cache quelque chose.

Et relaient donc le combat de ce couple vivant au Québec et réalisant ses missions pour L214 en télétravail. Ils sont présentés comme des "militants historiques", puisque lui a créé le logo de l'association et elle a été très proche de la fondatrice Brigitte Gothière.

Lui estime qu'il faisait le travail d'un salarié et non celui d'un prestataire qu'il était. Epuisé par ses missions, il n'a pu bénéficier d'aucune aide ou indemnité à cause de son statut. Revenu chez L214 après ce burnout, il a réclamé plus d'argent, ce qu'il a obtenu. Mais le fossé avec les autres salariés s'était creusé et il avait finalement été écarté.

Sa compagne a elle été licenciée à l'automne 2020. La direction de L214 lui reprochait de ne pas savoir travailler en équipe et elle aurait remis en cause à plusieurs reprises l'autorité des dirigeants. L'ex-salariée se dit victime de harcèlement moral.

27 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lol le 13/06/2021 à 13:53

Les commentaires ont l'air de vouloir détester très fort L214 sans s'inquiéter de rien. Allez y va, un peu de haine gratuite du bout du clavier c'est dans l'air du temps.

De nos jours, le taux de remplacement moyen dans toute entreprise est de 20%, les gens vont et viennent, c'est comme ça, le marché du travail reste ouvert, malgré le taux de chomage. C'est largement pire dans la restauration, le turn-over est de 50%.
On peut donc dire que leurs effectifs salariés sont exactement dans la moyenne des français salariés. Incroyable cette nouvelle. En tant que recruteur, je suis vraiment très étonné de ce manque de mise en perspective par Mediapart, car ca n'y était pas.

Le fait qu'il y ait que 2 personnes en conflit ouvert après 11 ans d'existence malgré tous leurs salariés, c'est plutôt pas mal. Les prud'hommes se la couleraient douce si ca se passait comme ca dans toutes les structures.

Signaler Répondre

avatar
Chouki le 23/05/2021 à 04:03

@mg, petite question : si on arrête la consommation totale de viande, que vont devenir les animaux d élevage, vu qu i's ne seront plus d utilite à l éleveur. Et que celui fin de trouver un moyen de subsistance, transformere tous ses près en terre cultivable.

Aller attends la réponse, parce qu à chaque fois que je pose cette question, à des vegetariens ils sont incapable de répondre.

Connaie un éleveur qui part à la retraite, personne pour prendre sa succession et de fait son cheptel va partir à l abbatoir. Qu attends cette asssaciation pour prendre en charge ce cheptel' et ainsi les sauver
Mais suis je bête, entre denoncer et bosser concrètement pour sauver des animaux, il y a une marge.

Signaler Répondre

avatar
Yo le 21/05/2021 à 19:51
Lilo a écrit le 21/05/2021 à 16h13

Vous êtes un peu perdu car vous ne faites pas la différence entre une association abolistionniste et une association welfariste. Il existe les deux, l'une est contre toutes les formes d'exploitation des animaux, la seconde est pour l'amélioration des conditions d'élevage. L214 est abolistionniste, en effet on peut se nourrir sans aliment d'origine animale tout en étant en bonne santé. Informez vous et vous aurez une autre approche, vous verrez.

Ah, ah, ah, et bien vous venez de prouver que L214 manipule l'opinion en étant l'une et se fait passer pour l'autre !

Signaler Répondre

avatar
Aragon le 21/05/2021 à 17:55
Électeur EELV a écrit le 21/05/2021 à 05h20

On a pas la vidéo de la maltraitance des salariés ?

De la main d’œuvre , ils s’en fichent. Ils sont des enfants gâtés issus de la cuisse de Jupiter. Les loobies de la viande in vitro élevées en laboratoires aux USA . La nourriture de demain n’est pas ragoûtante , avec le business des insectes pour enrichir des manges merdes décérébrés. Toutes ses minorités ne devraient même, pas être médiatisées, mais elles sont puissantes et toutes poussées par des multinationales qui ont compris que les cons de demain sont déjà Nés.

Signaler Répondre

avatar
Merci le 21/05/2021 à 17:49
Mg a écrit le 21/05/2021 à 15h43

Vous pensez réellement ce que vous écrivez ? J'ai été bénévole pour cette association et vous ne pouvez même pas imaginer le nombre de coup de téléphone, de mails que nous recevions de la part de salariés des abattoirs qui dénonçaient la maltraitance des animaux.
Vous devez faire parti de ces gens qui préfèrent penser que ce n'est pas vrai au lieu de vous poser des questions sur le contenu de votre assiette et de sa provenance.

Puisque que vous connaissez l'intérieur de cette association, avez vous eu connaissance des faits qui sont indiqués (20aine de départs, harcelement, …)
Pourquoi avez vous quitté L214 alors que vous étiez bénévole et que vous semblez toujours en phase avec ses revendications ?

Signaler Répondre

avatar
Georges Profonde le 21/05/2021 à 16:57
Précisions a écrit le 21/05/2021 à 06h19

Les conditions d'abattage d'êtres humains ils ne connaissent pas chez L214 ?...
C'est bien de la même famille que les pastèques, rien pour la condition humaine.

Avez vous seulement connaissance des conditions salariales et de travail chez l214 avant de dire ça? Trouvez une autre boite avec de telles conditions pour rire un peu...

Signaler Répondre

avatar
Face cachée de l'iceberg... le 21/05/2021 à 16:50

L'action en justice de ces deux personnes contre leur ex-employeur, permets d'apercevoir la face cachée de cette association !!

Çà pue la magouille a tous les étages !!
Çà pue la manipulation d'esprits faibles et stupides !!!

Français réveillez-vous !!!

Signaler Répondre

avatar
Lilo le 21/05/2021 à 16:17
Cépabaite a écrit le 21/05/2021 à 09h41

Attention à bien lire entre les lignes...
La majorité des salariés ou prestataires sont contents (ce qui n'est pas du tout le cas dans mon association).
Lui est donc parti pour Burn out et s'est senti lésé financièrement. Il est donc ensuite revenu, à demandé son dû et l'a obtenu. S'en est suivi des jalousies (comme partout), d'une quinzaine de personnes qui ont donc quittées l'association.
Sa femme revenu aussi, mécontente sans doute de la situation, à dû faire son boulot toute seule dans son coin, alors que c'est un travail d'équipe et à fini par être licenciée.
Rien de bizarre dans tout cela, c'est l'humain dans toute sa splendeur.

Elle était peut être tout simplement incompétente et pas capable de travailler en équipe.
Partir à deux avec une somme d'argent, ça peut être utile pour organiser une reconversion.

Signaler Répondre

avatar
Lilo le 21/05/2021 à 16:13
Yo a écrit le 21/05/2021 à 13h37

C'est de notoriété publique que cette association se contrecarre du bien être animal.

Il y a quelques mois, il y avait un témoignage édifiant diffusé sur la radio RTL. Témoignage qui n'a jamais été attaqué d'ailleurs, ni démenti.

Un groupement d'élever de lapins du sud ouest ont tenté moultes fois de faire venir L214 dans leurs élevage pour montrer quelles étaient les conditions de vis de leurs animaux, et le cas échéant, travailler avec L214 à l'amélioration de ces conditions.

la réponse a été à chaque fois cinglante : "On s'en fou de vos animaux, nous ce qui nous interesse, c'est de faire cesser toute consommation de viande, c'est notre objectif et nous voulons l'imposer à tout le monde".

Belle idéologie derrière tout cela ! Ces gens la sont justes une groupement d’extrémiste de plus, d’illuminés qui se croient investis d'une mission divine, et qui accessoirement leur permet d'engranger des dons, des subventions, pour le plus grand bénéfice de leurs dirigeants.

Voila ce qu'est une telle association.

S'il y a un vrai journaliste dans la salle, il peut retrouver facilement ces témoignages diffusés sur cette grande radio à une heure de grande audience !

Vous êtes un peu perdu car vous ne faites pas la différence entre une association abolistionniste et une association welfariste. Il existe les deux, l'une est contre toutes les formes d'exploitation des animaux, la seconde est pour l'amélioration des conditions d'élevage. L214 est abolistionniste, en effet on peut se nourrir sans aliment d'origine animale tout en étant en bonne santé. Informez vous et vous aurez une autre approche, vous verrez.

Signaler Répondre

avatar
Vegansistes extrêmes le 21/05/2021 à 15:56
Oups a écrit le 21/05/2021 à 13h45

Ce groupuscule associatif a des méthodes de voyous (intrusion, caméra caché, ... )
Leur méthode se retourne contre eux.
A quand des images des bureaux de L214 ou l'on pourrait voir du personnel harcelé et maltraité.
Mort de Rire

D'autant que leur financements (1,14 million d'euros) par les lobbyings de la viande in vitro est bien réelle.

https://www.lopinion.fr/edition/economie/l214-juteuse-association-anti-viande-qui-defend-bien-bifteck-financier-168535

Signaler Répondre

avatar
Mg le 21/05/2021 à 15:54
Précisions a écrit le 21/05/2021 à 06h19

Les conditions d'abattage d'êtres humains ils ne connaissent pas chez L214 ?...
C'est bien de la même famille que les pastèques, rien pour la condition humaine.

Vous ne devez pas connaître l'association pour avoir de tels propos. Derrière la maltraitance animale dans les abattoirs et élevages, se cache aussi la maltraitance humaine. Derrière votre morceau de viande, pensez donc aux éleveurs qui gagnent une misère pour un travail de dingue, pensez aux salariés des abattoirs qui travaillent dans le froid, les hurlements, le sang, des déjections.... Votre viande aura une tout autre saveur.

Signaler Répondre

avatar
Mg le 21/05/2021 à 15:43
raslebol69 a écrit le 21/05/2021 à 10h55

Bientôt on apprendra qu'une partie de leurs vidéos sont des montages, du cinéma loin de la réalité des abattoirs accusés.

Vous pensez réellement ce que vous écrivez ? J'ai été bénévole pour cette association et vous ne pouvez même pas imaginer le nombre de coup de téléphone, de mails que nous recevions de la part de salariés des abattoirs qui dénonçaient la maltraitance des animaux.
Vous devez faire parti de ces gens qui préfèrent penser que ce n'est pas vrai au lieu de vous poser des questions sur le contenu de votre assiette et de sa provenance.

Signaler Répondre

avatar
Oups le 21/05/2021 à 13:45

Ce groupuscule associatif a des méthodes de voyous (intrusion, caméra caché, ... )
Leur méthode se retourne contre eux.
A quand des images des bureaux de L214 ou l'on pourrait voir du personnel harcelé et maltraité.
Mort de Rire

Signaler Répondre

avatar
Yo le 21/05/2021 à 13:37
TERMINATOR a écrit le 21/05/2021 à 12h47

MERCI MEDIAPART..
JE ME DOUTAIS QUE CETTE ASSOCIATION
N ÉTAIT QU UNE ASSOCIATION DE PROFITEURS ET DE MAGOUILLEURS.......
TU PARLES.? LES ANIMEAUX ILS SEN FOUTENT COMME DE L AN 40....... SEUL LE POGNON LES INTERRESSAIENT ET RIEN D AUTRES.... LA PREUVE ILS BOSSENT MÊME PAS.... FOUTEZ MOI ÇA DANS LES MINES DE SEL......

C'est de notoriété publique que cette association se contrecarre du bien être animal.

Il y a quelques mois, il y avait un témoignage édifiant diffusé sur la radio RTL. Témoignage qui n'a jamais été attaqué d'ailleurs, ni démenti.

Un groupement d'élever de lapins du sud ouest ont tenté moultes fois de faire venir L214 dans leurs élevage pour montrer quelles étaient les conditions de vis de leurs animaux, et le cas échéant, travailler avec L214 à l'amélioration de ces conditions.

la réponse a été à chaque fois cinglante : "On s'en fou de vos animaux, nous ce qui nous interesse, c'est de faire cesser toute consommation de viande, c'est notre objectif et nous voulons l'imposer à tout le monde".

Belle idéologie derrière tout cela ! Ces gens la sont justes une groupement d’extrémiste de plus, d’illuminés qui se croient investis d'une mission divine, et qui accessoirement leur permet d'engranger des dons, des subventions, pour le plus grand bénéfice de leurs dirigeants.

Voila ce qu'est une telle association.

S'il y a un vrai journaliste dans la salle, il peut retrouver facilement ces témoignages diffusés sur cette grande radio à une heure de grande audience !

Signaler Répondre

avatar
TERMINATOR le 21/05/2021 à 12:47

MERCI MEDIAPART..
JE ME DOUTAIS QUE CETTE ASSOCIATION
N ÉTAIT QU UNE ASSOCIATION DE PROFITEURS ET DE MAGOUILLEURS.......
TU PARLES.? LES ANIMEAUX ILS SEN FOUTENT COMME DE L AN 40....... SEUL LE POGNON LES INTERRESSAIENT ET RIEN D AUTRES.... LA PREUVE ILS BOSSENT MÊME PAS.... FOUTEZ MOI ÇA DANS LES MINES DE SEL......

Signaler Répondre

avatar
raslebol69 le 21/05/2021 à 10:55

Bientôt on apprendra qu'une partie de leurs vidéos sont des montages, du cinéma loin de la réalité des abattoirs accusés.

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 21/05/2021 à 10:44

En résumé ces salariés n étaient pas productifs et cela dans une association qui ne produit rien..

Beaufland......

Signaler Répondre

avatar
réalité le 21/05/2021 à 10:44
Cépabaite a écrit le 21/05/2021 à 10h41

Vous pouvez bien critiquer, malgré tout, heureuse que ces associations existent, pour dénoncer la barbarie, notamment dans les abattoirs. Une barbarie qu'au fond tout le monde soupçonne, mais il est évident que c'est plus facile de fermer les yeux.

et c'est bien connu, ils sont champion pour fermer les yeux...

Signaler Répondre

avatar
Cépabaite le 21/05/2021 à 10:41

Vous pouvez bien critiquer, malgré tout, heureuse que ces associations existent, pour dénoncer la barbarie, notamment dans les abattoirs. Une barbarie qu'au fond tout le monde soupçonne, mais il est évident que c'est plus facile de fermer les yeux.

Signaler Répondre

avatar
lol le 21/05/2021 à 10:39

Ça me fait trop rire cette soi disant association contre la maltraitance animale ;il maltraite leurs collaborateurs ,c'est bon pour leur image ,à ces intégristes .....

Signaler Répondre

avatar
Julius le 21/05/2021 à 09:57

Intéressant, le vrai visage de cette association d'intégristes.

Signaler Répondre

avatar
Cépabaite le 21/05/2021 à 09:41

Attention à bien lire entre les lignes...
La majorité des salariés ou prestataires sont contents (ce qui n'est pas du tout le cas dans mon association).
Lui est donc parti pour Burn out et s'est senti lésé financièrement. Il est donc ensuite revenu, à demandé son dû et l'a obtenu. S'en est suivi des jalousies (comme partout), d'une quinzaine de personnes qui ont donc quittées l'association.
Sa femme revenu aussi, mécontente sans doute de la situation, à dû faire son boulot toute seule dans son coin, alors que c'est un travail d'équipe et à fini par être licenciée.
Rien de bizarre dans tout cela, c'est l'humain dans toute sa splendeur.

Signaler Répondre

avatar
Ramses le 21/05/2021 à 09:30

Des que y a de l argent...ca part en sucette...

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 21/05/2021 à 08:47

Vous vous attendiez à quoi de la part d'intégristes revendiqués?

Signaler Répondre

avatar
Le Furet le 21/05/2021 à 07:49

Bonjour, je pense que beaucoup d'association,qui se dire pour l'égalité,et le droit,de l'être humain,commence à pensée à eux et à leur porte monnaie.

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 21/05/2021 à 06:19

Les conditions d'abattage d'êtres humains ils ne connaissent pas chez L214 ?...
C'est bien de la même famille que les pastèques, rien pour la condition humaine.

Signaler Répondre

avatar
Électeur EELV le 21/05/2021 à 05:20

On a pas la vidéo de la maltraitance des salariés ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.