Près de Lyon : sans billet, il s’en prend aux policiers pour monter dans un train

Près de Lyon : sans billet, il s’en prend aux policiers pour monter dans un train
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits remontent à la semaine dernière.

Le 25 mai dernier, un homme voulait monter dans un train à la gare de Villefranche-sur-Saône au nord de Lyon. L’individu souhaitait rentrer chez lui jusqu’à Belleville-en-Beaujolais, à la frontière avec l’Ain. Mais le trentenaire n’avait pas acheté de billet, il s’est ainsi heurté au refus de policiers de la sécurité ferroviaire de le laisser monter dans la voiture. Le ton est monté, le voyageur qui voulait resquiller a proféré des menaces contre les agents. Un moment enregistré par une petite caméra de l’un des policiers. 

Placé en garde à vue, l’homme a continué son numéro en se cognant la tête contre une vitre de sa cellule. Il aurait aussi, selon Le Progrès, arraché son bracelet électronique fixé initialement à son tibia. 

Jugé vendredi en comparution immédiate, le suspect a expliqué qu’il avait peur que son bracelet électronique ne se déclenche et alerte les autorités qu’il n’était pas rentré chez lui. Déjà connu pour 21 antécédents judiciaires, il a écopé de 3 mois de prison avec maintien en détention. 

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Vanvrin le 31/05/2021 à 20:29
QuelAcharnement a écrit le 31/05/2021 à 12h15

Sans les obligations liées au port de ce bracelet électronique tout cela ne serait jamais arrivé !

Vous êtes sérieux, là?
La ce n'est plus la culture de l'excuse, c'est la 4eme dimension!!

Signaler Répondre

avatar
FESTIVAL D'AVILYON le 31/05/2021 à 13:56

Et un de plus qui va faire du théâtre.

Signaler Répondre

avatar
puik le 31/05/2021 à 13:54

21 antécédents judiciaires ?. Le genre de personne irrécupérable qui continuera à pourrir l'existence des autres.

Signaler Répondre

avatar
ornellasagot2@gmail.com le 31/05/2021 à 12:45

Obligations porter bracelet ectonique Mi centre éducatif fermée

Signaler Répondre

avatar
QuelAcharnement le 31/05/2021 à 12:15

Sans les obligations liées au port de ce bracelet électronique tout cela ne serait jamais arrivé !

Signaler Répondre

avatar
bullit le 31/05/2021 à 11:37

Comme le mettent dans une oubliette comme à l’époque et terminé il ferait meilleur sans des racailles comme ça

Signaler Répondre

avatar
Alouf le 31/05/2021 à 11:29

Avec 21 antécédents judiciaires, il devait être effectivement meurt de peur !!!

Signaler Répondre

avatar
Electeur EELV le 31/05/2021 à 11:20

"Les jeunes ont peur la police et pas seulement les délinquants" : Mohamed Chichi-Adjoint à la sécurité à la Mairie de Lyon

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.