Lyon : le Grand Hôtel-Dieu cherche des artistes bénévoles pour la Fête de la Musique, l’adjointe à la Culture s’offusque

Lyon : le Grand Hôtel-Dieu cherche des artistes bénévoles pour la Fête de la Musique, l’adjointe à la Culture s’offusque
Nathalie Perrin-Gilbert - LyonMag

Lundi, c’est la Fête de la Musique. L’évènement profitera de l’arrêt du couvre-feu, mais les concerts improvisés resteront interdits.

A Lyon, le Grand Hôtel-Dieu lançait il y a deux semaines un appel à artistes pour que ces derniers puissent se produire au sein du mythique bâtiment de la Presqu’île.

Mais la promesse de ne pas rémunérer les musiciens a fait tiquer beaucoup de monde dans les commentaires de la publication Facebook. Ce mercredi, c’est même l’adjointe au maire de Lyon chargée de la Culture qui y est allée de son message ulcéré.

Nathalie Perrin-Gilbert réagissait notamment à une tentative de justification de la part du Grand Hôtel-Dieu, qui estimait que son offre s’adressait "essentiellement à des artistes en devenir. Nous souhaitons permettre à de jeunes artistes et groupes locaux de présenter leur talent en mettant à leur disposition une scène et des équipements professionnels". Et donc, sans rémunération.

"Nous luttons contre cette pratique qui consiste à ne pas verser des cachets à des artistes sous prétexte de visibilité, a ainsi écrit l’ancienne maire du 1er arrondissement. Et pour la première fois, la ville de Lyon participe à hauteur de 50 000 euros au GIP Cafés Culture pour accompagner les bars et restaurants dans l'emploi rémunéré des artistes et techniciens du spectacle. Je vous remercie donc de revoir votre appel à projets en intégrant l'obligation de rémunération des artistes intervenant dans vos espaces".

Reste à savoir si le Grand Hôtel-Dieu, devenu privé depuis sa cession orchestrée par Gérard Collomb, pliera face aux injonctions de l'Hôtel de Ville. D'autant qu'à en croire certains commentaires, plusieurs artistes ont bien l'intention de sauter sur l'occasion pour se produire gratis le 21 juin.

23 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
chanceux mais faut pas dire le 20/06/2021 à 13:59

J'appellerai pas les intermittents du spectacles "bénévoles" tant ils sont avantagés sur les allocations, mais chuuuuuut

Signaler Répondre

avatar
vrailyonnais le 20/06/2021 à 13:44

la Lumière de notre Brillante adjointe à la Culture nous illuminent si Fort qu’elle pourrait nous aveugler: elle n’a Rien compris puisque la Fête de la Musique fut créée pour les Amateurs. Son ralliement Opportuniste avec les Verts aurait-il pu la décérébrer en partie……?

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha02 le 18/06/2021 à 15:28

Pourquoi s’offusquer ? A l’origine la fête de la musique c’était permettre a des amateurs des non professionnels de jouer de faire un boeuf, de s’éclater s’amuser sans se prendre au sérieux, la marchandisation le fric est passé par là, recuperé par les politiques qui gâchent toujours tout :-(

Signaler Répondre

avatar
Le GaGa le 18/06/2021 à 14:48

Je suggère à NPG de les payer avec sa très chère monnaie locale, en Gonettes... ils ne vont pas être déçus! Allez...à fond pour les circuits courts, faut donner l’exemple!

Signaler Répondre

avatar
Ja! le 17/06/2021 à 17:22
Droite dans ses bottes a écrit le 17/06/2021 à 12h47

"Je vous remercie donc de revoir votre appel à projets"... quelle diplomatie, quelle gentillesse, quel savoir-vivre.
C'est vrai que NPG s'y connait en cachets:
https://www.lyonmag.com/article/111552/distribution-des-aides-a-la-culture-par-la-ville-de-lyon-gregory-doucet-en-flagrant-delit-de-collombisme/50

Depuis qu'ils sont coachés par Pablo Servigne, ils se sentent pousser des ailes...
https://www.lyonmag.com/article/116161/regionales-en-pleine-reunion-publique-un-auteur-suggere-a-fabienne-grebert-de-s-inspirer-d-hitler-pour-mener-sa-politique-ecologiste

Signaler Répondre

avatar
John-6900 le 17/06/2021 à 13:04
musicos a écrit le 17/06/2021 à 12h54

Elle a visiblement pas compris le principe de la fête de la musique.

Encore cette fête de la musique sa promet d'être un beau bordel

Signaler Répondre

avatar
musicos le 17/06/2021 à 12:54

Elle a visiblement pas compris le principe de la fête de la musique.

Signaler Répondre

avatar
Droite dans ses bottes le 17/06/2021 à 12:47

"Je vous remercie donc de revoir votre appel à projets"... quelle diplomatie, quelle gentillesse, quel savoir-vivre.
C'est vrai que NPG s'y connait en cachets:
https://www.lyonmag.com/article/111552/distribution-des-aides-a-la-culture-par-la-ville-de-lyon-gregory-doucet-en-flagrant-delit-de-collombisme/50

Signaler Répondre

avatar
Zem le 17/06/2021 à 12:23

La gauchiasse

Signaler Répondre

avatar
Key le 17/06/2021 à 10:24

offusquez vous, en attendant, c'est légion ce type de demandes.
Le Musée des Beaux-Ars avait fait la même chose y'a 2 ans, pour jouer sur un piano au milieu du jardin du musée, plein de pianistes, pro ou en herbe, y sont passés, ne voyant pas le problème.

Aujourd'hui, on a même Emmaüs à Parilly qui fait pareil (ok, ils offrent le repas en compensation) mais wtf ? tout travail mérite salaire !
les compagnons d'Emmaüs profitent-ils des pauvres qu'ils sont censés aider ?
Comment creuser encore plus le fossé pour enterrer les plus précaires ?!

Signaler Répondre

avatar
Message a la directrice du Kolkhoze le 17/06/2021 à 10:20

Camarade Nathalie ,
J ai lu avec grande attention ta suggestion .
Je me permets de te rappeler que le monde associatif dont tu es si friande vit en grande partie grâce a des bénévoles et pas simplement pour la fete de la musique mais à l année .
Donc , en meme temps que tu te permets une certaine ingérence dans le domaine "privé" , n'oublie pas de t occuper de ces bénévoles qui font vivre ton quartier et notre ville .
Ceci dans un soucis d'Egalité de traitement entre citoyen (ça devrait te parler camarade ?)
Nous attendons ton prochain communiqué à ce sujet .

Signaler Répondre

avatar
mamipouzo le 17/06/2021 à 09:41

Lettre d'un musicien répondant à un restaurateur cherchant des musiciens bénévoles:
Annonce :
"Nous sommes un petit restaurant situé en plein centre ville. Nous recherchons des musiciens bénévoles souhaitant profiter de notre établissement pour se faire connaître et vendre des C.D. Il ne s’agit pas d’un travail à temps plein, mais simplement à l’occasion de soirées spéciales, que nous pourrons organiser régulièrement si les échos sont positifs. Artistes de Jazz, rock, pop, variété, etc… Êtes-vous intéressé pour promouvoir votre travail ? Merci de répondre rapidement."

La réponse d’un musicien :
"Avant tout, je vous souhaite une très bonne année !!! Je suis musicien et propriétaire d’une grande maison. Je recherche un restaurateur bénévole souhaitant profiter de mon domicile pour se faire connaître en venant cuisiner pour moi et mes amis. Il ne s’agit pas d’un travail à temps plein, mais simplement à l’occasion de soirées spéciales, que nous pourrons organiser régulièrement si les échos sont positifs. Cuisine traditionnelle, gastronomique, exotique, etc… Êtes-vous intéressé pour promouvoir votre travail ? Merci de répondre rapidement."

Signaler Répondre

avatar
Qui veut faire l’ange fait la bête le 17/06/2021 à 09:18

Autant sur le fond (dénonciation du travail gratuit), je suis d’accord, autant là j’ai l’impression que N.Perrin essaie de faire parler d’elle, un peu à l’image de ses interventions ces derniers mois. J’aurais préféré qu’elle s’interroge sur l’opportunité de mettre des agents en difficulté dans le bras de fer factice avec J. Castex au sujet du Musée des Confluences. Et surtout sur la main d’œuvre et le coût de la pseudo expo qui suivit au siège de la Métropole : pure opération de com, caprice bernardien à nos frais. C’est pas parce qu’ils nous ont mis un crédit de 1,2 milliard d’euros sur le dos, qu’il faut faire n’importe quoi avec l’argent public !

On aimerait aussi entendre parler de dossiers importants, comme la gestion de l’Opéra et les émoluments (salaire et frais) de son directeur, passés à une gestion privée par un montage dont G. Collomb avait le secret pour avantager ses obligés par rapport aux grilles publiques.

Dans le cas présent, on parle d’une occasion particulière, la Fête de la musique, lors de laquelle des amoureux de la musique sont mus par l’opportunité de se produire en public et le partage. Juste un jour dans l’année...

Signaler Répondre

avatar
califebm le 17/06/2021 à 07:57

Si la municipalité est prête à rémunérer d'emblée ( grassement , le show business paye bien ) des artistes totalement inconnus , merci de me contacter via le journal et mon pseudo , je suis candidat !
Je me marre tous les jours avec les écolos , merci , merci lyon mag , de nous faire part de toutes leurs élucubrations !

Signaler Répondre

avatar
Lagazet le 17/06/2021 à 07:45

Il faut laisser leur chance à tous. C'est un bon tremplin pour l'avenir de ces 'artistes ' en herbe..

Signaler Répondre

avatar
C'est qui le patron ? le 17/06/2021 à 07:40

En France,les libertés s'envolent de + en + ,sauf faire des rodéos et casser du flic !!!

Signaler Répondre

avatar
Et pourtant.... le 17/06/2021 à 06:59
Ton cul ? Mon blé. a écrit le 17/06/2021 à 05h15

Bénévoles ? Artistes , boulangers , maçon, plombier, docteur, dentistes, chirurgiens, ect.... un monde de bisounours où tous le monde vie d’amour et d’eau fraîche ,mdr.

Et pourtant, bien des pans de l'économie tournent à grand renfort d'emplois non-rémunérés où les personnes doivent se considérer comme chanceuse d'avoir trouver un boulot. Il ne manquerait plus qu'ils exigent un salaire !

Le secteur privé qui veut donner des leçons de capitalisme aura encore longtemps besoin de l'argent public....
Certains corporations votant traditionnellement à droite ne sont pas à une contradiction près....

Signaler Répondre

avatar
Le Petit Butin le 17/06/2021 à 06:58

Vite un « article » rédigé avec les pieds en une !

Signaler Répondre

avatar
Colombine le 17/06/2021 à 05:43
Et alors? a écrit le 16/06/2021 à 23h22

L’hôtel Dieu propose, et annonce la couleur... Les artistes qui viendront, viendront librement.
Quand vous voulez vous faire connaitre, lancer un projet, une activité, une entreprise, en général on vous donne pas d'argent à priori...
On a pas toujours à disposition l'argent des contribuables à distribuer gratuitement...
Et pour Lyon Mag si vous pouviez éviter de dire que l’Hôtel Dieu à été vendu, mais prêté pour 99 ans (il est toujours propriété des HCL), en échange d'une rénovation intégrale, entièrement payée par le privé. Ce qui permet aujourd'hui d'ouvrir largement le site au public, sans que ça coûte un centime au contribuable.
Qu'on aime ou pas collomb, sur ce coup là il a été bon.

C'est devenu quoi ?? la part dieu en presqu’île ?? quelle vision d'avenir !!
Et pour une rénovation pas onéreuse , il y avait bien d'autres ficelles de financement

Signaler Répondre

avatar
Ton cul ? Mon blé. le 17/06/2021 à 05:15

Bénévoles ? Artistes , boulangers , maçon, plombier, docteur, dentistes, chirurgiens, ect.... un monde de bisounours où tous le monde vie d’amour et d’eau fraîche ,mdr.

Signaler Répondre

avatar
gpto le 17/06/2021 à 00:19

Aider des gauchistes, surement pas.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 16/06/2021 à 23:32

Un tel établissement de prestige , de luxe , à l'éloquence de la richesse.......recherche des bénévoles !!!!
Pourquoi, y a plus de tunes dans le Grand Hôtel-Dieu pour filer quelques pièces de monnaie aux aidants ????
Bosser gratuitement pour un tel établissement c'est vraiment très cher payée pour un pti bénévole !

Signaler Répondre

avatar
Et alors? le 16/06/2021 à 23:22

L’hôtel Dieu propose, et annonce la couleur... Les artistes qui viendront, viendront librement.
Quand vous voulez vous faire connaitre, lancer un projet, une activité, une entreprise, en général on vous donne pas d'argent à priori...
On a pas toujours à disposition l'argent des contribuables à distribuer gratuitement...
Et pour Lyon Mag si vous pouviez éviter de dire que l’Hôtel Dieu à été vendu, mais prêté pour 99 ans (il est toujours propriété des HCL), en échange d'une rénovation intégrale, entièrement payée par le privé. Ce qui permet aujourd'hui d'ouvrir largement le site au public, sans que ça coûte un centime au contribuable.
Qu'on aime ou pas collomb, sur ce coup là il a été bon.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.