Régionales/départementales : 12,05% de participation dans le Rhône et la Métropole de Lyon à 12h, en hausse par rapport au 1er tour

Régionales/départementales : 12,05% de participation dans le Rhône et la Métropole de Lyon à 12h, en hausse par rapport au 1er tour
Photo d'illustration- LyonMag

Selon le ministère de l'Intérieur, le taux de participation des élections régionales et départementales dans le Rhône et la Métropole de Lyon est, à la mi-journée, de 12,05% pour le second tour.

Les deux collectivités font encore moins bien que la moyenne nationale, également communiquée à 12h.

En France, le taux de participation pour les régionales est en légère en hausse. Il est de 12,66%, contre 12,22% au premier tour. Pour rappel, comme la semaine dernière, les chiffres communiqués au niveau national sont les mêmes pour les deux élections.

Au niveau local, ce chiffre est également meilleur que dimanche dernier. A la même heure il y a sept jours, le taux de participation dans le Rhône est la Métropole de Lyon était de 11,86%. En 2015, pour le second tour, il était de 20,52% dans le Rhône et de 19,24% dans le Métropole de Lyon.

Un nouveau point sur la participation sera fait à 17h.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Le GaGa le 27/06/2021 à 16:07
Yo a écrit le 27/06/2021 à 15h54

Il n'y a aucune chance que cela s'améliore.

Et un certain nombre de ces abstentionnistes, iront manifester et voir même détruire les magasins et s'en prendre aux forces de l'ordre parce qu'il estimeront que nous sommes dans une dictature !

Mais de leur coté, ils ne sont même pas capable de mettre un bulletin dans une urne !

Ils ont compris ...et certains politiques aussi, que le pouvoir est dans la rue où les ZAD.
Il faudra bien qu’un jour, la grande majorité silencieuse montre les dents....

Signaler Répondre

avatar
Yo le 27/06/2021 à 15:54
Ex Précisions a écrit le 27/06/2021 à 15h28

Bravo ! Entièrement d'accord.
Ce matin j'étais le seul vers 11h (!) dans mon bureau de vote. Les assesseurs me regardaient avec un soupire...
Espérons que ça avance en fin d'après-midi, que les gens au lieu de râler après coup aillent voter.

Il n'y a aucune chance que cela s'améliore.

Et un certain nombre de ces abstentionnistes, iront manifester et voir même détruire les magasins et s'en prendre aux forces de l'ordre parce qu'il estimeront que nous sommes dans une dictature !

Mais de leur coté, ils ne sont même pas capable de mettre un bulletin dans une urne !

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 27/06/2021 à 15:28
Yo a écrit le 27/06/2021 à 15h20

Complétement en phase.

Mais il ne faut pas oublier le "j'en foutisme" et la mentalité d'assisté d'une partie de la population qui se complait dans cette situation. Ce n'est pas parce que les politiques ne donnent pas l'exemple que les électeurs ne peuvent pas voter pour d'autres qui n'ont pas encore montrer leur duplicité !

Bravo ! Entièrement d'accord.
Ce matin j'étais le seul vers 11h (!) dans mon bureau de vote. Les assesseurs me regardaient avec un soupire...
Espérons que ça avance en fin d'après-midi, que les gens au lieu de râler après coup aillent voter.

Signaler Répondre

avatar
Je suis Charlie! le 27/06/2021 à 15:20

On n'a pas fait La Révolution de 1789 pour retourner aujourd'hui à l'Ancien Régime!
Les régions doivent disparaître, et vite!
Vive la République une et indivisible, laïque, démocratique et sociale!

Signaler Répondre

avatar
Yo le 27/06/2021 à 15:20
Bdp91 a écrit le 27/06/2021 à 13h16

Ces élections régionales resteront dans les annales comme le plus grand naufrage démocratique depuis 1958. La complexité du modèle administratif français couplé aux différents modes de scrutin auront fatigué une majorité d'électeurs. Il faut inventer une nouvelle façon de faire de la politique depuis les territoires. Pour cela, il faudrait que la décentralisation soit réelle et simplifiée sinon les Français continueront à bouder une démocratie qui, elle, ne les oublie pas au quotidien.
Les partis politiques doivent se remettre en cause pour proposer de nouvelles propositions aux Français car si le clivage gauche-droite est contesté, il reste encore le socle de notre démocratie.
Depuis, au moins 2016 et l'élection de Trump, nous vivons une ère un peu étrange. Il y a un mélange de surinformation, de réseaux sociaux et de fake news. Les débats ne sont pas au niveau des défis qui attendent notre pays.
L'abstention montre le rejet de la vie politique comme nous la concevons depuis des décennies ou le désintérêt des citoyens vis-à-vis de la chose publique.
Chacun doit prendre sa place pour reconstruire notre pays. C'est une opportunité pour la jeunesse française de tout réinventer car le vote numérique ne recréera pas de la confiance, alors osez et engagez vous !

Complétement en phase.

Mais il ne faut pas oublier le "j'en foutisme" et la mentalité d'assisté d'une partie de la population qui se complait dans cette situation. Ce n'est pas parce que les politiques ne donnent pas l'exemple que les électeurs ne peuvent pas voter pour d'autres qui n'ont pas encore montrer leur duplicité !

Signaler Répondre

avatar
Bdp91 le 27/06/2021 à 13:16

Ces élections régionales resteront dans les annales comme le plus grand naufrage démocratique depuis 1958. La complexité du modèle administratif français couplé aux différents modes de scrutin auront fatigué une majorité d'électeurs. Il faut inventer une nouvelle façon de faire de la politique depuis les territoires. Pour cela, il faudrait que la décentralisation soit réelle et simplifiée sinon les Français continueront à bouder une démocratie qui, elle, ne les oublie pas au quotidien.
Les partis politiques doivent se remettre en cause pour proposer de nouvelles propositions aux Français car si le clivage gauche-droite est contesté, il reste encore le socle de notre démocratie.
Depuis, au moins 2016 et l'élection de Trump, nous vivons une ère un peu étrange. Il y a un mélange de surinformation, de réseaux sociaux et de fake news. Les débats ne sont pas au niveau des défis qui attendent notre pays.
L'abstention montre le rejet de la vie politique comme nous la concevons depuis des décennies ou le désintérêt des citoyens vis-à-vis de la chose publique.
Chacun doit prendre sa place pour reconstruire notre pays. C'est une opportunité pour la jeunesse française de tout réinventer car le vote numérique ne recréera pas de la confiance, alors osez et engagez vous !

Signaler Répondre

avatar
AboukamPaixEtFoi le 27/06/2021 à 12:46

Bonjour, j'ai voté pour Mr Kotorac cette fois ci. J'espère qu'il s'emparera de la région car on a besoin d'une gouvernance FN maintenant après des décennies d'umps. Les assesseurs ont été désagréables je ne sais pas pourquoi ils sont aussi tendus.
A bon entendeur. Bon dimanche à tout ceux qui sont allés voter

Signaler Répondre

avatar
C'est qui le patron ? le 27/06/2021 à 12:44

Vous parlez d'une hausse ! Moi je ne peux pas voter,je suis de corvée de l'apéro et barbecue !Donc,allez voter ,sans moi !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.