Sans surprise, Christophe Guilloteau réélu à l'unanimité président du Département du Rhône

Sans surprise, Christophe Guilloteau réélu à l'unanimité président du Département du Rhône
La "photo de famille" traditionnelle autour de Christophe Guilloteau - LyonMag

Il n'y avait aucun suspense.

Après avoir remporté 12 cantons sur 13 dimanche dernier lors du second tour des élections départementales, Christophe Guilloteau a été réélu ce jeudi à la tête du Département du Rhône.

Le seul doute qu'il pouvait y avoir était de savoir si le binôme LREM de Arbresle, Morgan Griffond et Catherine Lotte, allait voter pour le président sortant, qui était le seul candidat. Et finalement, Christophe Guilloteau a bien recueilli toutes les voix. Le président a reconnu tout de même que c'était "un peu Poutinesque". "C'est le résultat de cette campagne que nous avons fait ensemble. Je remercie aussi les deux élus du canton de Arbresle, qui ont été considérés comme opposants par certains, qui finalement ne le sont pas. Ils l'ont tout d'abord traduit par leur ralliement au groupe centriste et puis ce jeudi matin dans l'urne", a-t-il déclaré.

Après la classique suspension de séance d'une heure, l'ancien député a tenu à s'adresser aux élus, surtout aux nouveaux : "Vous êtes dans une très belle maison. Les électeurs vous ont confié un mandat magnifique. […] Cette campagne nous l'avons faite avec loyauté, dignité et avec union. Je vous demande une seule chose : certains ont déjà un mandat, de maire par exemple, mais ici vous êtes conseiller départemental. Je tiens à cette transversalité. Nous tenons notre légitimité des urnes. Bon vent à tous et au boulot". 

Priorité aux collèges

Christophe Guilloteau l'a longtemps rappelé lors de sa campagne, une des grandes priorités de ce mandat sera les collèges. "Le dossier important est celui dans le périmètre de Villefranche-sur-Saône. On prend 600 collégiens de plus chaque année. On a deux secteurs complètement embolisés : celui de l'Est lyonnais et celui autour de Villefranche. Ces deux collèges devront être construits et finalisés dans ce mandat. Et puis il faudra en lancer un troisième qui sera dans le périmètre de l'Ouest lyonnais. Mais dans ce secteur, il y a une vraie problématique de foncier, qui est plus cher", a confié le président fraichement réélu.

La liste des vice-présidents

- Sylvie Epinat (Canton de Gleizé)

- Mireille Simian (Canton de Saint-Symphorien-d'Ozon)

- Martine Publié (Canton du Val d'Oignt)

- Bruno Peylachon (Canton de Tarare et Maire de Tarare)

- Daniel Valéro (Canton de Genas)

- Thomas Ravier (Canton de Villefranche-sur-Saône et maire de Villefranche-sur-Saône)

- Colette Darphin (Canton de Thizy-les-Bourgs, maire déléguée de Thizy-les-Bourgs et conseillère régionale)

B.B.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
homard ! le 02/07/2021 à 06:55

On espère qu'il sera moins "homard" que Mercier !

Signaler Répondre

avatar
bing le 01/07/2021 à 18:20

Pas de Melenchonistes au département ? pas de verts ?
ça craint

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.