Réouverture des boîtes de nuit à Lyon : le préfet promet des contrôles

Réouverture des boîtes de nuit à Lyon : le préfet promet des contrôles
Photo d'illustration - LyonMag

Ce vendredi soir, ce devrait être la délivrance tant attendue pour les boîtes de nuit.

Gérants, employés, clients, ils sont tous privés de dancefloor depuis bientôt un an et demi. Le pass sanitaire sera obligatoire à l'entrée. Mais comme notre rédaction a pu s'en rendre compte en passant quelques appels de fausses réservations (tout de suite annulées évidemment), quelques établissements de Lyon ont prévu de s'asseoir sur cette contrainte. D'où la vigilance de la préfecture du Rhône.

Interrogé ce jeudi matin, Pascal Mailhos a promis que des contrôles seront menés, ainsi que des campagnes de prévention. "Même si un certain nombre de structures seront ouvertes, il faut conserver le respect des gestes barrières, même à l’extérieur, a indiqué le préfet. S'il y a trop de monde il faut toujours porter le masque, ne pas se dire 'on se lâche car c’est ouvert'. Il faut rester attentif".

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
le gone de Lyon le 09/07/2021 à 10:45

Chers lecteurs Que comprennez vous? On nous dit et confirme que le variant Delta fait des ravages, que le nombre de comtamine augmente en France considerablement etc.. ET on autorise les ouvertures de discotheques...??! Cela confirme que la situation sanitaire n’est pas catastrophique. Ou inciter la population a se faire vacciner

Signaler Répondre

avatar
Vive la vie le 09/07/2021 à 09:25
Aboukam14h49 a écrit le 08/07/2021 à 19h43

Bonjour, la réouverture des boites de nuit est une bonne chose pour canaliser tout ces individus en situation de misère affective qui sont devenus incontrôlables depuis le confinement. Ces gens là voient toute femme dans l'espace public comme une proie à chasser et justement ces lieux là étaient leur coin de chasse" de prédilection. Ces lieux sont glauques et déprimants mais ils permettent à ces pauvres gens d'oublier leur condition. Bonne soirée à tous.

Ca sent la frustration à plein nez. Dans une soirée les gens viennent écouter de la musique et danser, ça met de bonne humeur, ça permet de se voir, de voir bouger les corps, et de donner - ou pas - l'envie de se connaitre davantage.
On peut toujours préférer la solitude, la misère affective et sexe, ou encore le mariage imposé... ;-)

Signaler Répondre

avatar
bolkian le 09/07/2021 à 07:15

Ce pass sanitaire est une aberration juridique : il ne garantit pas que vous êtes en bonne santé, juste que vous avez suivi les recommandations du gouvernement. Donc si vous mettez en doute sa sincérité ou son efficacité, vous êtes discriminé et privé de votre droit fondamental de liberté. Quant à l'obligation de danser avec un masque par 40°, il risque d'y avoir des évanouissements sur la piste. Courage à vous citoyens !

Signaler Répondre

avatar
vue basse... le 08/07/2021 à 20:01
retour de problèmes garantis a écrit le 08/07/2021 à 18h17

A part la peste contemporaine, les boîtes de nuit seront l'objet de retour d'autres problèmes sociaux garantis : ivrognerie sur le lieu public, bagarres, harcèlement de tout genre. Les boîtes de nuit ne manquent à personne, sauf les propriétaires.

A lire votre commentaire, vous semblez souffrir d'un trouble affectant les bas de plafond, je fais référence a "la vue basse"...

Vos amis alcoolos et camés, se sont adaptés.

Ils se réunissent dans une multitude de soirées privées, et via les plates forme de VTC (uber, freenow ou heetch) vont de soirées en soirées avec des sacs contenant des bouteilles d'alcool et autres drogues !!

Des VTC déplorent un trop grand nombre de petites courses a 6€ pour les clients et 4,50€ pour eux !!

Je me demande dans quelle mesure, ces habitudes prises depuis plus de un an, résisteront surtout sur le plan financier ?!

Vous le voyez, vos balivernes de bobo alcoolo et camé, ne résistent pas au retour de terrain.

Signaler Répondre

avatar
Aboukam14h49 le 08/07/2021 à 19:43

Bonjour, la réouverture des boites de nuit est une bonne chose pour canaliser tout ces individus en situation de misère affective qui sont devenus incontrôlables depuis le confinement. Ces gens là voient toute femme dans l'espace public comme une proie à chasser et justement ces lieux là étaient leur coin de chasse" de prédilection. Ces lieux sont glauques et déprimants mais ils permettent à ces pauvres gens d'oublier leur condition. Bonne soirée à tous.

Signaler Répondre

avatar
Mour le 08/07/2021 à 19:28

Mdr

C'est les soignants qu'on oblige à se faire vacciner ...

Les soignants toujours masqués ...

A votre avis que va t-il se passer en boite de nuit avec le variant delta ???

Signaler Répondre

avatar
retour de problèmes garantis le 08/07/2021 à 18:17

A part la peste contemporaine, les boîtes de nuit seront l'objet de retour d'autres problèmes sociaux garantis : ivrognerie sur le lieu public, bagarres, harcèlement de tout genre. Les boîtes de nuit ne manquent à personne, sauf les propriétaires.

Signaler Répondre

avatar
On peut s'en passé non le 08/07/2021 à 15:19

En début de 4eme vague ???

Signaler Répondre

avatar
Vive la langue de bois le 08/07/2021 à 14:26

ou tout le monde fait semblant d'y croire .
Alors on va faire comme si , pour de faux .

Signaler Répondre

avatar
Farid le 08/07/2021 à 14:06

Vive la democrature !!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.