Lyon va-t-il réussir son projet de borne à compost ?

Lyon va-t-il réussir son projet de borne à compost ?
LyonMag

"Dans le 7e arrondissement, on est à 500 habitants par borne. Et il y a 99% de chance d’habiter à moins de 100 mètres d’une d’entre elles".

La voix d’Isabelle Petiot, vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de la Réduction des déchets, trahit sa satisfaction : pour l’instant, le projet de mise à disposition des bornes de compostage pour les citadins se déroule parfaitement.

Au point que lors du premier ramassage réalisé par Suez qui gère l’opération, trois jours simplement après l’ouverture des bornes, l’objectif d’une tonne de déchets à recycler a déjà été dépassé.

Ces déchets collectés dans les 150 bornes disposées dans le 7e arrondissement de Lyon sont traités par les Alchimistes de Vénissieux qui transformeront en quelques mois, après broyage et ajout de matières sèches, vos pâtes et épluchures de courgettes en bon compost bio et fertile que vous pourrez leur acheter (par sac de 100 litres tout de même).

Autre sujet de satisfaction pour ce projet menée par la jeune élue verte : un taux d’indésirable inférieur à 5% dans la première collecte. Des riverains qui ont déposé leurs déchets dans un sac en plastique (formellement bannis) ou des indélicats qui ont mis une canette en aluminium, ont introduit ces indésirables qu’il a donc fallu éliminer manuellement avant que ne démarre le processus de compost. Mais 4% d’indésirable seulement est un très bon score. Pour arriver à ce pourcentage, une sensibilisation sur les bons gestes a été menée auprès des riverains.

Le bruit des mouches et les odeurs ?

Et pour se prémunir contre les critiques ("il y aura des mouches en été" se plaint-on sur Twitter, "ça va sentir mauvais", entend-on aussi) la Métropole a tenu à mettre les meilleures solutions techniques en œuvre. Les sacs distribués sont en papier kraft, les seaux (baptisés, comme il se doit, bio-seaux) sont ajourés. De cette façon les déchets commencent à perdre de l’eau avant même d’être déposés dans les bornes. Cela représente 20% de masse en moins d’après les chiffres d’Isabelle Petiot, autant qu’il ne sera pas nécessaire de recycler.

C’est quand même le principe de la loi sur la croissance verte que d’obliger les pouvoirs publics locaux à proposer une solution de tri à la source pour tous avant 2025. Actuellement, à Lyon comme à Villeurbanne ou ailleurs dans la Métropole, tous ces déchets organiques sont brûlés alors qu’ils ne contiennent presque que de l’eau, ce qui est tout de même assez absurde.

De l’autre côté de la chaine, tout le compost fabriqué aura des effets bénéfiques contre le réchauffement climatique explique enfin Isabelle Petiot, fervente partisane de l’initiative "4 pour Mille" qui vise à augmenter la part de carbone retenue dans le sol chaque année pour diminuer la part de CO² rejetée dans l’atmosphère. Le compost répandu fait partie des solutions possibles.

Un peu comme si le futur de la planète se jouait dans les rues du 7e arrondissement de Lyon.

@lemediapol

X
38 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Merci le 18/10/2021 à 11:45

Superbe initiative.
Il est aberrant d'envoyer des matières valorisables à l'incinérateur.
On fait déjà le tri du verre, des cartons, le compost est une évidence.
Cela complète le système déjà en place de bacs en bois qui sont réservés aux personnes inscrites. A noter que ce système ne génère visiblement pas de nuisances type rats ou odeur : je n'ai jamais entendu quiconque s'en plaindre. Ce sera très probablement pareil avec les nouveaux bacs.

Signaler Répondre

avatar
Vicente69 le 18/10/2021 à 10:51
Merci!!! a écrit le 17/10/2021 à 13h49

150 bornes c'est 150 places de parking en moins pour les bagnolards haineux donc plus d'air pour nos enfants, en plus du geste eco-citoyen.ne pour la planète.

150 bornes = 150 verrues marrons
En plus mettre des composteurs métalliques c'est très ecolo.
Vous allez les nettoyer comment ces composteurs ????
LYON 7 ème va être envahie par les mouches cet été !!!!
METROPOLEXIT

Signaler Répondre

avatar
bolkian le 17/10/2021 à 22:25

Prélude au projet de vous faire payer chaque poubelle ramassée.

Signaler Répondre

avatar
Merci!!! le 17/10/2021 à 13:49

150 bornes c'est 150 places de parking en moins pour les bagnolards haineux donc plus d'air pour nos enfants, en plus du geste eco-citoyen.ne pour la planète.

Signaler Répondre

avatar
Centre ville le 17/10/2021 à 10:57

De sortie depuis longtemps que je n'étais pas allé en centre ville avec mon épouse hier soir, le cauchemar a 23h en sortant du restaurant place des terreaux. Des mecs bourrés partout, des racailles partout, des insultes entre eux bouteilles a la main... Un cauchemar total, insécurité maximum.
Et après on veut sauver la planète avec 3 bornes à compost.
Franchement M. Doucet, mais enfin regardez la vérité en face. J'étais place des terreaux, devant votre hôtel de ville, mairie du 1er arrondissement de Lyon, capitale des Gaules. Et bien c'est une honte ce niveau d'insécurité, c'est inadmissible, indigne de la France.
Mettez des policiers plutôt que des bornes à compost, et vite, très vite.

Signaler Répondre

avatar
Oui mais oui le 17/10/2021 à 10:56
Mega69 a écrit le 17/10/2021 à 02h07

Ils " les pasteques" se foutent de notre gueule ? Ça va continuer longtemps ? Personne pour les foutre dehors ces rigolos ?

Non c'est le principe des élections : un bon manipulateur manipule, gagne, et nous sommes b*** pendant 5 ans
Voilà pourquoi il faut réformé la 5eme république, donner plus de pouvoir au peuple et au parlement. Et donner une période d'essai de 6-8 mois aux élus, comme pour nous les salariés

C'est trop facile de manipuler les francais avec la presse aux mains des copains

Signaler Répondre

avatar
Ah, ah, ah... le 17/10/2021 à 09:24

Il faut bien occuper les bobos.

Signaler Répondre

avatar
William69800 le 17/10/2021 à 09:14

Tu reviens du boulot le soir il te faut encore plus de temps pour trouver une place pour garer ta voiture. En plus de la mocheté de ces trucs et l'odeur que cela dégagera surtout aux beaux jours sans compter les mouches. Ils sont id.ots ces cl.wns écolos où se sont des incap.bles?? Moi je crois que se sont les deux réunis. Il est grand temps quand même de les aider à partir de notre ville pour tout le mal qu'ils lui font. Il y a déjà des maires qui font une fronde contre eux.........

Signaler Répondre

avatar
7ième arrondissement ? le 17/10/2021 à 07:09

Une grosse partie de la pollution se joue un peu plus au sud, mais pour avant que les éphémères rentiers politiques n'arrivent à infléchir des industries enracinées....
Non, c'est toujours plus simple de s'en prendre à un ennemi à sa mesure comme d'ordinaire : le simple citoyen.

Signaler Répondre

avatar
Mathématique ! le 17/10/2021 à 03:26

500 habitants par borne.
1 tonne de déchets pour trois jours
Soit 330 kilos par jour
Soit 2 kilos par jours et par borne
Soit 4 grammes de déchets par habitant collectés !
Selon l’ADEME chaque habitant consomme 314 kilos de déchets par an dont 20% sont consommables : soit 61k par an par habitant., soit 4,5 kilos par mois par habitant, soit 1,1 kilos par semaine soit un peu moins de 200 grammes jour.

Ces composteurs couvrent donc le besoin de 2% de la population! Du 7e. Il en faudrait donc 50 fois plus pour couvrir les besoins ! Soit 10000 places de stationnement supprimés sur lyon 7 :)

Hâte de voir ça !!!!

Signaler Répondre

avatar
Mega69 le 17/10/2021 à 02:07

Ils " les pasteques" se foutent de notre gueule ? Ça va continuer longtemps ? Personne pour les foutre dehors ces rigolos ?

Signaler Répondre

avatar
pode le 16/10/2021 à 22:20
hyhoeo a écrit le 16/10/2021 à 14h04

c'est un sujet ultra prioritaire et absolument critique que les écologistes doivent surveiller de très prés, car c'est véritablement essentiel dans la vie des gens qui les ont élus .

et bien... oui !
je sais que nous n'avons plus l'habitude de politiques qui appliquent leurs programmes... mais ce n'est pas une raison !

Signaler Répondre

avatar
Juvénal de Lyon le 16/10/2021 à 22:06
Asté Risque a écrit le 16/10/2021 à 12h30

Chaque personne rejette environ 300 kilos de CO2 par an du fait de sa respiration. Chaque seconde la respiration des quelque 65 millions de Français rejette dans l'atmosphère 667 kilos de C02 par le simple fait de leur respiration. Cela représente des émissions de C02 de 20 millions de tonnes par an.
Donc avec sa conclusion ils faut que les êtres humains s'enterrent.

Avec les pasteks, qd les bornes sont franchies, il n'y a plus de limites disait déjà Pompidou !

Signaler Répondre

avatar
Juvénal de Lyon le 16/10/2021 à 22:03
Asté Risque a écrit le 16/10/2021 à 12h30

Chaque personne rejette environ 300 kilos de CO2 par an du fait de sa respiration. Chaque seconde la respiration des quelque 65 millions de Français rejette dans l'atmosphère 667 kilos de C02 par le simple fait de leur respiration. Cela représente des émissions de C02 de 20 millions de tonnes par an.
Donc avec sa conclusion ils faut que les êtres humains s'enterrent.

Prochaine étape : interdiction du jogging au Parc Tête-d’or et sur les berges du Rhône... Trop de CO2 expiré au Km par rapport à un marcheur à pied... Jusqu'où enfin iront-ils ?

Signaler Répondre

avatar
John-69003 le 16/10/2021 à 21:30

Encore une belle conneries

Signaler Répondre

avatar
Alerte le 16/10/2021 à 20:20
Vous proposez quoi? a écrit le 16/10/2021 à 17h23

Avez vous lu l'article que vous relayez? Il est mis en avant que le compostage implique la libération de méthane, puissant gaz à effet de serre mais aussi source d'énergie... En soi, le tri et la collecte des produits biodégradables dans des bennes à compost n'est pas le problème. L'auteur soulève la question du meilleur usage possible de ces déchets naturels en décomposition, entre compost pour fertiliser la terre en lieu et place des engrais chimiques ou comme source d'énergie à travers les methaniseurs. Il fait le choix de la 2eme option. Mais la 3eme, celle en vigueur, qui consiste à tout envoyer à l'incinérateur (avec un bilan énergétique médiocre et des rejets de CO2 à défaut de CH4) semble bien la pire...

J'ai bien lu , La solution retenue est le compostage à l'air libre pas la digestion puisque on retire l'eau et ajout de matière sèche. C'est donc une filière polluante qui est utilisée.

Signaler Répondre

avatar
Double emploi le 16/10/2021 à 19:49
Contribuable a écrit le 16/10/2021 à 18h00

Excellente idée ... Tourista :)

A quand les pipis dans les composts ? Ca va pas tarder !

Signaler Répondre

avatar
pasteque-69 le 16/10/2021 à 19:48
Absurdité_ecolo a écrit le 16/10/2021 à 16h17

Placement absurdes et solution choisit absurdes.

Des vrais points de compostes (triple bac, pleine terre, bois) avait été initié avant nos chers écolos de l'administrations actuelles, avec subvention et formations pour les copropriétés pour le faire correctement par la ville !

Et là, on se retrouve avec des trucs, sans réflexions, en métal, qui vont a l'encontre des conseils d'expert en compost devant des copropriétés qui ont fait la démarches à la ville pour avoir des vrais composteurs!
Désolé mais dans notre résidence, on est équipé (depuis 2016) et on utilise notre propre composte pour les espaces verts, potagers et l'ensemble des jardinières des balcons...
Sans compter que des points compostes existaient déjà dans un rayon de 500m (3 points différents) afin que les gens dont les résidences n'étaient pas équipés puisse composter.

Le seul but de ces trucs est de prendre des places de parkings avant tout !

Chuuuttt faut pas le dire que c'est pour faire ierch les voitures .... c'était un secret bien gardé pourtant !

Signaler Répondre

avatar
Yo le 16/10/2021 à 19:01

Des bacs à compost pour lutter contre la pollution ...


LOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL

Quad on veut s'attaquer à un problème , on ne commence pas par s'attaquer aux "pouillemes" !!!!! Mais on s'attaque aux grandes masses !

Mais c'est vrai que les écolos n'ont jamais travaillé, ou bien dans un bureau le nez sur un écran qui ne leur montre que le monde qu'ils veulent bien voir, et non tel qu'il existe !!!!

LOL

Signaler Répondre

avatar
Enfummage? le 16/10/2021 à 18:32

Très surpris par le chiffre annoncé d'une tonne! Dans mon quartier j'ai plusieurs de ces bac, je n'ai encore vu personne y déposer quoi que ce soit.

Signaler Répondre

avatar
martine le 16/10/2021 à 18:23

plus de rats a venir et d odeurs

Signaler Répondre

avatar
1 prout,sinon rien ! le 16/10/2021 à 18:15

Au lieu de mettre des composts,il serait plus utile de mettre plus de rigueur sur la délinquance !

Signaler Répondre

avatar
Contribuable le 16/10/2021 à 18:00
Touriste a écrit le 16/10/2021 à 15h41

Pourquoi pas des toilettes seches aux coins des rues !

Excellente idée ... Tourista :)

Signaler Répondre

avatar
Vous proposez quoi? le 16/10/2021 à 17:23
ALERTE a écrit le 16/10/2021 à 13h31

Le compostage est une autre composante idéologique de nos chers écologistes décérébrés .
Petite lecture https://seppi.over-blog.com/2016/04/la-choquante-empreinte-carbone-du-compost.html

Avez vous lu l'article que vous relayez? Il est mis en avant que le compostage implique la libération de méthane, puissant gaz à effet de serre mais aussi source d'énergie... En soi, le tri et la collecte des produits biodégradables dans des bennes à compost n'est pas le problème. L'auteur soulève la question du meilleur usage possible de ces déchets naturels en décomposition, entre compost pour fertiliser la terre en lieu et place des engrais chimiques ou comme source d'énergie à travers les methaniseurs. Il fait le choix de la 2eme option. Mais la 3eme, celle en vigueur, qui consiste à tout envoyer à l'incinérateur (avec un bilan énergétique médiocre et des rejets de CO2 à défaut de CH4) semble bien la pire...

Signaler Répondre

avatar
Absurdité_ecolo le 16/10/2021 à 16:17

Placement absurdes et solution choisit absurdes.

Des vrais points de compostes (triple bac, pleine terre, bois) avait été initié avant nos chers écolos de l'administrations actuelles, avec subvention et formations pour les copropriétés pour le faire correctement par la ville !

Et là, on se retrouve avec des trucs, sans réflexions, en métal, qui vont a l'encontre des conseils d'expert en compost devant des copropriétés qui ont fait la démarches à la ville pour avoir des vrais composteurs!
Désolé mais dans notre résidence, on est équipé (depuis 2016) et on utilise notre propre composte pour les espaces verts, potagers et l'ensemble des jardinières des balcons...
Sans compter que des points compostes existaient déjà dans un rayon de 500m (3 points différents) afin que les gens dont les résidences n'étaient pas équipés puisse composter.

Le seul but de ces trucs est de prendre des places de parkings avant tout !

Signaler Répondre

avatar
Touriste le 16/10/2021 à 15:41
Lady de Nantes a écrit le 16/10/2021 à 15h22

Dans mon coin on a les poubelles enterrees c'est l horreur ! Courage pour ceux qui vont hériter de ces bacs à compost.

Pourquoi pas des toilettes seches aux coins des rues !

Signaler Répondre

avatar
Lady de Nantes le 16/10/2021 à 15:22

Dans mon coin on a les poubelles enterrees c'est l horreur ! Courage pour ceux qui vont hériter de ces bacs à compost.

Signaler Répondre

avatar
hyhoeo le 16/10/2021 à 14:04

c'est un sujet ultra prioritaire et absolument critique que les écologistes doivent surveiller de très prés, car c'est véritablement essentiel dans la vie des gens qui les ont élus .

Signaler Répondre

avatar
Urgence climatique … le 16/10/2021 à 14:01

L’été il va falloir les laver tous ces bacs. Combien de fois par semaine ? Combien de litres d’eau ? Cette mesure satisfait les écolos, avant tout parce qu’elle permet de supprimer des places de stationnement dans la rue (et oui les bacs ne sont plus sur les trottoirs). Supprimer la voiture en ville (le plus rapidement possible et avant de mettre en place les alternatives), pour apaiser et sauver la planète, c’est toute leur stratégie. L’écologie faite par des idéologues.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 16/10/2021 à 13:32

Réponse à l'intitulé : Non....

Signaler Répondre

avatar
ALERTE le 16/10/2021 à 13:31

Le compostage est une autre composante idéologique de nos chers écologistes décérébrés .
Petite lecture https://seppi.over-blog.com/2016/04/la-choquante-empreinte-carbone-du-compost.html

Signaler Répondre

avatar
good le 16/10/2021 à 13:13

Si ça peut éviter d'aller jusqu'au bac à verres, je trouve que c'est une bonne idée.

Signaler Répondre

avatar
Asté Risque le 16/10/2021 à 12:30

Chaque personne rejette environ 300 kilos de CO2 par an du fait de sa respiration. Chaque seconde la respiration des quelque 65 millions de Français rejette dans l'atmosphère 667 kilos de C02 par le simple fait de leur respiration. Cela représente des émissions de C02 de 20 millions de tonnes par an.
Donc avec sa conclusion ils faut que les êtres humains s'enterrent.

Signaler Répondre

avatar
Pollution le 16/10/2021 à 12:15
split21 a écrit le 16/10/2021 à 11h13

C' aurait été bien d'indiquer le coût de cette mesure , non ? On a bien compris qu'emprunter pour inestir pour sauver la planète c'était bien, mais tout a une limite.

Quand on voit des reportages sur des villes chinoises où il y a tellement de pollution qu'on ne voit pas a plus de 20 mètres... Faut arrêter de nous faire croire que c'est avec des bornes à compost qu'on va sauver la planète.

Signaler Répondre

avatar
L’écologie Bête le 16/10/2021 à 11:29

« Face à l'urgence environnementale, les Français attendent un projet de civilisation plus respectueux de la nature, de l'homme, et plus généralement de la vie dans son ensemble. Or, dans la réalité de ces gestions municipales, ils découvrent que les politiques mises en œuvre sont une entreprise de destruction généralisée »

https://www.lefigaro.fr/vox/politique/a-paris-et-a-lyon-les-ecologistes-saccagent-nos-metropoles-20211015

Signaler Répondre

avatar
Veilleur de vie le 16/10/2021 à 11:26

Je dois avouer que l 'idée est bonne, de toute manière il n 'y pas ce type de structure à côté de chez moi, ;-), il devrait aussi mettre une benne sous les voûtes près de la gare afin de dégager tous ces merdouilles qui polluent l environnement visuel et olfactif, il faut appliquer la logique jusqu au bout cher dirigeants.

Signaler Répondre

avatar
split21 le 16/10/2021 à 11:13

C' aurait été bien d'indiquer le coût de cette mesure , non ? On a bien compris qu'emprunter pour inestir pour sauver la planète c'était bien, mais tout a une limite.

Signaler Répondre

avatar
Borne le 16/10/2021 à 11:10

Ya plus de bornes que de policiers par habitant.
Ce sont donc les bornes qui vont régler les problèmes d'insécurité a Lyon. CQFD

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.